Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les rues de Fontenay-aux-Roses

  • Il est bon de rétablir quelques vérités face à de fausses affirmations !

    Avec mon collègue Roger Lhoste, nous avons souhaité réagir sur un certain nombre de fausses affirmations tenues par l'opposition. Une campagne électorale n’a de sens que si les débats se déroulent dans le respect des autres et en se basant sur un minimum de vérité.

    Les élections municipales sont l’occasion d’un bilan de l’action de l’équipe sortante et d’un débat contradictoire autour de ce bilan. C’est normal. Que ce débat soit sans concession est tout aussi normal. Mais que le débat se résume à des affirmations péremptoires et fausses, voire des mensonges grossiers n’a aucun sens.

    Maire-adjoints de l’équipe sortante en charge des travaux et de la voirie, nous suivons de très près l’ensemble des travaux mis en œuvre par notre équipe dans la ville depuis 6 ans. Depuis plusieurs mois, sur les réseaux sociaux comme sur certains blogs de la commune, des contre-vérités sont ainsi répandues qui témoignent soit d’un manque de connaissance des dossiers du conseil municipal (étonnante pour des personnes élues souvent depuis plusieurs décennies), soit d’une volonté délibérée de créer de la confusion.

     

    Chacun jugera :

    Monsieur Mergy affirme sur Twitter que le bassin d’agrément du parvis de l’hôtel de ville aurait coûté 200.000 euros…. Faux ! Il s’agit de moins de 45.000 euros pour être précis, ce qui est un prix habituel pour ce type d’équipement qui, au passage, a été financé par la région et le département à 60% comme le reste des travaux de la place !

    Le même monsieur Mergy affirme sur Osez Fontenay que la ville « hyper-concentre » ses travaux sur le centre-ville, à l’occasion d’une remarque d’un riverain de la rue Philippot. En réalité, sur les 30 rues dont les trottoirs et/ou la chaussée qui ont été refaites par la ville pendant cette mandature, plus de 83% des rues concernées se situent dans les quartiers et ne sont donc pas en centre-ville !

    Madame Bourdet explique doctement, toujours sur le même blog, que la rue Philippot serait délaissée car elle a été transférée au territoire et nous explique que cette décision est mauvaise, sauf que la rue en question ne fait pas partie des rues transférées et que des travaux sont planifiés dans le cadre du plan pluriannuel d’investissement !

    Monsieur Buchet clame sur Facebook que la rénovation du gymnase du parc ne s’imposait pas et qu’il s’agit d’un gaspillage d’argent public. Il faut tout de même rappeler que l’expertise des bâtiments, consultable en ligne sur le site de la mairie, souligne non seulement la vétusté du gymnase, mais aussi sa dangerosité en cas de tempête.

    Le même monsieur Buchet affirme que ce gymnase ne répondra pas aux attentes des sportifs, alors que plus d’un an de travail et de concertation avec les sections de l’ASF ont permis de définir les besoins exacts des sportifs. Ainsi, l’augmentation de la surface de jeu permettra des compétitions de niveau supérieur. De même, une salle de musculation servira à la préparation physique spécifique de certains sports et n’a rien à voir avec la salle privée de gym, comme le prétend monsieur Buchet !

    Quant à EELV qui dénonce la « minéralité » de la place de Gaulle et, selon eux, la création d’un « îlot de chaleur ». Leur mémoire semble défaillir, car tout le monde se souvient que le sol était en bitume foncé (qui ramollissait parfois lors des grandes chaleurs de l’été) et qu’il s’agissait d’un ancien parking jamais refait. Il y a aujourd’hui plus d’arbres qu’avant les travaux et les arbres replantés sont à peine moins grands que ceux qui ont été conservés côté Verdun, comme chacun peut le constater. Enfin, 30% de la place a été perméabilisée sous la forme d’une promenade sous les vieux marronniers du côté librairie, tous conservés de ce côté, en pleine terre et non plus emprisonnés dans le bitume.

    La polémique est souvent au rendez vous des campagnes électorales, et chacun peut défendre d’autres choix que ceux qui ont été faits. Pratiquer un tel niveau de désinformation fausse le débat, ne nous paraît ni sérieux ni crédible et ne grandit pas l’expression démocratique.

     

    Emmanuel Chambon & Roger Lhoste

     

    PS : Vous pouvez retrouver le bilan de notre équipe municipale, 2014-2019 sur le site de campagne de Laurent Vastel, Fontenay Demain à l'adresse www.fontenay-demain.fr

  • Faites de la propreté (suite)

    La première édition de cette journée citoyenne de la propreté s'est déroulée dans d'excellentes conditions. Petit retour en arrière et en images.

    faites-de-la-proprete1.jpgCette journée « Faites de la propreté » s'est déroulée en 3 temps.

    • Une action citoyenne dans les 5 quartiers de la ville, avec nettoyage de l'espace public en ramassant des déchets tels que mégots, papiers, canettes diverses et variées ... cette action s'est déroulée en association avec les comités d'habitants et les citoyens volontaires pour nettoyer leur quartier.
       
    • Des ateliers dans le Parc Sainte-Barbe avec de nombreux intervenants pour sensibiliser à la collecte des déchets, le tri, le développement durable et avec distribution de compost et de broyat par le service des espaces verts de la ville.
       
    • A la fin de la journée, diffusion du documentaire « Aux déchets, citoyens » suivi d'un débat sur l'expérience zéro déchets à Roubaix. Ce documentaire est étonnant et passionnant. Il nous a notamment  démontré que ce projet pratique et concret pour la mise en place du zéro déchets avait pour conséquence de créer du lien social, de la mixité entre les habitants et de favoriser la résolution de problèmes pour des personnes en grandes difficultés humaines.
       

