Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fontenay-aux-roses

  • Pourquoi je soutiens Laurent Vastel pour les élections municipales de 2020

    Depuis mars 2014, je participe à la majorité municipale de Laurent Vastel, maire de notre ville. C'est une belle aventure qui n'est pas achevée.

    Avec toute l'équipe rassemblée autour de Laurent Vastel, nous avons encore beaucoup à faire pour améliorer le cadre de vie et embellir notre ville, pour que Fontenay Demain soit une ville dans laquelle nous nous sentons en harmonie. C'est pourquoi je soutiens la liste conduite par Laurent Vastel pour les élections municipales de 2020.

     

     

    Je vous invite à regarder d'autres vidéos des Fontenaisiens s'engagent pour Fontenay Demain et Laurent Vastel, sur le site fontenay-demain.fr

  • Il est bon de rétablir quelques vérités face à de fausses affirmations !

    Avec mon collègue Roger Lhoste, nous avons souhaité réagir sur un certain nombre de fausses affirmations tenues par l'opposition. Une campagne électorale n’a de sens que si les débats se déroulent dans le respect des autres et en se basant sur un minimum de vérité.

    Les élections municipales sont l’occasion d’un bilan de l’action de l’équipe sortante et d’un débat contradictoire autour de ce bilan. C’est normal. Que ce débat soit sans concession est tout aussi normal. Mais que le débat se résume à des affirmations péremptoires et fausses, voire des mensonges grossiers n’a aucun sens.

    Maire-adjoints de l’équipe sortante en charge des travaux et de la voirie, nous suivons de très près l’ensemble des travaux mis en œuvre par notre équipe dans la ville depuis 6 ans. Depuis plusieurs mois, sur les réseaux sociaux comme sur certains blogs de la commune, des contre-vérités sont ainsi répandues qui témoignent soit d’un manque de connaissance des dossiers du conseil municipal (étonnante pour des personnes élues souvent depuis plusieurs décennies), soit d’une volonté délibérée de créer de la confusion.

     

    Chacun jugera :

    Monsieur Mergy affirme sur Twitter que le bassin d’agrément du parvis de l’hôtel de ville aurait coûté 200.000 euros…. Faux ! Il s’agit de moins de 45.000 euros pour être précis, ce qui est un prix habituel pour ce type d’équipement qui, au passage, a été financé par la région et le département à 60% comme le reste des travaux de la place !

    Le même monsieur Mergy affirme sur Osez Fontenay que la ville « hyper-concentre » ses travaux sur le centre-ville, à l’occasion d’une remarque d’un riverain de la rue Philippot. En réalité, sur les 30 rues dont les trottoirs et/ou la chaussée qui ont été refaites par la ville pendant cette mandature, plus de 83% des rues concernées se situent dans les quartiers et ne sont donc pas en centre-ville !

    Madame Bourdet explique doctement, toujours sur le même blog, que la rue Philippot serait délaissée car elle a été transférée au territoire et nous explique que cette décision est mauvaise, sauf que la rue en question ne fait pas partie des rues transférées et que des travaux sont planifiés dans le cadre du plan pluriannuel d’investissement !

    Monsieur Buchet clame sur Facebook que la rénovation du gymnase du parc ne s’imposait pas et qu’il s’agit d’un gaspillage d’argent public. Il faut tout de même rappeler que l’expertise des bâtiments, consultable en ligne sur le site de la mairie, souligne non seulement la vétusté du gymnase, mais aussi sa dangerosité en cas de tempête.

    Le même monsieur Buchet affirme que ce gymnase ne répondra pas aux attentes des sportifs, alors que plus d’un an de travail et de concertation avec les sections de l’ASF ont permis de définir les besoins exacts des sportifs. Ainsi, l’augmentation de la surface de jeu permettra des compétitions de niveau supérieur. De même, une salle de musculation servira à la préparation physique spécifique de certains sports et n’a rien à voir avec la salle privée de gym, comme le prétend monsieur Buchet !

    Quant à EELV qui dénonce la « minéralité » de la place de Gaulle et, selon eux, la création d’un « îlot de chaleur ». Leur mémoire semble défaillir, car tout le monde se souvient que le sol était en bitume foncé (qui ramollissait parfois lors des grandes chaleurs de l’été) et qu’il s’agissait d’un ancien parking jamais refait. Il y a aujourd’hui plus d’arbres qu’avant les travaux et les arbres replantés sont à peine moins grands que ceux qui ont été conservés côté Verdun, comme chacun peut le constater. Enfin, 30% de la place a été perméabilisée sous la forme d’une promenade sous les vieux marronniers du côté librairie, tous conservés de ce côté, en pleine terre et non plus emprisonnés dans le bitume.

    La polémique est souvent au rendez vous des campagnes électorales, et chacun peut défendre d’autres choix que ceux qui ont été faits. Pratiquer un tel niveau de désinformation fausse le débat, ne nous paraît ni sérieux ni crédible et ne grandit pas l’expression démocratique.

