Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2011

Pétition pour demander le maintien de la crèche Sainte-Barbe

L'association "Les Berceaux de Fontenay-aux-Roses" diffuse une pétition pour le maintien de la crèche Sainte-Barbe.

Vous pouvez dés maintenant la télécharger ici, la signer et la faire signer le plus largement possible.

Seule l'action de terrain et la mobilisation des Fontenaisiens feront reculer ce projet abérrant de la municipalité.

Retrouvons-nous demain matin, sur le marché avec l'association pour faire signer cette pétition par le plus grand nombre.

petition-creches.jpg

Commentaires

C'est un scandale ! que feront les jeunes mamans ? quelle est la finalité de cette fermeture ?

Ceci étant, le vrai visage du maire apparait à la lumière : cette fermeture lui permet d'économiser 700.000€ par an; avec cette somme récurrente chaque année et le fruit de la vente du terrain du conservatoire de musique, il va pouvoir construire son auditorium.
Autrement dit, les bébés payent pour les bobos musiciens !!!

De toute façon, lui, il veut aller au Sénat.

Écrit par : Durand jean Michel | 21/01/2011

Bonjour Emmanuel
Que réponds le maire lorsque vous lui reprochez de détruire des places de crèches?

Daniel?

Écrit par : Daniel pascaud | 30/01/2011

Bonjour Daniel,

Les réponses de l'équipe municipale s'appuient sur le fait que la fermeture de la crèche ne constitue pas une suppression. En municipalisant les deux crèches départementales en 2010, le maire et sa majorité veulent nous faire croire que l'on augmente d'une centaine le nombre de berceaux. Mais en réalité, ces places étaient déjà disponibles avant sur la ville. Et quant on fait le bilan du nombre total de places sur la ville, en deux ans, ce nombre baisse.

Par ailleurs, la fermeture de la crèche Sainte-Barbe pose un autre problème : il s'agit de la seule crèche en centre ville. La mairie propose de transférer les enfants de Sainte-Barbe vers la crèche des Pervenches. La vie des parents (dont certains habitent à Scarron, Bénards ... ) se verra grandement compliquée puisqu'ils devront déposer leurs enfants à l'autre bout de la ville.

Emmanuel Chambon

Écrit par : Emmanuel Chambon | 04/02/2011

Parler de crèches c'est stérile dans la mesure où l'on ne parle pas de la population de FONTENAY voulue par le MAIRE PS de FONTENAY : le multiculturalisme.
Pour lui il n'y a pas besoin de crèches car ne travaillant pas elles gardent les enfants à la maison. Et c'est toujours pour avoir un électorat asservi que BUCHET construit des HLM. Regardez ce qui se passe dans le Nord sa copine Martine AUBRY flatte ce type d'électorat. Sur internet on voit quelques discours ou interview de Martine qui ont heurté ma laïcité.

Quand à Jean-Paul AUBRUN qui dit qu'il n'est pas contre les HLM ET BIEN SI. Dans la mesure ou il n'y a été construit que ce type d'habitat on s'aperçoit la conséquence l'appauvrissement de la ville et de ses commerces.
Quand un couple n'arrive pas à trouver à l'achat un appartement plus grand il déménage.
Un jour sur le marché je m'étonnais du renouveau de PLESSIS. Je me suis fait tacler par des BOBOS-SOCIALOS-ECOLOS-GAUCHOS, qui m'ont objecté la densification du PLESSIS.
Et bien là je me suis fait "enfumer" car la densité c'est le nombre d'habitant divisé par la surface de la commune or :

FONTENAY 23541 hab sur 2,51 km2 densité 9377 hab/km2
LE PLESSIS 21614 hab sur 3,43 km2 densité 6303 hab/km2

Ce qui veut dire que l'on doit arrêter les bêtises de BUCHET, les FONTENAYSIEN n'ont pas à supporter plus longtemps un maire qui est l'otage du PS à qui il doit tout, et qui va essayer de le sauver à condition de bien appliquer la politique du Parti.
Exemple vote pour la poste, le droit de vote des étrangers, cela fait avancer FONTENAY!!!

Je demanderais à l'opposition d'être un peu plus mordante, sinon elle passera à côté une nouvelle fois.

Courage j'ai enfin compris, FONTENAYSIEN de gauche, je ne tolère plus la manière dont BUCHET enlaidit et paupérise ma ville, je suis donc maintenant derrière vous!!

Écrit par : Gérald | 07/02/2011

la politique du maire en matière de logement et enfance est lamentable. Je prend mon foyer comme exemple et j'imagine que c'est loin d'être le pire.

- Nous habitons à Sorrières dans les immeubles HLM (ex Icade). J'ai obtenu ce logement via le 1% logement de mon entreprise, malgré le loyer cher (974 euros pour 64 m carré) je n'avais pas trop le choix. Le Maire nous avait assuré lors de la réunion de quartier une bonne transition entre Icade et l'office des HLM du 92. Aujourd'hui je m'aperçois que mon loyer n'a pas été recalculé selon le barème des HLM et l'enquête sociale n'a jamais été effectué comme promis.

- côté crèche, c'est vraiment honteux. Nous avons des revenus modestes, nous sommes inscrits depuis juin 2009, toujours aucune place, ni en crèche municipale ni départementale. Résultat, mon épouse a du démissionné de son emploi (serveuse) à cause des horaires incompatibles pour une maman avec un enfant en bas age. Résultat de l'affaire, nous n'avons plus le droit aux crèches, c'est la grosse galère pour trouver un emploi puisqu'il faut s'organiser pour garder l'enfant pour le passage des entretiens. Bien sur l'ANPE a refusé à mon épouse sa demande exceptionnelle d'allocations chômage puisqu'elle a "démissionné" sans prendre en compte les résultats de cette démission.

Bilan: Nous avons décidé de quitter Fontenay Aux Roses, cette ville nous ne convient pas du tout. Nous avons écrit plusieurs fois au Maire et jamais obtenu de réponse. Il ne faut pas considérer mon message comme une appartenance à un groupe politique en particulier. Nous espérons trouver une ville où l'égalité sociale est appliquée et qui sera à l'écoute.

Écrit par : WD | 13/02/2011

Réponse à Gérald .; vous n'avez pas bien lu mon méssage ou je me suis mal exprimé.J'ai dit qu'il fallait que chacun trouve un toit, mais que la mixité sociale supposait un juste équilibre.La loi impose 20% de logements sociaux,au dela ce n'est plus de la mixité.Cela aboutit à la paupérisation de la ville ,qui ne favorise pas un retour à une offre commerciale normale.On ne peut pas vouloir bientot près de 60% de logements à caractère social et avoir des commerces ou tout un chacun y trouve son compte; ce n'est que mon point de vue. J.P. Aubrun

Écrit par : Jean-Paul Aubrunj | 13/02/2011

Les commentaires sont fermés.