Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Environnement à Fontenay-aux-Roses - Page 6

  • Réunion de la CLI à Fontenay-aux-Roses

    La prochaine réunion plénière de la Commission Locale d'Information (la CLI) aura lieu ce soir à Fontenay-aux-Roses.

    CLI-CEA-Fontenay-aux-Roses1.jpgLa CLI comprend des élus - parlementaires, conseillers régionaux, conseillers généraux et élus municipaux - des représentants d’associations de protection de l’environnement, d’organisations syndicales, des représentants de personnes qualifiées et du monde économique, ainsi que huit membres à voix consultative comprenant des représentants de l’Autorité de sûreté nucléaire, des services de l’État et un représentant de l’exploitant. Cette commission est présidée par Stéphane Jacquot (conseiller municipal de Châtillon) qui effectue un travail remarquable.

    CLI-CEA-Fontenay-aux-Roses3.jpgMême si le site du CEA de Fontenay-aux-Roses n'a jamais accueilli de centrale nucléaire et n'a donc jamais produit d'énergie, il a quand même utilisé des installations nucléaires et des produits radioactifs. Ces activités ont cessé en 1995, mais le démantèlement et la dénucléarisation n'ont réellement commencé qu'en 2007 pour s'achever en 2018, avec un coût estimé de 500 millions d'Euros.

    La réunion est ouverte au public et aura lieu le mercredi 13 novembre à 18H00 à la Mairie de Fontenay-aux-Roses.

     

    Liens utiles :

     

    CLI-CEA-Fontenay-aux-Roses2.jpg

  • Des potagers dans la ville

    Toutes les initiatives apportant une réflexion sur l'écologie urbaine doivent être soutenues et approfondies. Une association de Fontenay-aux-roses tente de mener une expérience de création de jardins potagers en milieu urbain : je soutiens complétement cette démarche.

    A quelques jours du Forum des Associations de notre ville, il est intéressant de constater le dynamisme du milieu associatif à Fontenay-aux-Roses. Diversité d'actions et de projets, richesse humaine et bénéfices pour les Fontenaisiens sont apportés par les quelques 150 associations référencées sur notre commune.

    Sans titre 2.jpgIl y a une association que je soutiens particulièrement pour l'originalité de son action dans le domaine de l'écologie urbaine car elle répond à plusieurs objectifs que sont l'amélioration du cadre de vie, l'utilité sociale et urbaine des jardins collectifs. Cette association s'appelle "Cultures Partagées Carottes et ville".

    Une première expérience a consisté à mettre en place des jardins potagers selon le principe des jardins urbains (principe datant du 19ème siècle). Ainsi, des petites parcelles sont mises à disposition des habitants qui le souhaitent pour cultiver légumes, salades et toutes plantes que l'on trouve habituellement dans les jardins potagers. Un premier site a été mis en place dans le quartier des Blagis après beaucoup de difficultés. Un second site a été mis en place derrière la cité universitaire (quartier Scarron).

    carottes-ville_03.jpg

    Ce genre d'expériences ne peut fonctionner qu'avec le soutien des institutions : bailleurs sociaux, région, département et ville.  Cela nécessite des investissements, des conventions juridiques, des engagements et des soutiens. On aurait pu attendre de la part de la mairie de Fontenay-aux-Roses une aide logistique, financière et un appui personnel de la part du maire. Et c'est tout le contraire qui s'est passé : la mairie a mis des bâtons dans les roues de cette association, à tel point que le site du quartier des Blagis risque d'être fermé, alors que les jardiniers amateurs qui y participent reconnaissent le succès de cette opération.

    Le tissu associatif de Fontenay-aux-Roses est riche d'idées et d'actions. Il appartient à la municipalité d'encourager et d'aider les initiatives, le bénévolat et le rôle de ces associations.

     

    carottes-ville_02.jpgcarottes-ville_01.jpg

  • Un été à Fontenay-aux-Roses

    A quelques jours de la rentrée, il est bon de revenir sur quelques événements ou quelques faits qui se sont produits cet été, à Fontenay-aux-Roses. Il convient de les signaler, car ils sont le reflet de l'évolution de notre société ou bien de notre commune.

