Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2010

Pendant que le maire parade devant les caméras, les commerçants sont en colère

Ce matin, sur le marché de Fontenay-aux-Roses, plusieurs événements se sont produits. Ils démontrent combien est grand le décalage entre le maire Pascal Buchet et les préoccupations des Fontenaisiens.

D'un côté, les commerçants étaient très en colère ce matin, contre le maire Pascal Buchet. La police municipale a verbalisé leurs véhicules, garés rue des Pierrelais, pour stationnement gênant. Une amende d'un montant de 35 Euros que les commerçants ne digèrent pas. Cela fait des années qu'ils stationnent dans cette rue, sur les trottoirs et comme ils le peuvent. Même lorsque l'ancien marché était encore en activité, ils faisaient comme ça. Depuis le début des travaux pour le nouveau marché, le stationnement est certes encore plus difficile, mais jusqu'à présent la police municipale tolérait cette situation.

Ce que les commerçants auraient aimé, c'est que la municipalité les prévienne de la fin de cette tolérance et les informe de ce risque de verbalisation. Il n'en a rien était et ils ont le sentiment d'avoir été pris par surprise. Nous avons assisté ce matin à des altercations, fortes, entre commerçants et police municipale, sous le regard étonné des Fontenaisiens.

Ce premier événement démontre que le maire se préoccupe peu des commerçants qui viennent sur notre ville. En ne mettant pas en place les moyens nécessaires pour leur permettre d'effectuer leur travail dans de bonnes conditions, nous risquons tout simplement de les voir quitter définitivement le marché.

Pendant ce temps, à quelques mètres de là, Pascal Buchet paradait devant les caméras de France 3. En effet, le maire organise une consultation citoyenne sur le vote des étrangers aux élections locales, avec une urne et des bulletins de vote (oui ou non). Avec son écharpe tricolore, interviewé par les journalistes, Pascal Buchet ne s'occupait que de sa consultation citoyenne, dont le thème est une proposition du programme socialiste pour l'élection présidentielle de 2012.

Pascal Buchet est beaucoup plus préoccupé par sa candidature au Sénat et la nécessité d'avoir une couverture médiatique de son action politique (des élections internes au PS vont avoir lieu dans quelques jours pour les candidatures sénatoriales). Il démontre ainsi le peu de cas qu'il fait des problèmes fontenaisiens ...

Commentaires

Bonsoir.

Celà n'est pas nouveau que ce problème existe sur le marché.

Vous connaissez mon "amitié" pour le boucher hallal de notre marché dont la viande vient directement des abattoirs de Melun.

Savez-vous comment je suis devenu ami avec lui ?

Ce monsieur pleurnichait car la police lui avait mis deux fois de suite une amende de 35€ soit 70€ en une semaine. Et je lui est permis d'aller se stationner sur les places mis à disposition pour les commerçants du marché. Du coup, il m'a permit de goûter sa viande. Pourtant je ne suis pas allé de main morte. Je l'ai traité de "dégénéré de muslman de merde" "arrêtes de gueller comme un porc" puis je suis parti. Lorsque je suis revenu, nous avons discuté, j'ai été lui chercher la carte de stationnement qu'il a perdu deux semaines plus tard.

Il faut savoir que cela n'est pas propre à Fontenay aux Roses mais que tous les marchés que ce soit à Sceaux, Plessis, Chatillon, Clamart ou Fontenay, les commerçants ont des stationnements réservés et le maire d'une ville se doit de faire respecter un code strict sur l'installation des commerçants. Il est propre à deux codes : celui de la route et celui de la voirie.

j'ai vu dans le bus un slogan qui est le suivant : Si chacun fait ses règles, le monde se dérègle" donc il faut apporter des règles.

Le parking du théâtre ferais très bien l'affaire en attendant la fin de la constuction du marché (très mal placé car soyons clair, les Fontenaisiens le verrons demain, il n'y a pas mieux que cette ambiance actuellement car il est centré). Le samedi matin n'ayant plus d'école, ce parking à cinq minutes à pied par la petite ruelle permettra de remettre de l'ordre. Hors il parrait que cela est possible (à vérifier).

Quand au vote "citoyen" pour le quel j'ai voté "oui" sous de grosses conditions contraignantes (à peine 30% des immigrés pourraient y prétendre) car souvent, ils "oublient" de se faire naturaliser, la seule chose que je reproche à cette action sera qu'elle a été placée à la place de la vie associative. Alors si la gauche y a le droit, demandons aussi le droit d'être présent au même endroit. Encore une fois un dérèglement.

Donc la phrase de la RATP est vraie : si chacun fait ses règles, le monde se dérègle.

Il faut encourager les règles a être suivie et non contester sans cesse qui n'est ni une construction ni une vocation d'elu de la République. C'est d'ailleurs ce qu'attendent les Français.

Bien à vous.

