Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2011

Rejet du dialogue, refus d'entendre et déni de démocratie au Conseil municipal

Le Conseil municipal d'hier soir a été le théatre d'une suite de refus du débat et de mépris envers les élus de l'opposition municipale.

A Fontenay-aux-Roses, les réunions du Conseil municipal deviennent de plus en plus difficiles et présentent assez nettement l'état d'esprit de la majorité municipale vis-à-vis des élus de l'opposition et des citoyens venus nombreux hier assister à cette séance.

 

D'abord sur le fond.

fontenay-aux-roses,conseil municipal,pascal buchet,maire,déni de démocratie,crèche,conservatoire,les berceaux de fontenay,conservatoire-soubiseTout d'abord, une question de l'association Conservatoire-Soubise concernant le projet de vente des locaux du Conservatoire de musique, les inquiétudes des habitants du quartier et les alternatives possibles quant à l'utilisation de ces locaux, s'est terminée par l'affirmation de Pascal Buchet que le terrain et les locaux seront vendus, probablement à des fins immobilières. Lorsque l'association Conservatoire-Soubise propose d'utiliser ces locaux pour une action de service publique au profit des Fontenaisiens, en y mettant une crèche, la maison des associations, des activités du CCJL ou un accueil des jeunes adolescents ... la réponse du maire reste inchangée et sans appel.

Pourtant, ce que souhaitent simplement les habitants du quartier, c'est une concertation, une discussion et la possibilité faire des propositions alternatives dans l'intérêt du quartier et de la ville. Ce qu'ils n'ont pu obtenir jusqu'à présent. Tout s'est décidé sans eux, sans transparence et ... sans appel.

fontenay-aux-roses,conseil municipal,pascal buchet,maire,déni de démocratie,crèche,conservatoire,les berceaux de fontenay,conservatoire-soubiseAutre sujet sensible, évoqué lors de ce Conseil municipal, est le problème de la migration du Conservatoire au Château Laboissière, avec pour conséquence la fermeture de la crèche Sainte-Barbe (pour comprendre l'effet domino de tous ces projets, lire cet article). Sur l'ensemble des points traitants ou ayant un rapport avec ce sujet, la majorité municipale est restée fermée à tout dialogue avec l'opposition. Ainsi, Pascal Buchet refuse de maintenir la crèche Sainte-Barbe (45 places), refuse également de négocier avec le Conseil général pour une reprise de la crèche familiale départementale Lombard (50 places). Soit 95 places en moins pour les petits Fontenaisiens.
De même, l'adoption du projet de transfert du Conservatoire au Château Laboissière entérine la fermeture de la crèche Sainte-Barbe.

Enfin, concernant le débat d'orientation budgétaire (DOB), les appréciations de politiques nationales et internationales, ainsi que les points de vue partisans, ont pris le pas sur les explications et les projets concrets. Ce fut l'occasion d'assister à des discours dont le caractère soporifique ne s'explique pas uniquement par l'heure tardive (commencé à 20H30, le Conseil s'est achevé à 1H00).

 

Sur la forme

Nous avons assisté hier soir à un déni de démocratie, de dialogue et de débat de façon systèmatique. Nous avons vu par exemple une nouvelle fois Monsieur Zanolin apostropher Monsieur Faye ("vous faites l'âne"). Nous avons constaté que le maire mettait fin de façon autoritaire et péremptoire aux prises de paroles des élus de l'opposition, pour lancer ensuite le vote des délibérations dans un brouhaha incroyable. Le refus de laisser l'opposition exposer ses argumentaires s'apparente bien à une forme de censure lors des débats.

Je considère que les réunions du Conseil municipal devrait au contraire être le lieu de l'expression de toutes les opinions. Laisser parler ses adversaires, permettrait au maire de pouvoir crédibiliser ses propres positions. Mais visiblement, ce n'est pas l'état d'esprit de cette majorité municipale.

 

Vous souhaitez en savoir plus

- Blog de l'association Conservatoire-Soubise : http://conservatoire-soubise.blog4ever.com

- Blog des Berceaux de Fontenay : http://lesberceauxdefontenay-aux-roses.blogspot.com

- La pétition pour la sauvegarde de la crèche Sainte-Barbe

- Evolution du nombre de places de crèches à Fontenay-aux-Roses

 

Commentaires

Salut
J'ai reçu un papier de l'UMP à ton sujet!!

C'est dingue !!

Écrit par : LEVY | 09/02/2011

Non, ce n'est pas dingue, c'est honteux ! MR Pemezec devient complétement fou. Je vous adresse toute ma confiance et j'espère que notre mouvement reviendra à la raison.

Sinon, encore une fois, votre article est le reflet de votre présence sur le terrain. Je vous en félicite et vous encourage à continuer cette action. Comme vous, je soutiens ces associations qui se battent pour que Fontenay conserve sa qualité de vie, ses équipements publics et son esprit si typique.

Écrit par : Benoit Telanga | 09/02/2011

Cette affaire n'est pas dingue, elle est scandaleuse. Mais envoyer des messages de soutien ne suffit pas. Faites comme moi, envoyez des courriers au Président du Comité Départemental, au député Jean-Pierre Schosteck, voir au Secrétaire Général Jean-François Copé, pour exprimer votre inquiétude sur l'avenir du groupe UMP à Fontenay en raison des menées assassines du maire du Plessis Robinson. Ainsi il y aura fatalement des retombées. Bon courage à Emmanuel Chambon dans cette épreuve inique. Jean-Claude Guérin

Écrit par : jean-Claude Guérin | 11/02/2011

Entièrement d'accord avec JC Guérin,
savoir et faire savoir, nous ne pouvons plus accepter d'un élu maire du Plessis qu'il fasse la pluie et le beau temps en dehors de sa ville .
Le grade de Secrétaire départemental, conseiller Général, délégué de circonscription ne lui donne pas tous les droits .
Ce comportement qui jusqu'ici était passé sous silence depuis des années parce que des personnes lui étaient redevables, est enfin mis à jour.
Non Philippe Pemezec, ne peut pas se conduire en dictateur et ne pas avoir en retour le courroux des électeurs.
Suspendre un adhérent avec pour seul argument qu'il ne se soit pas rendu à une galette montre sa faiblesse .
L'entendre discriminer des élues qu'il a lui même porté il y a quelques années, montre le peu de cas qu'il fait des personnes.
Est ce de cette politique que nous voulons alors que le débat d'idées est mis en exergue ?

Écrit par : no à une dicture politicienne | 11/02/2011

Bravo à Pemezec qui montre que la division et la fourberie ne porte aucun espoir. Reconstruisons une équipe soudée avec de nouvelles têtes. Virons ceux qui nous ont fait perdre depuis des années. Bon courage à l'équipe nouvelle qui se dessine

Écrit par : STRAUSS | 12/02/2011

Les commentaires sont fermés.