Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2011

La rentrée en images

Les vacances sont terminées et le quotidien reprend son rythme. Voici en images quelques informations sur l'état de Fontenay-aux-Roses à la fin de cet été.

 

Fermeture de la Sécurité Sociale
sécurité sociale,crèche Sainte-Barbe,travaux du marché,fontenay-aux-rosesLes Fontenaisiens ont eu la désagréable surprise de constater que la Sécurité Sociale de Fontenay-aux-Roses est fermée. A la place, des logements sociaux vont être construits. Cela est pudiquement appelé "une reconfiguration du site". Quand les travaux vont-ils commencer ? On ne sait pas, mais cela fait maintenant presque un mois que le centre est fermé.

En attendant, nous sommes tous invités à nous déplacer au centre CPAM de Bagneux !

 

Fermeture définitive de la crèche Sainte-Barbe
sécurité sociale,crèche sainte-barbe,travaux du marché,fontenay-aux-rosesJ'ai évoqué et dénoncé à différentes reprises cette fermeture et la suppression de berceaux qu'elle a générée. Le 30 juin, la crèche a été définitivement fermée. Il y avait urgence, nous a expliqué la mairie, car des travaux devaient être faits pendant l'été pour préparer l'installation d'une maison des associations et d'une partie des activités du CCJL.

Aujourd'hui, il est aisé de voir que non seulement ces locaux sont vides, mais aussi que les travaux n'ont toujours pas commencé. Fallait-il donc se précipiter autant pour fermer cette crèche ?

 

Le nouveau marché de Pascal Buchet
sécurité sociale,crèche sainte-barbe,travaux du marché,fontenay-aux-roses,Pascal BuchetIl s'agit du grand projet de l'actuelle mandature de Pascal Buchet. Un projet d'importance pour notre commune, puisque globalement il s'agit d'un budget de 8 millions d'euros qui, obligatoirement, va impacter les finances de notre ville (une grande partie de ce budget est à la charge de la ville).

Avions-nous besoin d'un tel bâtiment pour une utilisation aussi minime : trois matinées par semaine ?


L'ouverture de ce nouveau marché est annoncée pour la fin du mois de septembre et une inauguration aura lieu en octobre prochain.

 

Nos rues et nos trottoirs sont tels que nous les avons laissés avant les vacances
sécurité sociale,crèche sainte-barbe,travaux du marché,fontenay-aux-roses,pascal buchetTout est identique : les mêmes nids de poule, les mêmes plantes sauvages qui s'étendent un peu partout, la même saleté des rues ... on aurait pensé que la commune profiterait de la période estivale pour remettre en état notre voirie et pour la préparer à affronter l'hiver. Il n'en est rien, bien au contraire.

La voirie de Fontenay-aux-Roses est à l'abandon ...

26/03/2011

La lettre d'informations : Dessinons un Avenir à Fontenay-aux-Roses

Ce matin, sur le marché, nous avons distribué la première lettre d'informations Dessinons un Avenir à Fontenay-aux-Roses. Les Fontenaisiens nous ont réservé un excellent accueil.

dessinons un avenir,lettre d'information,fontenay-aux-roses,marché,parti radical,pascal buchetTrès bien accueillie, cette lettre d'information a été distribuée toute la matinée sur le marché. Dans ce premier numéro, nous y abordons différents sujets d'actualité : un bilan des promesses non tenues de Pascal Buchet à la moitié de la mandature, la suppression de 95 places de crèches, la laïcité de la République ...

Nous affirmons également nettement notre opposition à Pascal Buchet et à l'équipe municipale en place. Cette opposition se veut à la fois constructive, sans extrémisme ni démagogie.

Vous pouvez bien entendu la télécharger si vous ne l'avez pas eu sur le marché ou dans votre boîte aux lettres.

dessinons un avenir,lettre d'information,fontenay-aux-roses,marché,parti radical,pascal buchet

13/01/2011

L'aménagement de la place du Général de Gaulle : quelle identité voulons-nous pour notre ville ?

La place du Général de Gaulle est la place centrale de Fontenay-aux-Roses. Elle est le coeur de notre ville, l'image de la vie et de l'identité de notre commune. Une réflexion sur son aménagement va prochainement débuter.

La refonte du centre ville est en cours et connaît différentes phases. La première phase sera achevée en septembre 2011 par la fin de la construction du nouveau marché. Une seconde phase sera ensuite lancée concernant l'aménagement de la place du Général de Gaulle. Il s'agit de cette place centrale, avec ses marronniers, qui fait face à la mairie et qui remonte jusqu'au Château Laboissière.