Écrit par : Thierry levieil | 27/11/2010

@ Thierry ,

Bien évidemment les règles doivent être respectées , personne ne le conteste .
Mais quand une municipalité laisse pendant un certain temps les commerçants se stationner tant bien que mal et ne pas réagir pour être correcte , elle aurait dû prévenir avant de verbaliser .
Là , il s'avérait que le marché était le théâtre d'un reportage télé d'où la question de la gène de ces véhicules .

Sachez qu'à Clamart , les commerçants se stationnent assez loin du marché lorsqu'ils reviennent pour ranger un encombrement est systématique , bloquant la circulation et la rendant dangereuse .

Si nous voulons garder une vie commerçante dynamique dans le cœur de ville tous les acteurs doivent y trouver leur place .

Montrouge est un exemple de réflexion sur le commerce qui a permis à cette ville d'être dynamique ce qui n'est pas le cas de certaines villes que vous citez.

Écrit par : Citoyenne | 27/11/2010

Bonsoir,

Justement, c'est pour cela que je n'ai pas cité Montmoure.

Maintenant, les Policiers Municpaux ont bien précisé et ceci devant ma personne que cela était provisoire notamment pour les aliments à grande perdition comme la viande et le poisson.

Ils font la chasse depuis plus d'un mois. Alors, ce matin ils ont dû montrer que la loi est la loi.

Je pense déjà qu'ils ont beaucoup de mal avec le peu d'effectif et ils aimeraient faire autre chose que ce genre de boulot et faire vriament de la sécurité.

C'est là que notre action de citoyen doit intervenir.

ien à vous.

Écrit par : Thierry levieil | 27/11/2010

Votre article souligne deux aspects : l'action subite des policiers municipaux qui ont verbalisé le stationnement des commerçants alors que ceux-ci depuis des années pouvaient garer leurs camions à ces endroits. Je pense que d'abord la mairie aurait dû prévenir les commerçants en les prévenant une semaine avant de ce changement. Ensuite, cet incident soulève le problème de fond de l'accueil des commerçants à Fontenay-aux-Roses. Si on ne leur offre pas de solutions pour stationner en toute sécurité et facilement, il est évident qu'ils seront réticents à venir dans notre ville. J'en ai entendu plusieurs hier qui soulevait cet aspect du problème.

Ensuite, vous jouez sur le contraste avec ce qui se passait juste à côté : le maire et la télévision. On voyait bien que il s'agissait d'une opération de communication à la gloire de notre maire et que ce dernier ne se souciait guère de ce qui se passait. Je ne savais pas qu'il voulait être sénateur, mais ceci explique cela ... L'ambition de l'homme l'emporte sur l'intérêt général, comme souvent chez les politiques.

Écrit par : Arwenn | 28/11/2010

On disait que la droite était brutale et injuste, ce n'est pas la droite qui dirige FONTENAY. Quand on veut être CALIFE à la place du Calife il ne faut pas jouer au Vizir IZNOGOUD.

Quand à la question de sa votation cela n'est qu'une action de communication qui est nocive.
Est ce que les français expatriés votent dans les pays ou ils résident non (ou serait la réciprocité).
Pourquoi cette organisation simplement car le Parti socialiste et la gauche cherchent de capter d'autres électeurs par n'importe quel moyen.
Déjà ils avaient vanté :
1) le multiculturalisme comme facteur de cohésion sociale, tout faux celà a développé le communautarisme et la ghettoisation. Quand on voit François PUPPONI demander l'aide de l'état pour sortir de ce pas, il ne fallait pas jouer aux apprentis sorciers (sur le multiculturalisme Elizabeth BADINTER a toujours été très pragmatique et se désolidarisait de ses collègues de gauche) .
2) Laissons l'islam porter la bonne parole dans les cités, celà évitera la montée de la violence et de la drogue.
Encore tout faux il n'y a jamais autant eu de tensions et de violences.

Tout ce qu'il faut c'est bourrer l'urne de non à sa votation qui ne veut rien dire.
Il essaye de se faire de la notoriété vis à vis de ses camarades du PS afin d'avoir une place d'éligible au SENAT, et ainsi il bénéficierait de l'immunité parlementaire
Comment se fait il que P BUCHET n'ait pas encore :
réservé des horaires spéciaux pour la piscine.
ouvert de centre d'injection.

Il faut tout lui dire manquerait il d'envergure????

Écrit par : henri | 29/11/2010

Le problème du stationnement des commerçants existe depuis des dizaines d'années. Buchet est maire depuis 1994 et nous n'avons pas le sentiment que les choses ont changé. Au moins, est-ce que sur le nouveau marché en construction des espaces de parking en nombre suffisant seront mis à disposition des commerçants ?

Votre article est excellent quant il juxtapose les deux événements. Buchet au sénat ... c'est pour cette raison qu'il joue tant avec les médias !
En attendant, on voit bien que Fontenay-aux-Roses ne l'intéresse plus, et il semble évident qu'il laissera la ville à sa première adjointe si, par malheur, il est élu au Sénat.

Écrit par : Mariana | 29/11/2010

Les commentaires sont fermés.