Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

laurent vastel

  • Pourquoi je soutiens Laurent Vastel pour les élections municipales de 2020

    Depuis mars 2014, je participe à la majorité municipale de Laurent Vastel, maire de notre ville. C'est une belle aventure qui n'est pas achevée.

    Avec toute l'équipe rassemblée autour de Laurent Vastel, nous avons encore beaucoup à faire pour améliorer le cadre de vie et embellir notre ville, pour que Fontenay Demain soit une ville dans laquelle nous nous sentons en harmonie. C'est pourquoi je soutiens la liste conduite par Laurent Vastel pour les élections municipales de 2020.

     

     

    Je vous invite à regarder d'autres vidéos des Fontenaisiens s'engagent pour Fontenay Demain et Laurent Vastel, sur le site fontenay-demain.fr

  • Il est bon de rétablir quelques vérités face à de fausses affirmations !

    Avec mon collègue Roger Lhoste, nous avons souhaité réagir sur un certain nombre de fausses affirmations tenues par l'opposition. Une campagne électorale n’a de sens que si les débats se déroulent dans le respect des autres et en se basant sur un minimum de vérité.

    Les élections municipales sont l’occasion d’un bilan de l’action de l’équipe sortante et d’un débat contradictoire autour de ce bilan. C’est normal. Que ce débat soit sans concession est tout aussi normal. Mais que le débat se résume à des affirmations péremptoires et fausses, voire des mensonges grossiers n’a aucun sens.

    Maire-adjoints de l’équipe sortante en charge des travaux et de la voirie, nous suivons de très près l’ensemble des travaux mis en œuvre par notre équipe dans la ville depuis 6 ans. Depuis plusieurs mois, sur les réseaux sociaux comme sur certains blogs de la commune, des contre-vérités sont ainsi répandues qui témoignent soit d’un manque de connaissance des dossiers du conseil municipal (étonnante pour des personnes élues souvent depuis plusieurs décennies), soit d’une volonté délibérée de créer de la confusion.

     

    Chacun jugera :

    Monsieur Mergy affirme sur Twitter que le bassin d’agrément du parvis de l’hôtel de ville aurait coûté 200.000 euros…. Faux ! Il s’agit de moins de 45.000 euros pour être précis, ce qui est un prix habituel pour ce type d’équipement qui, au passage, a été financé par la région et le département à 60% comme le reste des travaux de la place !

    Le même monsieur Mergy affirme sur Osez Fontenay que la ville « hyper-concentre » ses travaux sur le centre-ville, à l’occasion d’une remarque d’un riverain de la rue Philippot. En réalité, sur les 30 rues dont les trottoirs et/ou la chaussée qui ont été refaites par la ville pendant cette mandature, plus de 83% des rues concernées se situent dans les quartiers et ne sont donc pas en centre-ville !

    Madame Bourdet explique doctement, toujours sur le même blog, que la rue Philippot serait délaissée car elle a été transférée au territoire et nous explique que cette décision est mauvaise, sauf que la rue en question ne fait pas partie des rues transférées et que des travaux sont planifiés dans le cadre du plan pluriannuel d’investissement !

    Monsieur Buchet clame sur Facebook que la rénovation du gymnase du parc ne s’imposait pas et qu’il s’agit d’un gaspillage d’argent public. Il faut tout de même rappeler que l’expertise des bâtiments, consultable en ligne sur le site de la mairie, souligne non seulement la vétusté du gymnase, mais aussi sa dangerosité en cas de tempête.

    Le même monsieur Buchet affirme que ce gymnase ne répondra pas aux attentes des sportifs, alors que plus d’un an de travail et de concertation avec les sections de l’ASF ont permis de définir les besoins exacts des sportifs. Ainsi, l’augmentation de la surface de jeu permettra des compétitions de niveau supérieur. De même, une salle de musculation servira à la préparation physique spécifique de certains sports et n’a rien à voir avec la salle privée de gym, comme le prétend monsieur Buchet !

    Quant à EELV qui dénonce la « minéralité » de la place de Gaulle et, selon eux, la création d’un « îlot de chaleur ». Leur mémoire semble défaillir, car tout le monde se souvient que le sol était en bitume foncé (qui ramollissait parfois lors des grandes chaleurs de l’été) et qu’il s’agissait d’un ancien parking jamais refait. Il y a aujourd’hui plus d’arbres qu’avant les travaux et les arbres replantés sont à peine moins grands que ceux qui ont été conservés côté Verdun, comme chacun peut le constater. Enfin, 30% de la place a été perméabilisée sous la forme d’une promenade sous les vieux marronniers du côté librairie, tous conservés de ce côté, en pleine terre et non plus emprisonnés dans le bitume.

