Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2014

Fontenay-aux-Roses : lu dans la presse

Fontenay-aux-Roses a susciter quelques articles dans Le Parisien. Voici une petite sélection apportant un éclairage sur la situation de notre ville à l'approche des élections municipales de mars.

 

Clamart et Fontenay-aux-Roses sont des cas délicats : interview de Philippe Sarre (patron des socialistes des Hauts-de-Seine) concernant les investitures socialistes pour les prochaines élections municipales. « Clamart et Fontenay-aux-Roses sont des cas délicats. A Clamart, Philippe Kaltenbach (NDLR : mis en examen dans l'affaire des vidéos et HLM) s'est retiré. Son maintien pouvait être un handicap ... De son côté, Pascal Buchet à Fontenay a été condamné en première instance et en appel pour harcèlement sur une de ses employées (NDLR : sa directrice de communication s'est suicidée en 2007). J'étais un des premiers à dire qu'il devait prendre sa distance avant même les condamnations ... Pascal Buchet n'a pas été condamné pour s'être servi de son mandat pour des malversations financière, pour s'être enrichi ...  ». (Le Parisien, 11 octobre 2013)

 

A Fontenay-aux-Roses, pas d'étiquette pour la liste de Philippe Ribatto. « Il semble déjà avoir largement débuté sa campagne, à grands renforts de tracts, newsletters et réunions d'appartements. Et pour sa première campagne, c'est sans investiture et sans étiquette que Philippe Ribatto … présentera sa liste Union Pour Fontenay-aux-Roses aux prochaines municipales … Dans quelques mois, avec son équipe, il détaillera son programme et ses 50 propositions pour la ville, avec lesquelles il espère battre le maire sortant, Pascal Buchet (PS) élu depuis plus de vingt ans  ». (Le Parisien, 10 décembre 2013)

lp2.jpg


Le maire PS de Fontenay-aux-Roses brigue un quatrième mandat : Pascal Buchet se présente pour un quatrième mandat, après 20 ans de gestion de notre ville. Un article du Parisien rappelle cependant que « … ce proche de Martine Aubry est néanmoins fragilisé par une récente condamnation. Reconnu coupable en première instance puis en appel pour harcèlement moral après le suicide par défenestration de sa directrice de la communication, il a écopé de 6 mois de prison avec sursis en 2012. Condamnation qui lui a déjà coûté les sénatoriales puis les législatives. L'élu avait également dû se résigner à ne pas se représenter à sa propre succession pour le poste de premier secrétaire fédéral du PS des Hauts-de-Seine » (Le Parisien, 24 décembre 2013)

lp1.jpg


Depuis 5 ans, Fontenay-aux-Roses voit sa population diminuer alors que dans l'ensemble du département elle augmente de +3,07%. Ce sont les chiffres de l'INSEE qui, comme chaque année, présente l'évolution de la population dans chaque ville des Hauts-de-Seine. Pour notre ville, que Pascal Buchet appelle « la ville où il fait bon vivre », la diminution de la population est surtout le signe visible du déclin de Fontenay-aux-Roses, car une ville qui perd des habitants et une ville qui s'appauvrit et dont les commerces de proximité disparaissent. « Avec 23.583 habitants, le nombre d'habitants à Fontenay-aux-Roses diminue de -2,5% sur les cinq dernières années. » (Le Parisien, 03 janvier 2014)

29/01/2014

De la nécessité du changement à Fontenay-aux-Roses

Dans moins de 2 mois maintenant, le premier tour de l'élection municipale aura lieu. Le moment est venu de faire le point sur la campagne électorale qui se déroule depuis plusieurs mois à Fontenay-aux-Roses.

Face au déclin de notre ville qui est constaté chaque jour lors de nos rencontres avec les Fontenaisiens, appuyé notamment par le sondage sur le blog qui donne à ce jour 72% des Fontenaisiens mécontents du bilan de Pascal Buchet, il y a une forte attente de renouvellement et de nouveauté qui s’affirme un peu plus jour après jour.

Pour répondre à cette attente de changement, nous avons 5 listes qui se présentent en mars prochain.

