Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2011

Grève à la mairie de Fontenay-aux-Roses : le personnel dénonce une parodie de dialogue social

Le personnel de la mairie de Fontenay-aux-Roses est en grève aujourd'hui. Ce matin, nous étions au côté des agents en grève qui manifestaient devant la mairie.

Une soixantaine d'agents, de différents services, se sont regroupés ce matin, dès 8H30, pour manifester contre l'injustice, l'insécurité et la précarité du personnel municipal. Ces agents ont beaucoup de courage d'avoir oser se mettre en grève et manifester, car la municipalité a fait pression avec des menaces de sanctions pour que ce mouvement ne soit pas suivi.

mouvement social,fontenay-aux-roses,mairie,personnel,grève,jacqueline segré,pascal buchet,parti radical,soutien

Que dénoncent les agents municipaux ? Un système global de management du personnel qui se traduit par un ensemble d'attitudes :
- des procédures disciplinaires, arbitraires et discriminatoires ;
- des entraves au droit syndical (interdiction d'affichage sur les panneaux syndicaux) ;
- des incitations au départ ou bien des mises au placard, ou encore des fins de contrat injustifiés ;
- une insécurité croissante  au travail ;
- une opacité des règles d'avancement de grades (agents toujours au même grade après 20 ans de services) et un régime indemnitaire dont les règles d'attribution sont propres à Fontenay-aux-Roses.

On le voit, le malaise est profond et dure depuis des années.

mouvement social,fontenay-aux-roses,mairie,personnel,grève,jacqueline segré,pascal buchet,parti radical,soutien

Les syndicats dénoncent également la parodie de dialogue social, avec un maire qui refuse toute discussion et la mise en place de certaines procédures pourtant légales, voir pour certaines obligatoires (refus de la réunion du Comité Technique Paritaire, refus de communiquer depuis 3 ans le rapport d'inspection du Centre Interdépartemental de Gestion, refus d'assurer correctement le personnel ... ).

mouvement social,fontenay-aux-roses,mairie,personnel,grève,jacqueline segré,pascal buchet,parti radical,soutien

Au-delà de toutes ces attitudes qui sont le reflet d'un système, géré au plus proche par Jacqueline Segré (première adjointe, en charge du personnel), les agents municipaux ressentent un réel manque de considération, notamment par les économies que la mairie fait sur leur dos.

En effet, en 2010, la somme de 1,5 millions d'euros a été économisée sur le seul budget du personnel. La dégradation des conditions de travail s'en ressent fortement et de plus en plus : sous-effectif, pression constante, insécurité ...

Il ne faut pas oublier que le personnel municipal est un service public, c'est-à-dire qui rend service aux Fontenaisiens. Son efficacité tient à des choix politiques essentiels en interne et dont le but est d'offrir aux agents un bien-être au travail, une sécurité et des moyens à la mesure de la qualité que nous devons à nos concitoyens.

Ce matin, nous avons assuré le personnel en grève de notre soutien et de notre volonté de faire changer les choses.

mouvement social,fontenay-aux-roses,mairie,personnel,grève,jacqueline segré,pascal buchet,parti radical,soutien
Anne Bullet et Emmanuel Chambon :
le Parti Radical de Fontenay-aux-Roses
est au côté du personnel municipal en grève.

 

14/05/2011

Grève à la mairie de Fontenay-aux-Roses

Mardi 17 mai, la CFDT appelle le personnel de la ville à se mettre en grève. Il s'agit d'une nouvelle défiance vis-à-vis du maire, Pascal Buchet.

Après avoir fait la une des journaux, le maire est une nouvelle fois pointé du doigt pour la gestion de son personnel. Les raisons invoquées sont des conditions de travail dégradées, des économies de personnel excessives, un manque de considération et une ambiance « déplorable ».

