Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2017

Tracts anonymes : le retour des vieilles méthodes

Des tracts anonymes ont été distribués dans les boites aux lettres des habitants de Fontenay-aux-Roses, renouant avec les vieilles méthodes consistant à faire des amalgames grossiers pour manipuler l'opinion.

Ce tract porte comme titre "Messieurs Vastel et Fillon renient leurs engagements, Monsieur Vastel soutient Monsieur Fillon". Ce document souligne que François Fillon a été mis en examen et, en utilisant le principe du nuage de fumée, sous-entend que si notre maire soutient ce candidat à la Présidentielle c'est bien parce qu'ils sont pareils. En mélangeant allégrement la fiscalité locale ou le devenir de l'ancien conservatoire avec la mise en examen du candidat à l'élection présidentielle, on veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

 

Alors plusieurs remarques.

  1. D'abord, nous devons souligner le manque de courage des rédacteurs de ce document. Pas de nom, pas de groupe identifié, pas d'adresse. Juste une signature : "Des habitants de Fontenay-aux-Roses ..." !
     
  2. Ensuite, quelle crédibilité ce type de documents apporte-t-elle dans le débat démocratique ? Ces méthodes d'un autre âge faisant la confusion entre deux choses qui n'ont aucun rapport entre elle (que je sache notre maire n'a pas été mis en examen pour quelque raison que ce soit) et le subtil flou artistique qui en résulte se situe à la limite de la diffamation ou tout du moins de la manipulation grossière.
     
  3. Quelle légitimité possède ce type de documents ? En effet, le débat démocratique est normalement porté par des partis politiques, des citoyens regroupés ou non dans des associations ou des organismes divers. Mais pour que ces idées ou ces positions aient un sens et une portée, elles doivent avoir une origine clairement identifiée et donc une signature. L'anonymat est une absence de clarté et, de fait, génère indéniablement le soupçon quant à la vérité et la légitimité des ces allégations.
     
  4. Enfin, que penser d'opposants à l'équipe municipale actuelle qui en sont réduits à ce genre de manœuvres pour attaquer l'image de notre maire ? Franchement, j'ai beaucoup de respects pour l'opposition municipale qui affiche ses convictions et ses idées, au travers de tracts ou lors de nos débats au Conseil municipal. Par contre, les auteurs de ces documents anonymes aux amalgames grossiers pour attaquer la personne de Laurent Vastel ne peuvent que m'inspirer le plus grand des mépris, tout en constatant leur médiocrité et leur absurdité.

 

Pour finir, je dirai simplement que le soutien de Laurent Vastel à François Fillon n'est pas une surprise. C'est également le mien. Nous sommes tous les deux membres de l'UDI, mouvement politique qui participe à la campagne du candidat de la droite et du centre. D'autres peuvent soutenir des candidats différents et c'est normal. Mais tout cela doit se faire dans le respect de la démocratie, la qualité, la clarté et le courage.

 

29/03/2017

Cartes d'identités : notre mobilisation a payé

Avec plus de 1000 signatures, la pétition pour dire non à la fin des cartes nationales d'identité à Fontenay-aux-Roses a payé !

La mobilisation des Fontenaisiens et de l'ensemble de l'équipe municipale pour l'obtention d’un dispositif de recueil des données biométriques est couronnée de succès puisque la ville de Fontenay-aux-Roses va être équipée de ce dispositif.

Cela signifie que les Fontenaisiens vont bientôt pouvoir faire leur cartes d’identité et leurs passeports dans notre ville.

Les nombreuses signatures des Fontenaisiens et les nombreuses interventions de notre Maire Laurent Vastel auprès du Préfet et du Ministère de l'Intérieur démontrent que tout combat n'est pas forcément perdu d'avance. C'est la mobilisation de tous qui nous permet aujourd'hui de pouvoir offrir ce service de proximité.

 

02/03/2017

NON à la fin des cartes nationales d'identité à Fontenay-aux-Roses

Nous avons appris que, depuis le 23 février, la mairie de Fontenay-aux-Roses ne peut plus délivrer de Cartes Nationales d'Identité. Nous nous mobilisons pour défendre ce service de proximité et nous vous invitons à signer la pétition.

Déjà en 2008, la municipalité de l'époque n'avait pas réussi à maintenir la délivrance des passeports à Fontenay-aux-Roses, alors que des villes plus petites et voisines (comme Sceaux) avaient réussi à obtenir l'appareil nécessaire pour la création des nouveaux passeports biométriques. Le Maire de l'époque avait jugé que ce n'était pas grave et que cela ferait faire des économies à la ville.

Aujourd'hui, les cartes d'identités deviennent également biométriques et nécessitent pour leur délivrance la même machine que pour les passeports. C'est donc pour cette raison qu'aujourd'hui Fontenay-aux-Roses se voit retirer ce service de proximité. Les Fontenaisiens doivent maintenant se rendre dans d'autres communes pour le renouvellement ou la création de cette pièce d'identité, tout en sachant qu'ils ne seront pas prioritaires dans le traitement de leur démarche.

petition2.jpgMalgré les nombreuses interventions de notre Maire, Laurent Vastel, auprès du Préfet des Hauts-de-Seine et le soutien de toutes les villes du territoire Vallée Sud Grand Paris, le Ministère de l'Intérieur refuse de donner son autorisation pour délivrer le matériel nécessaire à ce service de proximité.

C'est pour cette raison que nous, les élus de Fontenay-aux-Roses, nous mobilisons pour montrer à quel point nous sommes attachés à ce service de proximité et nous vous invitons à signer la pétition sur le site de la ville de Fontenay-aux-Roses ou bien aux différents endroits (marché, gare RER ... ) où nous sommes présents.

 

» Signer la pétition en ligne

petition.jpg

05/01/2017

Inauguration de la place de l'Eglise rénovée

En présence du maire, Laurent Vastel et de Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, vous êtes invités à l'inauguration de la place de l'Eglise rénovée le samedi 7 janvier à 18h.

Rendez-vous sur la place de l’Église pour partager une part de galette et déguster du vin chaud et chocolat chaud offerts par la municipalité ! De nombreuses animations sont prévues : déambulations, animations musicales et spectacle final "Fire show" à ne pas manquer !

place-de-leglise.jpg