La liste conduite par Pascal Buchet. C'est la liste qui veut nous faire croire que tout ce qu'elle n'a pas fait ces 20 dernières années, elle va le faire les 6 prochaines. C'est la liste du passé, c'est la liste qui, aux affaires depuis trop longtemps, est à l'origine du déclin de Fontenay-aux-Roses. C'est une liste usée et divisée, qui est victime des condamnations du maire sortant. C'est l'équipe PS-PC-Verts d'une fin de règne et qui n'a certainement pas la possibilité d'apporter ce renouvellement et ce changement dont nous avons besoin.

La liste conduite par Laurent Vastel. C'est la fausse liste du renouvellement et de l'opposition. Derrière une personnalité nouvelle, récemment arrivée sur Fontenay-aux-Roses et au passé politique ambigu, se cache l'ensemble des opposants investis par les appareils des partis politiques et qui depuis plus de 20 ans essaient de conquérir sans succès notre ville et qui faisaient déjà partie de l'équipe municipale avant l'arrivée de Pascal Buchet. La présentation d'un projet ne tenant ni compte de la réalité locale, ni des souhaits des Fontenaisiens n'est pas là pour nous rassurer.

La liste de Michel Faye. La liste associative fait partie de notre paysage local depuis environ 25 ans. Le travail, la combativité et l'indépendance de Michel Faye en font un candidat original, mais dont l'action en solitaire ne peut s'exprimer que dans l'opposition. La seule chance de cette liste sera de fusionner avec une liste qui aura la capacité à porter ce changement que nous souhaitons.

La liste de Dominique Lafon. Dernière liste apparue dans notre paysage politique, elle rassemble des élus ou des anciens élus. Ancien premier adjoint de Pascal Buchet (PS), Dominique Lafon regroupe une équipe disparate avec notamment l'ancien maire-adjoint aux finances de 1989 à 1994 (RPR). Le projet de cette équipe sera connu dans les semaines à venir, mais une volonté de provoquer le départ de l'actuel maire est clairement affichée.

La liste de Philippe Ribatto. C'est la liste que je soutiens et à laquelle je participe. En effet, c'est la seule liste qui propose un renouvellement et un réel changement : renouvellement des femmes et des hommes qui la composent, changement par un projet constitué de 50 propositions pour notre ville. Notre liste est sans étiquette, sans investiture des appareils politiques. Elle est composée uniquement de Fontenaisiens de bonnes volontés dont beaucoup s'engagent localement pour la première fois. Le  programme de rénovation de notre ville fait que l'Union Pour Fontenay me paraît être la seule équipe à permettre ce renouvellement et ce changement.

Je vous appelle à soutenir dès maintenant la liste Union Pour Fontenay-aux-Roses, conduite par Philippe Ribatto.

 

01/01/2014

Bonne année 2014

A vous tous, je vous souhaite une bonne et heureuse année 2014.

Cette nouvelle année qui commence sera une année de défis, de débats et de changements. Je vous la souhaite marqués par l'espoir, le courage, l'intelligence et la confiance, dans toutes nos actions et au plus profond de notre vie, tant dans nos activités personnelles que professionnelles.

voeux-2014.jpg

Que cette année soit placée sous le signe de l'espoir. L'espoir est le moteur de tout, sans lequel on ne peut rien faire, sans lequel il ne se passe rien. Nous espérons le changement pour que Fontenay-aux-Roses soit plus belle, plus agréable et plus sereine.

Que cette année soit riche de courage et d'intelligence. L'action que nous devons mener pour dessiner un nouvel avenir à notre ville doit dépasser la simple critique ; celle-ci est si facile. Nous devons avoir l'audace de la réflexion et proposer un véritable projet pour que notre ville soit plus dynamique et plus vivante.

Que cette année soit marquée par la confiance. La confiance est la base de tout projet d'avenir. Sans la confiance, il n'y a pas de rassemblement, d'union et d'action en commun qui constituent les conditions d'une véritable alternative pour que Fontenay-aux-Roses ne soit plus dans le déclin tranquille que nous subissons depuis 20 ans.

 

Mais ce qui prime avant tout, c'est de partager de l'amour, de l'amitié et de réaliser vos projets de vie, entourés de vos proches ... pour vivre une année entière et de bonheur.

C'est ce que je vous souhaite du fond du cœur.