Les syndicats appellent donc à une grève pour la journée du mardi 17 mai. Les grévistes se rassembleront sur le parvis de la mairie dès 8h30 ...

grève,fontenay-aux-roses,personnel,maire,pascal buchet

26/03/2011

La lettre d'informations : Dessinons un Avenir à Fontenay-aux-Roses

Ce matin, sur le marché, nous avons distribué la première lettre d'informations Dessinons un Avenir à Fontenay-aux-Roses. Les Fontenaisiens nous ont réservé un excellent accueil.

dessinons un avenir,lettre d'information,fontenay-aux-roses,marché,parti radical,pascal buchetTrès bien accueillie, cette lettre d'information a été distribuée toute la matinée sur le marché. Dans ce premier numéro, nous y abordons différents sujets d'actualité : un bilan des promesses non tenues de Pascal Buchet à la moitié de la mandature, la suppression de 95 places de crèches, la laïcité de la République ...

Nous affirmons également nettement notre opposition à Pascal Buchet et à l'équipe municipale en place. Cette opposition se veut à la fois constructive, sans extrémisme ni démagogie.

Vous pouvez bien entendu la télécharger si vous ne l'avez pas eu sur le marché ou dans votre boîte aux lettres.

dessinons un avenir,lettre d'information,fontenay-aux-roses,marché,parti radical,pascal buchet

13/03/2011

Pascal Buchet ou les promesses non tenues

En relisant le programme de Pascal Buchet, je m'aperçois qu'un grand nombre de promesses faites en 2008 n'ont pas été tenues. Pire, l'action de l'équipe municipale va souvent à l'encontre de ses propres engagements. Voici quelques exemples significatifs et non exhaustifs.

Fontenay, la ville pour les enfants ... nous voulons que les crèches se développent. En 2008, 40% des petits Fontenaisiens avaient une place en crèche, en 2011, le ratio sera de 30%. Avec la fermeture de la crèche Sainte-Barbe et la fermeture de la crèche familiale départementale de l'avenue Lombart, ce sont au total 95 places de crèches qui sont supprimées.

Nous renforcerons la démocratie locale et la participation des citoyens. Le nouveau marché, le déplacement du conservatoire, la suppression de la crèche Sainte-Barbe, l'implantation d'une supérette : aucun de ces projets n'a fait l'objet d'information et de concertation avec les associations ou les habitants des quartiers concernés. Les conseils de quartier ne remplissent pas leur rôle de démocratie participative.

Nous continuerons à faire de Fontenay la ville du respect. Des tribunes libres de l'opposition sont censurées. Le maire, pendant le Conseil municipal, met fin de façon arbitraire au temps de paroles des élus de l'opposition. Mais surtout, pour tous ceux qui ont assisté à la destitution du quatrième maire adjoint, Patricia Guyon, cette mascarade tragique et honteuse en plein Conseil municipal n'avait rien de respectueuse.

Un soutien sans précédent au commerce de proximité ... nous favoriserons l'implantation de nouveaux commerces. Aucune création de nouveaux commerces, ni en centre ville, ni dans les autres quartiers, n'a eu lieu. Par contre, plusieurs commerces de proximité ont fermé et n'ont pas été remplacés.

Nous installerons un hôtel artisanal et commercial aux Mouilleboeufs. Au lieu de cela, la création d'une supérette avec parking se fait au détriment du développement de l'artisanat local et du développement des commerces de proximité.

Grâce au CCJL et à l'Escale (Blagis), de nombreux projets, soutenus par la ville, verront le jour. En décembre 2009, la majorité municipale a supprimé l'Escale qui assurait des activités socioculturelles indispensables dans le quartier des Blagis.

13-03-2011_bilan1.jpg   13-03-2011_bilan2.jpg   13-03-2011_bilan3.jpg

 

Je vous invite à relire le programme de Pascal Buchet de 2008 pour continuer ce bilan de mi-mandat. Vous y trouverez quelques autres promesses non tenues (priorité de la propreté de la ville, renforcement de la ponctualité et de la fréquence du RER, soutien à la création de l'emploi local ...). Il nous appartient à nous tous, Fontenaisiens, de choisir notre avenir et de préparer un véritable projet pour notre ville afin de tourner la page de cette équipe qui fait souvent l'inverse de ce qu'elle a promis.