Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2014

Réunion publique dans le quartier Scarron

La municipalité a consacré une journée au contact des habitants du quartier de Scarron Sorrières. Deux étapes : visite à pied l'après-midi pour faire un diagnostique de proximité, réunion publique le soir pour écouter les habitants et expliquer les actions futures à mener sur ce quartier.

fontenay-au-roses,scarron,sorrières,quartier,réunion publique,commerce,proximité,logements,voirie,urbanisme,mixitéLe quartier Scarron-Sorrières se sent à l'abandon depuis des années. C'est pour cette raison que la municipalité, autour du maire Laurent Vastel, veut lutter contre le déclin de ce quartier et souhaite réagir pour lui donner à nouveau ce sentiment du "bien vivre ensemble".

Entouré de nombreux élus, des services techniques, de représentants du bailleur social "Toit & Joie", le maire a effectué un diagnostique pédestre en visitant le quartier pendant près de 3 heures. A partir du square Pajou, nous avons circulé à la rencontre des habitants et des commerçants du quartier. Ils nous ont parlé de sécurité, de dynamisme des commerces de proximité, de rénovation du quartier, de mixité sociale, de voirie, d'espaces verts, de propreté et des relations qu'ils entretiennent avec le bailleur social.

Le soir, à 20 heures, nous nous sommes retrouvés à l'école Scarron pour une réunion publique. Le maire a exposé un certain nombre de problématiques concernant le centre commercial. Est-il viable tel qu'il est aujourd'hui ? Conçu dans les années 60, la visibilité et l'accessibilité du centre ne correspond plus aux critères de vitalité des commerces de proximité en 2014. Différentes solutions ont été évoquées, sachant que rien n'est arrêté. Des études sont en cours, en collaboration avec Toit & Joie, et les Fontenaisiens du quartier seront consultés, notamment au travers du Comité d'habitants.

Nous avons annoncé plusieurs décisions qui seront appliquées rapidement :

  • Installation d'une vidéo surveillance sur le centre commercial fin 2014
  • Mise en place d'un plan pluriannuels pour la réfection de la voirie (rue des Bénards, rue des Saints-Sauveurs courant 2015), remise en état du marquage au sol à différents endroits
  • Début des travaux pour l'installation du cabinet médical dans l'ancien local du marchand de journaux (fin 2014)
  • Afin d'améliorer l'entretien extérieur autour du centre commercial et du square Pajou, nous avons demandé l'élagage des arbres, le ramassage des feuilles et la réparation du dallage (déchaussé à cause des racines)

Nous avons répondu à de nombreuses questions et nous avons voulu faire passer le message que ce quartier ne sera plus laissé à l'abandon. Nous avons une véritable volonté d'étudier avec les habitants de Scarron-Sorrières un projet sérieux, réaliste, alliant urbanisme raisonnable, espaces verts, dynamisme des commerces de proximité, mixité sociale et qualité de vie.

Trois autres réunions sont prévues dans trois autres quartiers, avant la fin de l'année. Elles se dérouleront de la même façon : visite à pied l'après-midi et réunion publique le soir.

 

Ci-dessous, vos nouveaux élus référents, quartier par quartier.

fontenay-au-roses,scarron,sorrières,quartier,réunion publique,commerce,proximité,logements,voirie,urbanisme,mixité

02/12/2013

Les 3 derniers tracts de la liste Union Pour Fontenay-aux-Roses

Pendant le mois de novembre, chaque samedi sur le marché, mais aussi au RER et dans les boites à lettres des Fontenaisiens, la liste conduite par Philippe Ribatto a distribué à chaque fois des documents différents.

Le journal "Fontenay et Vous", numéro d'automne a été largement distribué sur la ville depuis le début du mois de novembre.

Nous avons aussi diffusé des tracts thématiques, sur des problèmes qui nous intéressent tous et dans lequel nous commençons à vous faire nos propositions ou bien de nos positions.

fontenay-aux-roses,urbanisme,fiscalité,propreté des rues,union pour fontenay,pascal buchet,fontenay et vous,impotsConcernant la fiscalité, il est bon de rappeler que l'équipe de Pascal Buchet a augmenté fortement les impôts locaux depuis 2007. Nous prenons position non seulement pour stopper la hausse des impôts de la commune, mais aussi pour une baisse de ces mêmes impôts. Cela est possible en utilisant une partie des 9,5 millions d'Euros que Fontenay-aux-Roses a touché suite au contentieux avec l'Etat pour le non paiement de la taxe professionnelle du CEA. En période de crise et de difficultés nombreuses pour tous, il est normal de restituer une partie de cet argent aux Fontenaisiens.

 

fontenay-aux-roses,urbanisme,fiscalité,propreté des rues,union pour fontenay,pascal buchet,fontenay et vous,impotsConcernant l'urbanisme, nous avons été invité par plusieurs associations fontenaisiennes pour présenter nos positions et nos propositions. Devant une trentaine de membres de ces associations, nous avons exposé notre attachement à l'esprit village de notre ville. Nous avons expliqué nos positions par rapport au POS (Plan d'Occupation des Sols) et au PLU (Plan Local d'Urbanisme), les contraintes du SDRIF (Schéma Directeur de la Région d'Ile-de-France). Bien évidemment, nous avons été interrogés sur les conséquences de l'adoption probable du Grand Paris Métropole et, en premier lieu de la perte pour Fontenay-aux-Roses des compétences en matière d'urbanisme qui en résulterait.

