Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2014

Pascal Buchet n'est pas crédible !

Après 20 ans comme maire, le bilan de Pascal Buchet est tellement maigre qu'il est obligé d'écrire des contre-vérités ou de s'approprier des réalisations réussies par d'autres dans ses derniers tracts (création de logements étudiants à l'ENS, création des lignes de bus 294 et 394, suppression des surloyers,  tramway T6 … ).

tract-buchet-credible.pngC'est le début du tract que l'Union Pour Fontenay-aux-Roses distribue actuellement sur la ville. Pascal Buchet distribue actuellement des documents qui transforment la réalité de son bilan. Il était important de rectifier ces inexactitudes volontaires. Je vous laisse découvrir ce tract.

Mais au-delà du document et de ce qui y est écrit, il apparaît que Pascal Buchet est contraint de travestir la réalité de son bilan car il voit bien que sa situation est difficile. Ces élections municipales sont marquées par la crainte de perdre, crainte qui semble se confirmer au fur et à mesure de nos rencontres avec les Fontenaisiens. Il y a une véritable volonté de changement, après 20 ans d'une gestion qui se caractérise par l'échec et le déclin pour Fontenay-aux-Roses.

Philippe Ribatto et l'Union Pour Fontenay-aux-Roses représentent les meilleures chances de cette alternance nécessaire et attendue.

tract-buchet-credible2.png

 

 

31/08/2013

Sondage : 20 ans de Pascal Buchet, comment trouvez-vous Fontenay ?

Voici un petit sondage en ligne (également sur le site Union Pour Fontenay-aux-Roses) et concernant la perception que vous avez de Fontenay-aux-Roses après 20 années de gestion de Pascal Buchet.


Pour en savoir plus, vous pouvez vous connecter sur le site Union Pour Fontenay-aux-Roses ou sur la page FaceBook de l'UPF.

 

24/04/2013

Le temps de l'alternance est venu

Guy Berger apporte un soutien sans faille à la liste Union Pour Fontenay-aux-Roses. Personnalité respectée et influente sur notre ville, Guy a conduit une liste d'union de l'opposition à Pascal Buchet en 1995. D'une façon claire, il nous présente les raisons de son soutien.

 

union pour fontenay-aux-roses,guy berger,ump,udi,fontenay-aux-roses,bilan,municipales 2014,liste d'unionNé à Paris, il y a 75 ans, résidant à Fontenay-aux-Roses depuis 50 ans, j’avais conduit, il y a 18 ans, une liste d’union pour les élections municipales. Cela m’avait conduit à siéger au conseil municipal dans la minorité pendant trois ans. Des amis m’ont demandé ce que je pensais des élections municipales qui auront lieu l’an prochain, élections qu’il faut dès aujourd’hui soigneusement préparer. Je précise tout de suite, pour qu’il n’y ait pas de malentendu, que je ne serai, en aucun cas candidat à quelque poste que ce soit. L’âge et des responsabilités associatives et bénévoles trop nombreuses ne m’en donnent pas la possibilité.

 

« L'équipe municipale au pouvoir a un bilan plus que médiocre »

En revanche, une longue expérience de la gestion publique et de la vie à Fontenay me permet de m’exprimer sur ce sujet en connaissance de cause. L’équipe municipale au pouvoir à Fontenay-aux-Roses depuis 19 ans a un bilan plus que médiocre.. Aujourd’hui ses leaders sont déconsidérés par des affaires douloureuses, l’équipe est minée par des querelles internes. Il est temps, plus que temps, qu’elle laisse la place à une équipe nouvelle. Le moment de l’alternance est venu.

 

« Cette alternance ne peut être préparée que par des citoyens implantés à Fontenay depuis longtemps »

Cette alternance ne peut être préparée que par des citoyens implantés à Fontenay depuis longtemps, ce qui devrait exclure les parachutés de l’extérieur. Elle doit venir de citoyens jeunes ayant participé à la vie associative, de citoyens dont les opinions politiques ont été constantes et clairement affirmées, de citoyens en qui les électeurs puissent avoir confiance, sachant d’où ils parlent. Qu’on le veuille ou non, les élections municipales, dans une commune de la taille de la nôtre, sont des élections politiques. Il est normal que les élus locaux se rattachent à de grandes formations nationales qui leur donnent des liens naturels avec d’autres élus dans d’autres collectivités de notre région parisienne.

Philippe Ribatto et Emmanuel Chambon, l’un membre de l’UMP, l’autre membre de l’UDI, ont décidé de mener en commun une liste d’union, constituée d’authentiques Fontenaisiens. Leur démarche répond bien aux critères de bon sens que je viens de résumer. Je suis heureux de les encourager et de leur dire mon amitié et mon soutien.

J’espère qu’ils sauront convaincre nos concitoyens de leur engagement à leur service et de la qualité de leur projet pour la ville. Puissent-ils mener à bien l’alternance à laquelle une majorité de la population aspire !