Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2014

Quelle est l'activité commerciale qui se développe le plus à Fontenay-aux-Roses ?

C'est le titre du tract que nous l'Union Pour Fontenay-aux-Roses distribue actuellement sur la ville.

pascal buchet,fontenay-aux-roses,union pour fontenay,philippe ribattoLa vie des commerces de proximité à Fontenay-aux-Roses est l'un des grands échecs de la gestion du maire actuel et de son équipe. Aujourd'hui, il sollicite un nouveau mandat de 6 ans. Comment Pascal Buchet, qui n'a pas réussi ces 20 dernières années, pourrait-il faire mieux les 6 prochaines ? Ce constat nous l'avons fait depuis longtemps et nous y réfléchissons depuis plusieurs années. Il y a quelques années, j'avais organisé une réunion thématique avec un invité dont la ville est souvent citée en exemple de réussite d'implantation et de développement des commerces de proximité : Jean-Loup Metton, le maire de Montrouge.

Il y a actuellement sur notre ville 19 commerces fermés, en attente de trouver preneur. Certains le sont depuis 3 ou 4 ans. Ce phénomène touche tous les quartiers de Fontenay-aux-Roses : le centre ville, Scarron, Les Blagis ...

La liste conduite par Philippe Ribatto présentera prochainement ses 50 propositions. Parmi celles-ci, le développement, la promotion et la mise en place de commerces de proximité sera l'une de nos priorités. Pour ne plus voir ces boutiques fermées à Fontenay-aux-Roses !

 

commerces,échec,pascal buchet,fontenay-aux-roses,union pour fontenay,philippe ribatto

31/01/2014

Fontenay-aux-Roses : lu dans la presse

Fontenay-aux-Roses a susciter quelques articles dans Le Parisien. Voici une petite sélection apportant un éclairage sur la situation de notre ville à l'approche des élections municipales de mars.

 

Clamart et Fontenay-aux-Roses sont des cas délicats : interview de Philippe Sarre (patron des socialistes des Hauts-de-Seine) concernant les investitures socialistes pour les prochaines élections municipales. « Clamart et Fontenay-aux-Roses sont des cas délicats. A Clamart, Philippe Kaltenbach (NDLR : mis en examen dans l'affaire des vidéos et HLM) s'est retiré. Son maintien pouvait être un handicap ... De son côté, Pascal Buchet à Fontenay a été condamné en première instance et en appel pour harcèlement sur une de ses employées (NDLR : sa directrice de communication s'est suicidée en 2007). J'étais un des premiers à dire qu'il devait prendre sa distance avant même les condamnations ... Pascal Buchet n'a pas été condamné pour s'être servi de son mandat pour des malversations financière, pour s'être enrichi ...  ». (Le Parisien, 11 octobre 2013)

 

A Fontenay-aux-Roses, pas d'étiquette pour la liste de Philippe Ribatto. « Il semble déjà avoir largement débuté sa campagne, à grands renforts de tracts, newsletters et réunions d'appartements. Et pour sa première campagne, c'est sans investiture et sans étiquette que Philippe Ribatto … présentera sa liste Union Pour Fontenay-aux-Roses aux prochaines municipales … Dans quelques mois, avec son équipe, il détaillera son programme et ses 50 propositions pour la ville, avec lesquelles il espère battre le maire sortant, Pascal Buchet (PS) élu depuis plus de vingt ans  ». (Le Parisien, 10 décembre 2013)

lp2.jpg


Le maire PS de Fontenay-aux-Roses brigue un quatrième mandat : Pascal Buchet se présente pour un quatrième mandat, après 20 ans de gestion de notre ville. Un article du Parisien rappelle cependant que « … ce proche de Martine Aubry est néanmoins fragilisé par une récente condamnation. Reconnu coupable en première instance puis en appel pour harcèlement moral après le suicide par défenestration de sa directrice de la communication, il a écopé de 6 mois de prison avec sursis en 2012. Condamnation qui lui a déjà coûté les sénatoriales puis les législatives. L'élu avait également dû se résigner à ne pas se représenter à sa propre succession pour le poste de premier secrétaire fédéral du PS des Hauts-de-Seine » (Le Parisien, 24 décembre 2013)

lp1.jpg


Depuis 5 ans, Fontenay-aux-Roses voit sa population diminuer alors que dans l'ensemble du département elle augmente de +3,07%. Ce sont les chiffres de l'INSEE qui, comme chaque année, présente l'évolution de la population dans chaque ville des Hauts-de-Seine. Pour notre ville, que Pascal Buchet appelle « la ville où il fait bon vivre », la diminution de la population est surtout le signe visible du déclin de Fontenay-aux-Roses, car une ville qui perd des habitants et une ville qui s'appauvrit et dont les commerces de proximité disparaissent. « Avec 23.583 habitants, le nombre d'habitants à Fontenay-aux-Roses diminue de -2,5% sur les cinq dernières années. » (Le Parisien, 03 janvier 2014)

02/12/2013

Les 3 derniers tracts de la liste Union Pour Fontenay-aux-Roses

Pendant le mois de novembre, chaque samedi sur le marché, mais aussi au RER et dans les boites à lettres des Fontenaisiens, la liste conduite par Philippe Ribatto a distribué à chaque fois des documents différents.

