Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2014

De la nécessité du changement à Fontenay-aux-Roses

Dans moins de 2 mois maintenant, le premier tour de l'élection municipale aura lieu. Le moment est venu de faire le point sur la campagne électorale qui se déroule depuis plusieurs mois à Fontenay-aux-Roses.

Face au déclin de notre ville qui est constaté chaque jour lors de nos rencontres avec les Fontenaisiens, appuyé notamment par le sondage sur le blog qui donne à ce jour 72% des Fontenaisiens mécontents du bilan de Pascal Buchet, il y a une forte attente de renouvellement et de nouveauté qui s’affirme un peu plus jour après jour.

Pour répondre à cette attente de changement, nous avons 5 listes qui se présentent en mars prochain.

La liste conduite par Pascal Buchet. C'est la liste qui veut nous faire croire que tout ce qu'elle n'a pas fait ces 20 dernières années, elle va le faire les 6 prochaines. C'est la liste du passé, c'est la liste qui, aux affaires depuis trop longtemps, est à l'origine du déclin de Fontenay-aux-Roses. C'est une liste usée et divisée, qui est victime des condamnations du maire sortant. C'est l'équipe PS-PC-Verts d'une fin de règne et qui n'a certainement pas la possibilité d'apporter ce renouvellement et ce changement dont nous avons besoin.

La liste conduite par Laurent Vastel. C'est la fausse liste du renouvellement et de l'opposition. Derrière une personnalité nouvelle, récemment arrivée sur Fontenay-aux-Roses et au passé politique ambigu, se cache l'ensemble des opposants investis par les appareils des partis politiques et qui depuis plus de 20 ans essaient de conquérir sans succès notre ville et qui faisaient déjà partie de l'équipe municipale avant l'arrivée de Pascal Buchet. La présentation d'un projet ne tenant ni compte de la réalité locale, ni des souhaits des Fontenaisiens n'est pas là pour nous rassurer.

La liste de Michel Faye. La liste associative fait partie de notre paysage local depuis environ 25 ans. Le travail, la combativité et l'indépendance de Michel Faye en font un candidat original, mais dont l'action en solitaire ne peut s'exprimer que dans l'opposition. La seule chance de cette liste sera de fusionner avec une liste qui aura la capacité à porter ce changement que nous souhaitons.

La liste de Dominique Lafon. Dernière liste apparue dans notre paysage politique, elle rassemble des élus ou des anciens élus. Ancien premier adjoint de Pascal Buchet (PS), Dominique Lafon regroupe une équipe disparate avec notamment l'ancien maire-adjoint aux finances de 1989 à 1994 (RPR). Le projet de cette équipe sera connu dans les semaines à venir, mais une volonté de provoquer le départ de l'actuel maire est clairement affichée.

La liste de Philippe Ribatto. C'est la liste que je soutiens et à laquelle je participe. En effet, c'est la seule liste qui propose un renouvellement et un réel changement : renouvellement des femmes et des hommes qui la composent, changement par un projet constitué de 50 propositions pour notre ville. Notre liste est sans étiquette, sans investiture des appareils politiques. Elle est composée uniquement de Fontenaisiens de bonnes volontés dont beaucoup s'engagent localement pour la première fois. Le  programme de rénovation de notre ville fait que l'Union Pour Fontenay me paraît être la seule équipe à permettre ce renouvellement et ce changement.

Je vous appelle à soutenir dès maintenant la liste Union Pour Fontenay-aux-Roses, conduite par Philippe Ribatto.

 

22/04/2013

Fontenay et vous !

Le numéro du  journal de l'Union Pour Fontenay-aux-Roses du mois d'avril, Fontenay et vous, est sorti. Il est actuellement distribué sur l'ensemble de la ville.

La liste Union Pour Fontenay-aux-Roses, composée de membres de l'UMP, de l'UDI, de sans-étiquettes et de personnalités de la société civile, vous propose de lire le numéro d'avril 2013 de son petit journal : Fontenay et Vous.

Dans ce numéro, vous y trouverez un article de soutien de Monsieur Guy Berger, tête de liste de l'opposition municipale à Pascal Buchet en 1995.

Egalement au sommaire : des articles d'informations sur l'absence de politique municipale à destination de la petite enfance, la mare aux grenouilles, le deneigement de nos rues ou encore le mur végétal derrière le marché. Vous y trouverez aussi un sudoku et un quiz purement fontenaisien.

union pour fontenay-aux-roses,fontenay-aux-roses,journal,fontenay et vous,udi,ump,municipales 2014,guy berger,pascal buchet

  » Vous pouvez le télécharger ici.

19/01/2013

Union Pour Fontenay-aux-Roses

Ce matin, nous avons distribué sur le marché le premier tract de l'Union Pour Fontenay-aux-Roses. Des membres de l'UDI et de l'UMP ont distribué ce document qui a reçu un excellent accueil de la part des Fontenaisiens.

18-01-2013_tract-union-pour-fontenay.jpg

» Télécharger le document

03/04/2012

Bilan du maire à mi-mandat

Il y a quelques mois, la mairie a distribué sur toute la ville un document d'autopromotion destiné à faire un compte-rendu de l'action de la municipalité, à mi-mandat. Ce document est à classer dans la propagande habituelle de la majorité municipale et il nous dépeint une ville idéale où tout va bien.

bilan mi-mandat,pascal buchet,fontenay-au-roses,opposition municipale,promesses non tenues,étude,la ville que l'on quitte quand on le peutCependant, la réalité est toute autre et il est bon de rappeler un article que j'avais écrit en mars 2011 et intitulé "Pascal Buchet ou les promesses non tenues" (13/03/2011). Je rappelais alors en quelques points les engagements de Pascal Buchet dans son programme de 2008 et la réalisation qui en avait été faite 3 ans plus tard, notamment en matière de crèches, de démocratie locale, de ville du respect, de commerces de proximités, d'actions associatives et sociales ...

La propagande du maire, est-elle marquée par le parti pris et un manque évident d'objectivité ?

C'est pour cette raison que je vous propose de lire une étude qui s'appelle "Fontenay-aux-Roses, la ville que l'on quitte quand on le peut" et qui constitue une réponse chiffrée et documentée au bilan de la municipalité. Cette étude a été réalisée avec des chiffres publiés par l’INSEE et, de manière extrêmement limitée, sur la base de données économiques d’organismes autres. Aucun chiffre ne provient d’un quelconque parti politique.

En quelques chiffres, cette petite étude présente une évolution en matière de déclin de la population, de logement et d'immobilier, d'économie locale, d'investissemnts municipaux, de la gestion des personnels ...

Jean-Michel Durand, son auteur, souhaite que ce document serve de base à des travaux plus approfondis quant à la situation réelle de notre ville et à la construction d'un projet d'avenir pour Fontenay-aux-Roses. C'est pour cette raison que je le diffuse au travers du blog "Dessinons un Avenir" et que je vous propose d'en débattre.

bilan mi-mandat,pascal buchet,fontenay-au-roses,opposition municipale,promesses non tenues,étude,la ville que l'on quitte quand on le peut

   » Fontenay-aux-Roses, la ville que l'on quitte quand on le peut