     

    inauguration,clairefontaine,fontenay-aux-roses,pascal buchet,contravention,distribution de tractsAu début du mois de juillet, le Mémorial symbolisant la résistance contre les crimes nazis a été dégradé. Ce monument se trouve sur la coulée verte et il s'agit d'une oeuvre baptisée "l'Homme Debout" (réalisée par Philippe Scrive et installée en ce lieu en 2008). Elle a été vandalisée dans la nuit du 3 au 4 juillet. Les deux morceaux de bois supérieurs avaient été descellés, la pierre surplombant la sculpture cassée. Et le cercle d’acier a disparu.


    Au lendemain du weekend du 14 juillet, les Fontenaisiens qui prenaient le RER à la station Fontenay-aux-Roses ont découvert que les poubelles publiques avaient été vandalisées. Il s'agit des poubelles qui sont fixées aux arrêts de bus (avenue Lombart). Elles ont été brûlées et sont restées ainsi une petite semaine sur la voie publique.

    17-07-2012_poubelles1.jpg     17-07-2012_poubelles2.jpg

     

    25-08-2012_tags-insultes01.jpgUn immeuble donnant sur la nouvelle place devant le château Laboissière a été largement dégradé par des tags, à la prose très éloquente. Ainsi, depuis la mi-août, les Fontenaisiens peuvent lire "Nike la BA.C", "béze la france" et autres "vive l'algérie" ... Outre le fait que ces inscriptions sont de grandes tailles, rédigées avec une orthographe discutable, sur une place fraîchement aménagée et face au nouveau marché (donc à la vue de tous), ces dégradations et la violence qu'elles sous-entendent à l'encontre de notre pays et des forces de l'ordre sont inacceptables.

    25-08-2012_tags-insultes02.jpg       25-08-2012_tags-insultes03.jpg

     

    25-08-2012_naturesauvage01.jpgCet été, les Fontenaisiens ont aussi constaté les effets  du slogan "Fontenay, ville verte grandeur nature" inscrit sur la couverture du Fontenay Mag de juillet-août 2012. Ainsi, on peut lire dans le journal municipal que "le plan de désherbage mis en oeuvre par la ville permet de cartographier tous les espaces verts laissés volontairement à la nature sauvage ... cette nature sauvage qui s'intégre parfaitement à son milieu urbain". C'est ainsi que les rues de Fontenay-aux-Roses sont apparues envahies par les mauvaises herbes, aux pieds des arbres non-entretenus et dans les caniveaux, lui conférant un aspect que vous êtes beaucoup à me signaler comme peu bucolique. Monsieur le maire nous répliquera certainement que l'opposition municipale est peu sensible au caratère sauvage de la nature. Mais, en réalité, qu'en pensent les Fontenaisiens ?

    25-08-2012_naturesauvage02.jpg

  • Sauvegardons les galeries souterraines de Fontenay-aux-Roses

    Sous l'Ecole Normale Supérieure (ENS) de Fontenay-aux-Roses, se trouvent des galeries souterraines. Des travaux sont actuellement en cours et menacent cette partie de notre patrimoine.

    galeries souterraines,école normale supérieure,ens,fontenay-au-roses,patrimoineLes travaux actuellement en cours à l'ENS de Fontenay-aux-Roses posent le problème du devenir des galeries souterraines qui se situent en-dessous du terrain et des bâtiments. Une partie de ces galeries devraient être comblées et le reste maintenu.

    Même si les archéologues qui sont venus visiter ces galeries disent qu'elles ne sont pas exceptionnelles dans notre région, ils pensent qu'elles devraient être sauvegardées. Faisant parties de notre patrimoine local, je suis partisan de la sauvegarde de ces souterrains.

    Ainsi, pour en savoir plus, l'Union Associative Fontenaisienne organise une réunion pour découvrir ce patrimoine et éventuellement discuter de son devenir (cf. le document ci-contre).

     

    » Visiter le site : www.galeriessouterrainesdefontenayauxroses.sitew.com/