Le journal "Fontenay et Vous", numéro d'automne a été largement distribué sur la ville depuis le début du mois de novembre.

Nous avons aussi diffusé des tracts thématiques, sur des problèmes qui nous intéressent tous et dans lequel nous commençons à vous faire nos propositions ou bien de nos positions.

fontenay-aux-roses,urbanisme,fiscalité,propreté des rues,union pour fontenay,pascal buchet,fontenay et vous,impotsConcernant la fiscalité, il est bon de rappeler que l'équipe de Pascal Buchet a augmenté fortement les impôts locaux depuis 2007. Nous prenons position non seulement pour stopper la hausse des impôts de la commune, mais aussi pour une baisse de ces mêmes impôts. Cela est possible en utilisant une partie des 9,5 millions d'Euros que Fontenay-aux-Roses a touché suite au contentieux avec l'Etat pour le non paiement de la taxe professionnelle du CEA. En période de crise et de difficultés nombreuses pour tous, il est normal de restituer une partie de cet argent aux Fontenaisiens.

 

fontenay-aux-roses,urbanisme,fiscalité,propreté des rues,union pour fontenay,pascal buchet,fontenay et vous,impotsConcernant l'urbanisme, nous avons été invité par plusieurs associations fontenaisiennes pour présenter nos positions et nos propositions. Devant une trentaine de membres de ces associations, nous avons exposé notre attachement à l'esprit village de notre ville. Nous avons expliqué nos positions par rapport au POS (Plan d'Occupation des Sols) et au PLU (Plan Local d'Urbanisme), les contraintes du SDRIF (Schéma Directeur de la Région d'Ile-de-France). Bien évidemment, nous avons été interrogés sur les conséquences de l'adoption probable du Grand Paris Métropole et, en premier lieu de la perte pour Fontenay-aux-Roses des compétences en matière d'urbanisme qui en résulterait.

 

fontenay-aux-roses,urbanisme,fiscalité,propreté des rues,union pour fontenay,pascal buchet,fontenay et vous,impotsEnfin, concernant la propreté des rues, l'équipe municipale de Pascal Buchet ne cesse de dire qu'elle dépense 600.000 Euros par an pour la propreté de la voirie. Les Fontenaisiens ont constaté depuis longtemps que nos rues sont sales et ne sont pas entretenues (en tout cas pas à la hauteur des sommes dépensées). Il était important que nous prenions position sur ce dossier en nous engageant pour une politique sérieuse d'entretien et d'embellissement de nos rues.

 

 Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à vous rendre sur le site de l'Union Pour Fontenay-aux-Roses.

 

03/09/2013

La stèle des victimes de la déportation à nouveau vandalisée

Le Mémorial symbolisant la résistance contre les crimes nazis a été dégradé. Cela fait la seconde fois (juillet 2012) que ce monument est victime du non respect et du mépris de certaines personnes.

Ce monument se trouve sur la coulée verte et constitue le lieu des commémorations concernant les crimes nazis contre les juifs (Râfle du Vel d'Hiv notamment). Cette oeuvre baptisée "l'Homme Debout" a été réalisée par Philippe Scrive et installée en ce lieu en 2008.

Ce matin, on pouvait constater que d'une part le monument lui-même a été abimé (disparition de la statue qui se trouvait au centre du monument) et d'autre part que l'ensemble du terrain était parsemé de déchets de toute nature (bouteilles vides, restes de nourritures, papiers ... ). Un lampadaire a même été arraché et se trouve couché au sol.

Cet événement est inacceptable. Comme vous le savez, je suis très attaché au devoir de mémoires et ces actes me touchent au plus haut point.

Ce qui me révolte d'autant plus, c'est que cet événement vient s'inscrire à la suite de la longue liste des faits qui se sont produits dans Fontenay-aux-Roses, ces derniers mois. Pascal Buchet a beau dire que notre ville est une ville calme, mais les Fontenaisiens ressentent nettement ce qui se passe. Ils ne sont pas dupes.


 

image1.jpg

image2.jpg

image3.jpg

image4.jpg

image5.jpg

image6.jpg