    A la suite de ce premier événement, la municipalité, les comités d'habitants et les citoyens sont très motivés pour renouveler l'expérience en 2019 ... avec beaucoup plus d'ambitions dans les ateliers et les thématiques à aborder.

     

    faites-de-la-proprete2.jpg

    faites-de-la-proprete3.jpg

    faites-de-la-proprete4.jpg

    faites-de-la-proprete5.jpg

    faites-de-la-proprete6.jpg

  • Faites de la propreté : première édition de la journée citoyenne de la propreté

    Le 7 avril, « faites » de la propreté ! Pour la première fois, Fontenay-aux-Roses lance une journée d'action pour sensibiliser aux comportements inciviques et aux nuisances générées (entre autres) par les dépôts sauvages.

    Cette première édition va consister en une grande opération de nettoyage participatif, avec l'implication des comités d'habitants, et des ateliers de sensibilisation et d'information au parc Sainte-Barbe. Les thèmes abordés concernent le compost, l'environnement, le recyclage, la collecte et le tri des déchets. L'objectif est de sensibiliser les Fontenaisiens sur la qualité de vie, la propreté et la lutte contre le gaspillage.

    fontenay-au-roses,journée cityenne,faites de la propreté,comité d'habitants,vallée sud grand paris,nettoyage des rues,quartiers,biodiversité,tri,collecte des déchets,documentaire aux déchets citoyens

    Cette journée est une démarche citoyenne qui consiste à démontrer que la propreté est l'affaire de tous et qu'elle regroupe beaucoup d'aspects. Il s'agit aussi bien de sensibiliser et d'impliquer les Fontenaisiens dans les processus de collecte et de tri des déchets, mais aussi  de faire prendre conscience des enjeux du développement durable.

    Cette journée citoyenne s'appuie sur de actions de terrain (opération de nettoyage des quartiers) avec les comités d'habitants et se poursuit avec des ateliers et des animations sur le tri des déchets, le nettoyage des rues, le recyclage, le zéro déchets ... jusqu'à la distribution de compost et de broyat par le service des espaces verts.

    Plusieurs associations, intervenants seront présents pour des ateliers aux thèmes très variés : la création d'objets à partir de matériaux de récupération, les bons gestes pour réduire et valoriser ses déchets, la préservation de la biodiversité ... Cette journée s'achèvera par la projection-débat d'un documentaire « Aux déchets, citoyens » sur l'expérience du zéro-déchets menées à Roubaix.

    Je vous invite à participer nombreux à cette première journée qui sera renouvelée et amplifiée chaque année. Programme de la journée sur le site web de la ville de Fontenay-aux-Roses.

  • Fontenay-aux-Roses sous la neige

    Depuis 48 heures, Fontenay-aux-Roses est sous la neige. Cet épisode nous a permis de mettre en œuvre le plan neige pour dégager au mieux les rues de notre ville.

    Près de 14cm de neige son tombés sur notre ville. Face à cet événement qui occasionne toujours beaucoup de désagréments et de difficultés de circulation, les services de la ville ont mis en œuvre le plan neige que nous avons défini il y a déjà quelques années.

    Je tiens tout particulièrement à remercier les équipes techniques présentes sur le terrain et qui font le maximum pour dégager les routes et les trottoirs. Tous les agents impliqués font un travail remarquable.

    Pour information, voici quelques actions réalisées par les agents de la ville depuis 48 heures.

    • Traitement des chaussées : nous possédons un camion poids lourd équipé d’une saleuse et d’une lame. L’équipe d’astreinte neige a effectué un salage préventif lundi après-midi. Mardi la saleuse a tourné tout l’après-midi et toute la soirée. Dans la nuit, les voies ont été déneigées avec la lame ainsi que mercredi matin. Pour permettre à l’équipe de conduite de prendre un peu de repos, une deuxième équipe d’astreinte a été mise en place cette nuit de 22h00 à 2h00.

    • Traitement des trottoirs : la ville est découpée en 7 secteurs. Sur chacun de ces secteurs, des équipes composées d'un chef d’équipe et de 4 à 5 agents sont chargées de dégager en priorité les abords des équipements publics (écoles, crèche, hôtel de ville…), les lieux très fréquentés (marché, gare…) et de dégager un cheminement sur le trottoir. Ces équipes ont travaillé lundi après-midi, mardi matin et après-midi, mercredi. Lundi la priorité était d'effectuer du salage préventif, mardi et mercredi il s'est agi de travailler à la pelle pour évacuer la neige. Sont concernés 30 agents des régies espaces verts, voirie, bâtiment, CTM et du service des sports. Nous sommes aidés en plus par notre prestataire propreté qui met à la disposition de la ville 3 agents.

    • Près de 40 tonnes de sel et de mélange sable/sel auront été répandus ces dernières heures. Une trentaine de seaux de dé-verglaçant auront aussi été utilisés.

    Je vous rappelle qu'il est à la charge de chaque Fontenaisien de dégager une zone de circulation sur les trottoirs qui se trouvent devant chez-eux.

    Ces conditions vont encore s’aggraver ce mercredi soir. De la neige et du verglas viendront sans doute rendre plus difficile nos déplacements.

    Réduisez autant que faire se peut vos sorties. En cette période, soyons attentifs à nos voisins, surtout s’ils sont seuls et isolés

    Pour finir sur une note plus agréable, la neige apporte aussi de la beauté et notre ville se pare en certains endroits de décors inhabituels ... voici quelques photos de la coulée verte, prises ce matin.

     

    neige-02-2018_1.jpg

    neige-02-2018_2.jpg

    neige-02-2018_3.jpg

    neige-02-2018_4.jpg