     

    Emmanuel Chambon & Roger Lhoste

     

    PS : Vous pouvez retrouver le bilan de notre équipe municipale, 2014-2019 sur le site de campagne de Laurent Vastel, Fontenay Demain à l'adresse www.fontenay-demain.fr

  • Le baptême de la rose Ville de Fontenay-aux-Roses

    Samedi 23 septembre 2017, pour lancer le projet de roseraie qui verra le jour au verger conservatoire en 2018, la Ville a organisé le baptême de la rose qui s'appelle "Ville de Fontenay-aux-Roses".

    Rose Ville de Fontenay-aux-RosesCet événement a eu lieu en présence de l'obtenteur Pierre Orard qui a créé la variété de rose retenue pour porter le nom de la Ville, une variété parfumée à grande fleur blanc rosé, légèrement nuancée de crème. Cet événement a permis de réunir toutes les personnes qui ont contribué à ce projet dont ce sont les prémisses.

    Ci-dessous quelques photos prises pendant cette manifestation et le texte du discours que j'ai prononcé à cette occasion.

     

    Baptême de la rose Ville de Fontenay-aux-Roses

    Baptême de la rose Ville de Fontenay-aux-Roses

    Baptême de la rose Ville de Fontenay-aux-Roses

     

    Bientôt, sur ce site du verger conservatoire, va naître la roseraie de Fontenay-aux-Roses. Ce futur aménagement, dont nous découvrons les prémices aujourd'hui, sera réalisé en 2018.

    Cette roseraie est la notre avec son identité propre, différente de celle de l'Hay les Roses ou de Bagatelle. Elle renoue avec l'histoire de notre commune dans laquelle la culture de la « reine des fleurs » a été un élément important de notre passé. Pour mémoire, grâce à Madame de Maintenon, épouse puis veuve de Paul Scarron, une grande partie des roses de Versailles furent produites à Fontenay-aux-Roses. Cette culture s'est développée ici du 16ème au 19ème siècle.

    Et quoi de plus significatif que de conférer un nom pour donner une identité. C'est pour cette raison que baptiser cette rose « Ville de Fontenay-aux-Roses » est un élément important de ce projet. Et nous tenons à remercier tout particulièrement Jean-Charles Orard qui nous a proposé, qui nous a offert une très belle variété à grande fleur, très parfumée et à la jolie couleur blanc rosé pour porter ce nom.

    Mais au-delà de ce baptême, la roseraie de Fontenay-aux-Roses deviendra à la fois un espace paysager permettant de mettre en scène et d'accueillir les différents rosiers qui seront chaque année présentés lors d'événements festifs, et sera à la fois un espace de promenade, de détente et de découverte dont les Fontenaisiens vont pouvoir profiter.

    Pour cela, nous avons la chance de bénéficier de l'aide et du soutien d'un très grande nombre de contributeurs.

    La genèse de ce projet a été initié et porté par un Fontenaisien, Philippe Roussel, qui a eu l'excellente idée de cette roseraie. Merci à toi Philippe pour avoir imaginé ce que pourrait être ce lieu et les événements qui vont l'accompagner.

    Pour concrétiser ce projet, nous avions besoin d'être mis en relation avec les professionnels qui accepteraient d'y contribuer. Merci à Olivier Pantin non seulement de nous avoir mis en contact avec les obtenteurs, ces créateurs de plantes, mais surtout de les avoir convaincu de participer à cette aventure … sans vous, ce projet n'aurait probablement pas vu le jour.

    Pour réaliser ce projet, nous devions bénéficier de la participation généreuse des obtenteurs. Ceux-ci ont accepté de donner à la ville plus de 200 rosiers que vous pouvez découvrir ici, aujourd'hui.

    Merci pour ce don exceptionnel à Richard Laperriere de la roseraie Lapperriere, à Franck Reuter de la roseraie Reuter, à Pierre Orard des roseraies Orard, à Arnaud Delbard des Pépinières et roseraies Georges Delbard, à Georges Dorieux de GAEC Dorieux, à François Denise des Roses anciennes Eve et à Mathias Meilland de Meilland.

    Enfin, si vous pouvez découvrir ces rosiers magnifiques aujourd'hui, c'est grâce aussi au travail de l'équipe des espaces verts de la ville de Fontenay-aux-Roses qui a préparé avec grand soin cet espace du verger conservatoire. Un grand merci à François Juré et à son équipe de jardiniers.

     

    (Copyright) Photos issues du site web de la ville de Fontenay-aux-Roses.

  • Inauguration de la place de l'Eglise rénovée

    En présence du maire, Laurent Vastel et de Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, vous êtes invités à l'inauguration de la place de l'Eglise rénovée le samedi 7 janvier à 18h.

    Rendez-vous sur la place de l’Église pour partager une part de galette et déguster du vin chaud et chocolat chaud offerts par la municipalité ! De nombreuses animations sont prévues : déambulations, animations musicales et spectacle final "Fire show" à ne pas manquer !

    place-de-leglise.jpg