Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2013

Grève dans les écoles et service minimum d'accueil

Après le mouvement social du 31 janvier dernier, une seconde journée de grève dans les écoles est annoncée le 12 février 2013. Voici la situation prévisionnelle école par école.

Il est à noter que les écoles maternelles Scarron, Jean Macé et Les Renards seront fermées et n'accueilleront aucun enfant. Pour les mêmes raisons, l'école élémentaire Les Renards sera également fermée.

Par contre, le Service Minimum d'Accueil sera mis en place aux Ormeaux et à la Roue A. Dans les autres écoles, il n'y aura pas de perturbation ou bien elles seront mineures.

La loi qui institue le SMA (Service Minimum d'Accueil) précise que l'accueil des enfants se fait même lorsque leur enseignant est absent pour fait de grève. Cet accueil est soit à la charge de l'Etat, soit à la charge des communes, en fonction du nombre prévisionnel de grévistes qui est soit inférieur à 25% (l'accueil est à la charge de l'Etat) ou soit supérieur ou égal à 25% (l'accueil est à la charge des communes).

Mais je m'interroge sur le fait que, dans quatre écoles de notre ville, il n'y aura aucun service minimum d'accueil alors que visiblement le nombre prévu de grèvistes est au-dessus des 25% requis par la loi. Une précision que la mairie devra nous apporter.

 

grève,écoles,sma,service minimum d'accueil,fontenay-aux-roses

 

Informations service minimum d'accueil pour le 12 février 2013 :

Pour les écoles maternelles :

Les Ormeaux, La Roue, Les Pervenches : Pas de perturbation.

Scarron, Les Renards et Jean Macé : Aucun enseignant n'assurant sa classe, les écoles seront fermées.

 

Pour les écoles élémentaires :

La Roue B et Les Pervenches : Pas de perturbation.

 

Le Parc : Seul l'accueil du soir, après 18h, ne sera pas assuré.

La Roue A : L'accueil du matin, la pause méridienne et l'accueil du soir seront assurés. Certaines classes seront prises en charge dans le cadre du service minimum d'accueil.

Les Ormeaux : Aucun enseignant n'assurant sa classe, la ville organise le service minimum d'accueil : accueil de matin, pause méridienne et accueil jusqu'à 16h30.

Les Renards : Aucun enseignant n'assurant sa classe, l'école sera fermée.

 

Pour plus d'informations : Mise en œuvre de la loi n° 2008-790 du 20 août 2008 » circulaire n° 2008 - 111 du 26 août 2008

17/05/2011

Grève à la mairie de Fontenay-aux-Roses : le personnel dénonce une parodie de dialogue social

Le personnel de la mairie de Fontenay-aux-Roses est en grève aujourd'hui. Ce matin, nous étions au côté des agents en grève qui manifestaient devant la mairie.

Une soixantaine d'agents, de différents services, se sont regroupés ce matin, dès 8H30, pour manifester contre l'injustice, l'insécurité et la précarité du personnel municipal. Ces agents ont beaucoup de courage d'avoir oser se mettre en grève et manifester, car la municipalité a fait pression avec des menaces de sanctions pour que ce mouvement ne soit pas suivi.

mouvement social,fontenay-aux-roses,mairie,personnel,grève,jacqueline segré,pascal buchet,parti radical,soutien

Que dénoncent les agents municipaux ? Un système global de management du personnel qui se traduit par un ensemble d'attitudes :
- des procédures disciplinaires, arbitraires et discriminatoires ;
- des entraves au droit syndical (interdiction d'affichage sur les panneaux syndicaux) ;
- des incitations au départ ou bien des mises au placard, ou encore des fins de contrat injustifiés ;
- une insécurité croissante  au travail ;
- une opacité des règles d'avancement de grades (agents toujours au même grade après 20 ans de services) et un régime indemnitaire dont les règles d'attribution sont propres à Fontenay-aux-Roses.

On le voit, le malaise est profond et dure depuis des années.

mouvement social,fontenay-aux-roses,mairie,personnel,grève,jacqueline segré,pascal buchet,parti radical,soutien

Les syndicats dénoncent également la parodie de dialogue social, avec un maire qui refuse toute discussion et la mise en place de certaines procédures pourtant légales, voir pour certaines obligatoires (refus de la réunion du Comité Technique Paritaire, refus de communiquer depuis 3 ans le rapport d'inspection du Centre Interdépartemental de Gestion, refus d'assurer correctement le personnel ... ).

mouvement social,fontenay-aux-roses,mairie,personnel,grève,jacqueline segré,pascal buchet,parti radical,soutien

Au-delà de toutes ces attitudes qui sont le reflet d'un système, géré au plus proche par Jacqueline Segré (première adjointe, en charge du personnel), les agents municipaux ressentent un réel manque de considération, notamment par les économies que la mairie fait sur leur dos.

En effet, en 2010, la somme de 1,5 millions d'euros a été économisée sur le seul budget du personnel. La dégradation des conditions de travail s'en ressent fortement et de plus en plus : sous-effectif, pression constante, insécurité ...

Il ne faut pas oublier que le personnel municipal est un service public, c'est-à-dire qui rend service aux Fontenaisiens. Son efficacité tient à des choix politiques essentiels en interne et dont le but est d'offrir aux agents un bien-être au travail, une sécurité et des moyens à la mesure de la qualité que nous devons à nos concitoyens.

Ce matin, nous avons assuré le personnel en grève de notre soutien et de notre volonté de faire changer les choses.

mouvement social,fontenay-aux-roses,mairie,personnel,grève,jacqueline segré,pascal buchet,parti radical,soutien
Anne Bullet et Emmanuel Chambon :
le Parti Radical de Fontenay-aux-Roses
est au côté du personnel municipal en grève.

 

14/05/2011

Grève à la mairie de Fontenay-aux-Roses

Mardi 17 mai, la CFDT appelle le personnel de la ville à se mettre en grève. Il s'agit d'une nouvelle défiance vis-à-vis du maire, Pascal Buchet.

Après avoir fait la une des journaux, le maire est une nouvelle fois pointé du doigt pour la gestion de son personnel. Les raisons invoquées sont des conditions de travail dégradées, des économies de personnel excessives, un manque de considération et une ambiance « déplorable ».

Les syndicats appellent donc à une grève pour la journée du mardi 17 mai. Les grévistes se rassembleront sur le parvis de la mairie dès 8h30 ...

grève,fontenay-aux-roses,personnel,maire,pascal buchet