    La polémique est souvent au rendez vous des campagnes électorales, et chacun peut défendre d’autres choix que ceux qui ont été faits. Pratiquer un tel niveau de désinformation fausse le débat, ne nous paraît ni sérieux ni crédible et ne grandit pas l’expression démocratique.

     

    Emmanuel Chambon & Roger Lhoste

     

    PS : Vous pouvez retrouver le bilan de notre équipe municipale, 2014-2019 sur le site de campagne de Laurent Vastel, Fontenay Demain à l'adresse www.fontenay-demain.fr

  • Rencontre des habitants du quartier des Sorrières

    Laurent Vastel, maire de Fontenay-aux-Roses, et les élus référents du quartier Scarron-Sorrières viennent à la rencontre des habitants des Sorrières, samedi 1er juillet.

    En tant qu'élu référent du quartier, je serai au côté de Monsieur le maire. Je vous invite à nous retrouver au 1 allée des Glycines, de 10H00 à midi. Le comité d'habitants est également invité à cette rencontre. Nous aurons l'occasion de faire le point sur la vie du quartier des Sorrières, tous ensemble.

    A samedi.

     

  • Tracts anonymes : le retour des vieilles méthodes

    Des tracts anonymes ont été distribués dans les boites aux lettres des habitants de Fontenay-aux-Roses, renouant avec les vieilles méthodes consistant à faire des amalgames grossiers pour manipuler l'opinion.

    Ce tract porte comme titre "Messieurs Vastel et Fillon renient leurs engagements, Monsieur Vastel soutient Monsieur Fillon". Ce document souligne que François Fillon a été mis en examen et, en utilisant le principe du nuage de fumée, sous-entend que si notre maire soutient ce candidat à la Présidentielle c'est bien parce qu'ils sont pareils. En mélangeant allégrement la fiscalité locale ou le devenir de l'ancien conservatoire avec la mise en examen du candidat à l'élection présidentielle, on veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

     

    Alors plusieurs remarques.

    1. D'abord, nous devons souligner le manque de courage des rédacteurs de ce document. Pas de nom, pas de groupe identifié, pas d'adresse. Juste une signature : "Des habitants de Fontenay-aux-Roses ..." !
       
    2. Ensuite, quelle crédibilité ce type de documents apporte-t-elle dans le débat démocratique ? Ces méthodes d'un autre âge faisant la confusion entre deux choses qui n'ont aucun rapport entre elle (que je sache notre maire n'a pas été mis en examen pour quelque raison que ce soit) et le subtil flou artistique qui en résulte se situe à la limite de la diffamation ou tout du moins de la manipulation grossière.
       
    3. Quelle légitimité possède ce type de documents ? En effet, le débat démocratique est normalement porté par des partis politiques, des citoyens regroupés ou non dans des associations ou des organismes divers. Mais pour que ces idées ou ces positions aient un sens et une portée, elles doivent avoir une origine clairement identifiée et donc une signature. L'anonymat est une absence de clarté et, de fait, génère indéniablement le soupçon quant à la vérité et la légitimité des ces allégations.
       
    4. Enfin, que penser d'opposants à l'équipe municipale actuelle qui en sont réduits à ce genre de manœuvres pour attaquer l'image de notre maire ? Franchement, j'ai beaucoup de respects pour l'opposition municipale qui affiche ses convictions et ses idées, au travers de tracts ou lors de nos débats au Conseil municipal. Par contre, les auteurs de ces documents anonymes aux amalgames grossiers pour attaquer la personne de Laurent Vastel ne peuvent que m'inspirer le plus grand des mépris, tout en constatant leur médiocrité et leur absurdité.

     

    Pour finir, je dirai simplement que le soutien de Laurent Vastel à François Fillon n'est pas une surprise. C'est également le mien. Nous sommes tous les deux membres de l'UDI, mouvement politique qui participe à la campagne du candidat de la droite et du centre. D'autres peuvent soutenir des candidats différents et c'est normal. Mais tout cela doit se faire dans le respect de la démocratie, la qualité, la clarté et le courage.