D'abord, l'équipe municipale n'a pas de vision globale de l'aménagement du centre ville et elle effectue des modifications, des transformations et des adaptations par petites touches, sans cohérence particulière, sans shéma directeur de ce que pourrait devenir notre commune dans les 10 ou 20 ans. Le résultat, c'est que nous risquons de voir peu à peu un centre ville sans aucune identité.

Ainsi, on construit dans un coin le nouveau marché, sans réfléchir à son positionnement par rapport à une continuité ou une logique commerciale. Ainsi, à proximité du Château Laboissière, patrimoine historique, on veut construire des logements sociaux difficiles à intégrer dans une cohérence architecturale de la place et dans l'esprit village de Fontenay-aux-Roses. Ainsi, on souhaite aménager la place du Général de Gaulle sans se demander comment elle peut s'intégrer dans l'environnement et ce qu'elle peut apporter à la vie des Fontenaisiens. Ainsi, on veut créer des places de parking sans se soucier des contraintes de la circulation automobile dans le centre ville ...

Je suis convaincu que le centre ville (et donc la place du Général de Gaulle), c'est l'identité de notre ville. Et la vrai question à se poser est : quelle identité voulons-nous donner à Fontenay-aux-Roses ? En fait, nous sommes à peu près tous d'accord, nous voulons un centre ville dynamique, vivant, avec des activités commerciales et avec des espaces verts. Nous voulons que la place centrale soit un espace de convivialité et de rencontres, avec de la culture, avec des jeux pour les enfants, avec des spectacles ou des expositions temporaires. Nous voulons en fait, que cette place soit un véritable espace de vie.

Jacqueline Segré, qui sera probablement notre prochain maire, dans quelques mois, nous dit que l'aménagement de la place du Général de Gaulle est en phase de réflexion, mais qu'aucune position n'est arretée. Alors, il serait intéressant qu'une véritable concertation se mette en place, qu'une réflexion soit menée par les élus, les services techniques, les associations et les citoyens, par exemple dans le cadre d'un groupe de travail ... et que nous définissions un projet avec une vision d'ensemble de notre centre ville.

place-general-de-gaulle.jpg

22/12/2010

Le Point Chaud, une nouvelle fois victime d'une effraction

L'épicerie "Le Point Chaud", dans le quartier des Blagis, a été une nouvelle fois victime d'une effraction. Le magasin a été saccagé, des produits alimentaires et de l'alcool ont été volés.

22-12-2010_pointchaud-1.jpgCela s'est déroulé hier soir, aux environs de 22H00. Les intrus ont forcé la porte à l'arrière du magasin, qui donne sur le parc. Une fois à l'intérieur, ils ont arraché les caméras vidéo de surveillance et ils ont ensuite saccagé le magasin. Les voyous sont repartis en emportant de l'alcool et des produits alimentaires.

J'ai rencontré ce matin la personne qui tient cette épicerie. Elle m'a expliqué combien l'activité de son commerce est difficile et ne lui permet pas de vivre décemment de son travail. C'est la troisième fois que son magasin est victime de ce genre d'agression (cela s'est déjà produit en décembre 2008 et mai 2009), avec destruction d'équipements à l'intérieur, mais aussi des portes et des vitrines, ainsi que des vols de marchandises.

22-12-2010_pointchaud-2.jpgA chaque fois, son activité commerciale est pénalisée et les démarches à effectuer auprès des assureurs et de l'Office Public HLM (propriétaire des murs) sont lentes et difficiles. Pour un petit commerce de ce genre, le préjudice est énorme. Ces effractions à répétition constituent une menace réelle et forte de fermeture.

J'ai rencontré cependant un homme qui m'a fait part de sa volonté de continuer son activité. Il ne veut pas baisser les bras car il a conscience que, si son épicerie ferme, c'est tout le quartier qui en subira les conséquences.

Après le braquage du tabac de la place de l'Eglise, samedi dernier, et les différentes agressions à répétition dont sont victimes les commerçants de Fontenay-aux-Roses, il est temps que la municipalité s'occupe réellement de ce problème, en concertation avec les commerçants de notre ville et les forces de police.

Les événements de ce type sont de plus en plus nombreux et je vous invite à vous reporter aux articles qui traitent de ces problèmes de sécurité dans notre ville.