Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2011

Réunion de l'Association "Les Berceaux de Fontenay-aux-Roses" ou le mépris de l'équipe municipale

Hier soir se tenait la première réunion publique de l'association "Les Berceaux de Fontenay-aux-Roses" dont je vous avais déjà parlée. Ce qui ressort de cette réunion très intéressante, c'est une fois de plus le mépris de la majorité municipale pour un problème pourtant très important : la fermeture de places de crèche.

Si je vous parle de mépris, c'est que Christel Bussière et Gaëlle Laroubine, les responsables de l'association, ont remis en main propre au Maire et à l'adjointe en charge de ce dossier le tract annonçant la réunion publique d'hier soir, et qu'aucun élu de la majorité municipale n'était présent.

Par contre, l'opposition municipale était bien représentée, puisque avec trois conseillers municipaux de la Droite et du Centre et un conseiller municipal Associatif, nous sommes venus écouter les explications de ces parents combattifs.

Le problème de fond, c'est que la crèche Sainte-Barbe sera fermée le 30 juin 2011. Il s'agit de la suppression de 45 places. Ce qui est proposé par la Mairie, c'est de transférer les enfants de la crèche Sainte-Barbe vers la crèche des Pervenches pour des parents qui habitent soit le centre, soit les quartiers à l'opposé des Pervenches (comme le quartier Scarron). Reconnaissez le côté pratique pour des parents en activité professionnelle !

Ce qui nous surprend, c'est la rapidité de la fermeture de cette crèche, liée aux projets successifs de construction de logements rue du Docteur Soubise, le transfert du Conservatoire au Château CCJL, et le transfert du même CCJL au Château Sainte-Barbe (en savoir plus). En effet, l'ensemble de ces projets ne font que démarrer et ne verront pas le jour rapidement. Alors pourquoi annoncer en novembre 2010 la fermeture de cette crèche au 30 juin 2011 ?

Mais, ce qui est révoltant, c'est le refus de dialogue, d'écoute et de discussion de la municipalité avec les parents. Comme d'habitude, Pascal Buchet et sa majorité décident sans consultation des premiers intéressés. Et c'est dommage, car l'association "Les Berceaux de Fontenay-aux-Roses" a des propositions alternatives ...

L'équipe municipale nous parle si souvent de démocratie participative. Et bien voici un exemple concret de projet qui devrait exactement entrer dans ce cadre. Et une fois de plus, il n'en sera rien.

Je soutiens entièrement le combat juste de ces parents et, avec eux, demandons un moratoire sur ce projet de fermeture de la crèche Sainte-Barbe pour étudier d'autres propositions. Nous avons le temps de le faire, il s'agit juste d'une question de volonté.

 

09/01/2011

Fermeture de la crèche Sainte-Barbe

La fermeture de la crèche Sainte-Barbe aura pour conséquence de réduire le nombre de places des petits Fontenaisiens qui passeront de 40% à 30% à la rentrée 2011. La véritable politique sociale de Pascal Buchet se définit une fois de plus par le refus du dialogue et la manipulation des faits.

09-01-2011-tract-creches.jpgDans un article du 19 décembre dernier, je vous parlais de cette association (Les Berceaux de Fontenay-aux-Roses) et j'évoquais déjà le problème de la fermeture de la crèche du Château Sainte-Barbe. Cette association organise une réunion publique d'information, le lundi 17 janvier 2011, à 19H00. Je vous invite à vous y rendre nombreux.

De quoi s'agit-il ? D'une incroyable affaire qui montre le peu de cas que fait Pascal Buchet de la politique sociale à destination des familles, qui illustre une nouvelle fois le refus du dialogue avec les Fontenaisiens et qui, au final, est motivé par une succession de projets qui s'entremêlent au détriment des places de crèches. En effet :

1/ Toute cette affaire part du projet qui consiste à fermer l'école de musique et de danse (rue du Docteur Soubise) pour y construire des nouveaux logements sociaux.

2/ La mairie décide alors de transférer cette école de musique au Château Laboissière dans lequel se trouve actuellement les activités du CCJL. On prévoit alors des travaux pharaoniques (au minimum 4 millions d'Euros) pour adapter le Château Laboissière aux activités de l'école de musique, avec un auditorium, qui sera construit ... dans la cour du Château.

3/ Comme il faut trouver des nouveaux locaux pour les activités du CCJL, on transfert ces activités au Château Sainte-Barbe.

4/ Au final, ce qui entraîne naturellement la suppression de la crèche s'y trouvant.

