Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2011

Réunion de l'Association "Les Berceaux de Fontenay-aux-Roses" ou le mépris de l'équipe municipale

Hier soir se tenait la première réunion publique de l'association "Les Berceaux de Fontenay-aux-Roses" dont je vous avais déjà parlée. Ce qui ressort de cette réunion très intéressante, c'est une fois de plus le mépris de la majorité municipale pour un problème pourtant très important : la fermeture de places de crèche.

Si je vous parle de mépris, c'est que Christel Bussière et Gaëlle Laroubine, les responsables de l'association, ont remis en main propre au Maire et à l'adjointe en charge de ce dossier le tract annonçant la réunion publique d'hier soir, et qu'aucun élu de la majorité municipale n'était présent.

Par contre, l'opposition municipale était bien représentée, puisque avec trois conseillers municipaux de la Droite et du Centre et un conseiller municipal Associatif, nous sommes venus écouter les explications de ces parents combattifs.

Le problème de fond, c'est que la crèche Sainte-Barbe sera fermée le 30 juin 2011. Il s'agit de la suppression de 45 places. Ce qui est proposé par la Mairie, c'est de transférer les enfants de la crèche Sainte-Barbe vers la crèche des Pervenches pour des parents qui habitent soit le centre, soit les quartiers à l'opposé des Pervenches (comme le quartier Scarron). Reconnaissez le côté pratique pour des parents en activité professionnelle !

Ce qui nous surprend, c'est la rapidité de la fermeture de cette crèche, liée aux projets successifs de construction de logements rue du Docteur Soubise, le transfert du Conservatoire au Château CCJL, et le transfert du même CCJL au Château Sainte-Barbe (en savoir plus). En effet, l'ensemble de ces projets ne font que démarrer et ne verront pas le jour rapidement. Alors pourquoi annoncer en novembre 2010 la fermeture de cette crèche au 30 juin 2011 ?

Mais, ce qui est révoltant, c'est le refus de dialogue, d'écoute et de discussion de la municipalité avec les parents. Comme d'habitude, Pascal Buchet et sa majorité décident sans consultation des premiers intéressés. Et c'est dommage, car l'association "Les Berceaux de Fontenay-aux-Roses" a des propositions alternatives ...

L'équipe municipale nous parle si souvent de démocratie participative. Et bien voici un exemple concret de projet qui devrait exactement entrer dans ce cadre. Et une fois de plus, il n'en sera rien.

Je soutiens entièrement le combat juste de ces parents et, avec eux, demandons un moratoire sur ce projet de fermeture de la crèche Sainte-Barbe pour étudier d'autres propositions. Nous avons le temps de le faire, il s'agit juste d'une question de volonté.

 

Commentaires

Emmanuel, tu as omis par inadvertance que l'UMP fontenay était le seul parti représenté par sa Référente cantonale, Sophie Lecuyer.
Merci Pierre-Henri

Écrit par : Pierre-Henri CONSTANT | 19/01/2011

A Monsieur Constant ,

Ne pas tout confondre ... serait un plus .
Le sujet est la fermeture de berceaux qui va laisser les familles dans le désarroi .
Votre commentaire est déplacé et sans intérêt pour le sujet

1 / Madame Lecuyer n'est pas une élue de l'opposition au conseil municipal
2/ Elle est référente cantonale pour des élections cantonales qui ne touchent pas Fontenay

Bien à vous

Écrit par : garde des enfants | 19/01/2011

Je pense que les parents de ces enfants en crèche seront ravis de voir la récupération politicienne que vous en faites, MR Constant. Pour vous, tout est moyen de placer votre parti politique, le problème des Fontenaisiens ne vous intéresse guère !

Je suis d'accord avec le commentaire précédent, le problème de fond est la fermeture des places de crèche et non pas la présence d'un parti politique à une réunion d'une association qui n'avait aucun caractère politique d'une part, et dont les personnes présentes n'étaient pas là pour faire de la politique.

