Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2012

Procès en appel de Pascal Buchet : reporté au 5 avril

Aujourd'hui, la Cour d'Appel de Versailles devait rendre le délibéré du jugement en appel de Pascal Buchet. Le maire de Fontenay-aux-Roses a été condamné en première instance pour harcèlement moral.

2251417623.jpgLe délibéré vient d'être reporté suite à une erreur de procédure pour la convocation de certaines parties. Une nouvelle date est fixée au 5 avril prochain.

Nous vous tiendrons informé de la suite.

 

21/03/2012

Ordre du jour du Conseil municipal

Ce soir, se tiendra le Conseil municipal de Fontenay-aux-Roses (20H30, salle du Conseil). Soyons nombreux à soutenir nos élus de la Droite et du Centre. Vous trouverez ci-dessous l'ordre du jour, avec le gros chapitre que sont les finances !

 

ORDRE  DU  JOUR

Adoption du procès-verbal du Conseil Municipal du 16 février 2012     
      
 FINANCES
1 - Approbation du compte administratif 2011 de la Ville
2 - Approbation du compte de gestion 2011 de la Ville
3 - Affectation du résultat 2011 de la Ville
4 - Subventions aux associations et établissements publics pour 2012
5 - Autorisation de programme et crédits de paiement
6 - Fixation des trois taxes pour 2012
7 - Approbation du budget principal 2012 de la Ville

AMENAGEMENTS / TRAVAUX / URBANISME
8 - Bilan des acquisitions et cessions immobilières intervenues sur le territoire de Fontenay aux Roses au cours de l’année 2011
9 - Conventions entre le SIPPEREC - Syndicat Intercommunal de la Périphérie de Paris pour l’Electricité et les Réseaux de Communication- et la ville de Fontenay-aux-Roses pour la co-maîtrise d’ouvrage pour l’enfouissement des réseaux autres qu’électriques et la participation financière du SIPPEREC pour les travaux de mise en souterrain des réseaux électriques  - Avenue Gaston Sansoulet    

 ARCHIVES
10 - Demande de subvention auprès du Ministre de la Culture DRAC Ile de France pour l’édition d’un livret dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2012
11 - Fixation du prix de vente de l’ouvrage de Gaston Coeuret « Fontenay-aux-Roses en images au début du XXème siècle » réédité par la Ville

 PETITE ENFANCE
12 - Approbation de la convention d'objectifs et de financement – Prestation de Service Unique – entre  la Caisse d'Allocations Familiales des Hauts-de-Seine et la Ville de Fontenay-aux-Roses au bénéfice des crèches multi-accueil Gabriel Péri et  Pervenche

20/03/2012

Nouvelle augmentation des impôts locaux

Le prochain Conseil municipal se tiendra le 21 mars. A l'ordre du jour, le budget avec une augmentation des impôts locaux.

Il s'agit d'une importante augmentation des impôts locaux, pudiquement appelée "revalorisation de la fiscalité" lors du Débat d'Orientation Budgétaire du mois dernier, dont le montant représente 500.000 Euros supplémentaires prélevés sur les ménages fontenaisiens.

Cette augmentation représente environ une hausse de 5% de la fiscalité locale. C'est bien au-delà de l'inflation. En période de crise, augmenter la pression fiscale est difficilement compréhensible. Des efforts importants doivent être faits dans l'action sociale et l'aide aux personnes en difficultés sur notre commune. Les grands projets coûteux doivent être mis de côté provisoirement et les investissements doivent être mieux utilisés pour se concentrer sur l'essentiel : l'entretien de nos rues, la création de places de crèches, une gestion plus humaine et plus efficace des personnels municipaux, un meilleur service public rendu aux Fontenaisiens ...

A l'heure où l'ensemble des institutions optimisent leurs budgets et les investissements, Fontenay-aux-Roses continuent de se différencier. Pour exemple, le Conseil général des Hauts-de-Seine a bâti un budget sans augmentation d'impôts, tout en privilégiant des investissements et surtout la solidarité. 60% du budget du département est consacré à la solidarité et à l'action sociale. Mais les investissements sont également une priorité, non pas dans des projets excessifs, mais dans des actions orientées vers l'amélioration des transports, la rénovation de la voirie ou la construction de collèges.

En période de crise, il serait souhaitable de construire un budget qui tienne compte des réalités sociales des Fontenaisiens. Au lieu d'aggraver la situation personnelle de chaque foyer fontenaisien, ne serait-il pas possible de réduire les dépenses, ou bien de dépenser mieux ? Il ne s'agit pas de bloquer tous les investissements (ce ne serait pas raisonnable), mais de définir ce qui est prioritaire pour les Fontenaisiens aujourd'hui, ce qui l'est moins et qui peut attendre un peu. Une autre solution serait aussi de recourir à l'emprunt, quitte à augmenter la dette de la commune pour limiter la pression fiscale à court terme.

Différentes pistes existent, mais la priorité aujourd'hui est bien de ne pas pénaliser les Fontenaisiens par une pression fiscale alourdie.