D'une part cet enchaînement de projets m'apparaît comme absurde, mais en plus il a des conséquences graves sur la vie des familles Fontenaisiennes.

La municipalité affirme que la fermeture de la crèche Sainte-Barbe n'entraînera pas de diminution de places sur la ville : c'est faux. En effet, la mairie nous dit que le transfert de 2 crèches départementales à la ville de Fontenay (soit 120 places potentielles) permet d'absorber la fermeture de Sainte-Barbe. En réalité, la très grande majorité de ces 120 places sont déjà occupées par des petits Fontenaisiens. Le compte n'y est donc pas.

Vous trouverez d'ailleurs ci-dessous les chiffres officiels d'attribution des places en crèche.

Gestion publique : attribution des places par ordre d'inscription 2008/2009 2011/2012
Les Pervenches Municipale depuis 2010 – avant: Départementale 60 60
Gabriel Péri Municipale depuis 2010 – avant: Départementale 45 45
Crèche familiale Départementale 50 0
Fleurie Municipale 60 60
Sainte-Barbe Municipale 45 0
Le Petit Paradis Municipale 30 30
L'Oasis Municipale 25 25
L'Ile aux Enfants Associative 19 19
Totaux
334 239




Gestion associative privée : attribution des places à discrétion de la structure
La Comptine Associative 45 45
Petibonûm/Enfantcité Associative 30 30
Totaux
75 75




TOTAL GENERAL
409 314

 Les chiffres parlent d'eux-mêmes.

19/12/2010

Création de deux nouvelles associations en réaction à des projets de la municipalité

En une semaine, deux associations se créent à Fontenay-aux-Roses avec pour objectif d'établir une concertation avec la municipalité. A chaque fois, le constat est le même : il y a un manque d'information et de dialogue avec les habitants qui découvrent des projets aux conséquences importantes pour notre ville.

18-12-2010_asso-berceaux.jpgL'association Les Berceaux de Fontenay-aux-Roses regroupe des parents qui demandent l'instauration d'un véritable dialogue citoyen entre les parents d'enfants et la municipalité. Ce matin ils distribuaient un tract sur le marché.

Cette association est préoccupée par les questions liées à la garde des enfants et souhaite en priorité le maintien des places de crèche dans notre ville. Car les parents sont très inquiets de la fermeture de 45 places de crèche municipale (crèche Sainte-Barbe) qui ramènerait le nombre de petits Fontenaisiens bénéficiant d'une place en crèche publique de 40% en 2008 à 30% à la rentrée 2011.

En effet, la municipalité souhaite installer une partie des activités du CCJL au Château Sainte-Barbe. La crèche se trouvant dans ces locaux ne peut donc pas être maintenue. Pourtant, dans le Fontenay Magazine de décembre, on nous explique qu'il s'agit d'un simple transfert suite à la municipalisation de 120 places de deux crèches départementales. Mais le compte n'y est pas : car ces 120 places de crèches ne sont pas nouvelles, elles existent et sont déjà occupées par des enfants.

18-12-2010_asso-soubise.jpgL'Association Conservatoire-Soubise s'intéresse, elle, au projet de transfert de l'école de musique et de danse au Château Laboissière. Le terrain de l'actuel conservatoire serait donc vendu à un promoteur immobilier. Ce terrain représente une surface de 1600m².

Les inquiétudes de cette association concernent :
- la destruction d'un établissement d'intérêt public qui s'intégre parfaitement dans le quartier Soubise,
- la construction d'immeubles avec un risque de forte densification dans ce quartier pavillonnaire (comme dans le quartier Boris Vildé),
- le déplacement de certaines activités du CCJL au Château Sainte-Barbe avec pour conséquence la fermeture de la crèche Sainte-Barbe,
- un projet lourd au niveau des coûts pour les travaux au Château Laboissière.

Ce qui est frappant, à chaque fois, c'est le manque de communication et de dialogue de la municipalité. Qu'il s'agisse des parents des enfants en crèche, ou bien des habitants du quartier Conservatoire-Soubise, ils prennent connaissance des décisions de la mairie en lisant le Fontenay Magazine. Je pense sincèrement qu'il est nécessaire, en amont, de dialoguer avec les habitants pour expliquer d'une part ces projets importants pour notre ville et, d'autre part, trouver les meilleures solutions avec tous les intervenants et les personnes concernées. Même si au final, le choix appartient à l'équipe municipale, il me paraît essentiel que les Fontenaisiens participent à ces projets.