Le problème de la crèche Sainte-Barbe est un problème grave pour les parents dont la vie quotidienne va être boulversée par cette décision de la mairie. Votre seul réponse, MR Constant, c'est de signaler la présence de votre parti, dont votre référente cantonale (qu'est-ce que c'est ?) n'a même pas ouvert la bouche de toute la réunion.

Soyez d'abord intéressé aux problèmes des gens. Proposez des solutions. Mais ne venez pas imposer votre parti et vos petites mesquineries politiciennes. Ou bien, restez chez-vous !

Écrit par : Sébastien | 20/01/2011

Je felicte ceux qui ont le courage de se manifester et je suis a l' écoute d' une union , qui pourra tout faire changer, dans l'interet de Fontenay.P.Gay

Écrit par : GAY | 20/01/2011

Plusieurs remarques me viennent à l'esprit :

1/ Le problème de la fermeture des crèches est un problème suffisamment grave pour que nous soyons tous mobilisés pour la défense des places réservées aux Fontenaisiens.

2/ Les problèmes politiques internes d'un parti ne nous intéressent pas. Qui sont les personnes présentes à cette réunion ? Tout cela n'a que peu d'importance et si c'est l'occasion pour Mr Constant de créer une polémique, cela démontre le peu de cas qu'il fait du sujet évoqué.

3/ Je trouve d'ailleurs que Mr Chambon a eu bien raison de se consacrer sur le fond et n'a d'ailleurs cité aucun nom de participants (ni élus, ni responsables, ni participants). Cette neutralité l'honore et je préfère que l'on parle du problème de la suppression des places de crèche plutôt que de la petite soupe de politicien arriviste dont il faut citer les noms.

4/ @ GAY : l'union est nécessaire et nous la voulons tous, mais certains plus ou moins que d'autres. Croyez-vous que cela fait avancer l'union lorsque des petites phrases sont ajoutées en commentaire pour dire quoi, au fond ?

5/ Il est très bien qu'il y ait une forte mobilisation autour de cette problématique des places de crèches, mais il ne faut pas que quelques uns tirent la couverture à eux ou veulent mettre leur nom ou leur parti en évidence, au détriment des autres. Car le travail collectif et le rassemblement de tous feront une véritable union pour sauver la crèche Sainte-Barbe.

6/ Enfin, comme GAY, je considère que c'est l'intérêt des Fontenaisiens qui doit primer ...

Écrit par : B. Télanga | 20/01/2011

C'est lamentable de voir dans quelle division nous sommes. A force de récuser PEMEZEC, BLOT, CONSTANT, LECUYER, il faut vraiment avoir un très égo pour penser à récupérer sans aucune aide la ville de FONTENAY.
Il faut savoir tirer les conclusions de nos échecs, et arrêter de se noyer dans le microcosme.

Écrit par : henri | 20/01/2011

@ henri,

Vous êtes hors sujet : qui vous parle de Pemezec, Blot ... et les autres ? L'article concerne un projet de fermeture de places en crèche : cela me paraît être important pour que vos pinailleries politiciennes ne viennent pas poluer un débat essentiel.

Quelle politique sociale de la famille voulons-nous à Fontenay-aux-Roses ? Il est là le débat, et uniquement là !

Écrit par : Arwenn | 20/01/2011

Quelques réactions de la population:

Chérie, je me suis renseigné auprès de la mairie; ils te disent d'attendre 25 mois avant d'accoucher.

Chérie, si tu es enceinte, il nous faut déménager pour une autre ville, une ville avec crèche.

La maire veut que les mères restent à la maison .... pour économiser sur le coût des crèches.


Le maire dit toujours qu'il est médecin: manifestement il n'est pas pédiatre !


Réagissez !!!!

Écrit par : Jean Michel Durand | 20/01/2011

Où est la source du problème?
C'est la fermeture du conservatoire actuel pour raisons X , qui sera transféré ... et donc la crèche est supprimée.
C'est ce qui s'appelle l'effet domino. Ne vaudrait il mieux pas s'unir pour une pression plus forte? conservatoire + CCJL + Crèche, ça devrait faire pas mal de monde... Non?

Écrit par : Elise | 20/01/2011

Les commentaires sont fermés.