 

fontenay-aux-roses,urbanisme,fiscalité,propreté des rues,union pour fontenay,pascal buchet,fontenay et vous,impotsEnfin, concernant la propreté des rues, l'équipe municipale de Pascal Buchet ne cesse de dire qu'elle dépense 600.000 Euros par an pour la propreté de la voirie. Les Fontenaisiens ont constaté depuis longtemps que nos rues sont sales et ne sont pas entretenues (en tout cas pas à la hauteur des sommes dépensées). Il était important que nous prenions position sur ce dossier en nous engageant pour une politique sérieuse d'entretien et d'embellissement de nos rues.

 

 Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à vous rendre sur le site de l'Union Pour Fontenay-aux-Roses.

 

27/06/2012

Ordre du jour du Conseil municipal du 27 juin

Ce soir, se tiendra le Conseil municipal de Fontenay-aux-Roses (20H30, salle du Conseil). Vous trouverez ci-dessous l'ordre du jour.

 

Ressources humaines

1 - Modification du tableau des effectifs

 

Aménagements / Travaux / Urbanisme

2 - Conventions entre le SIPPEREC et la Ville de Fontenay aux Roses :
- de co-maîtrise d’ouvrage pour l’enfouissement des réseaux propres à la collectivité
- financière pour l’enfouissement des réseaux de communication électronique de France Télécom
- financière pour l’enfouissement des réseaux de communication électronique de NC Numericable

3 - Autorisation donnée au Maire pour déposer la déclaration préalable et l'autorisation de travaux au titre des ERP pour l'aménagement du château Sainte Barbe

4 - Autorisation donnée au Maire pour déposer un permis de démolir en vue de l’agrandissement du square des Anciens Combattants

5 - Modalités de mise à disposition du public d’une note d’information concernant la loi du 20 mars 2012 sur la majoration des droits à construire de 30%

6 - Lancement d’un diagnostic urbain partagé

7 - Subvention communale au dépassement de la charge foncière de référence dans le cadre de la création de logements locatifs sociaux au 6 place de Gaulle par la SA HLM OSICA

8 - Avenant au Contrat Régional : réhabilitation du Château Sainte Barbe

 

Intercommunalité

9 - Approbation du rapport définitif de la CLECT du 16 mars 2012 (Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées)

10 - Avenants aux conventions entre la Communauté d’agglomération Sud de Seine et la Commune de Fontenay aux Roses relative à la mise à disposition de personnels et de matériels pour le traitement des déchets ménagers et assimilés, l’assainissement et l’éclairage public

 

Finances

11 - Révision des tarifs municipaux au 1er septembre 2012

 

 

Soyons nombreux, ce soir,

à soutenir nos élus de la Droite et du Centre !

04/03/2010

Les travaux du marché sont stoppés !

Le projet de nouveau marché de Fontenay-aux-Roses est stoppé. Est-ce véritablement une surprise ?

Les travaux du nouveau marché (le grand projet de l'actuelle mandature de Pascal Buchet) sont arrêtés. Largement contesté par l'opposition et les associatifs, pour le coût excessif (l'ensemble des travaux représente 8 millions d'Euros) supporté par les Fontenaisiens et l'adéquation de ce projet par rapport aux besoins de notre ville, la construction de ce nouveau marché connaît maintenant une nouvelle étape.

En effet, des excavations ont été découvertes et l'entreprise ne peut, en l'état, continuer les travaux. Des sondages du terrain doivent être effectués avant toute décision. Pour l'heure, il est impossible de savoir à quel moment les travaux pourront reprendre et quelle incidence il y aura sur le budget final.

Cette affaire démontre que Pascal Buchet et son équipe ont, une fois encore, bâclé ce dossier et surtout n'ont pas écouté les remarques de l'opposition et des associatifs.

Dès la présentation initiale du projet du maire, nous avions insisté sur les points suivants :

  • Construire un nouveau marché, nous y étions favorables, mais pas à cet endroit et pas à n'importe quel prix.
  • Fontenay-aux-Roses est un véritable gruyère (à cause de nombreuses carrières). Nous avions largement indiqué à l'équipe municipale que construire le nouveau marché à l'emplacement de l'ancien, avec un parking souterrain, risquait fortement de nous faire tomber sur des excavations ou des difficultés liées au terrain.
  • Le budget initialement prévu nous paraissant déjà énorme compte tenu des besoins des Fontenaisiens, nous avions alerté l'équipe municipale sur le risque de dérapage financier, comme celà avait déjà été le cas pour la médiathèque et la cuisine centrale (dans les deux cas, le budget initiale avait été doublé).

L'impossibilité du maire à écouter et à gérer ses dossiers aura pour conséquence, une fois de plus, d'augmenter la pression fiscale sur les Fontenaisiens. On parle déjà de plusieurs centaines d'Euros en plus pour résoudre ce problème.

Pascal Buchet est vraiment très géné par cette affaire. Il semblerait qu'il soit au courant depuis environ trois semaines et que, à part quelques proches, les membres de son équipe municipale n'ont même pas été informés.