Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2014

Lettre ouverte du personnel municipal au maire Pascal Buchet

Les syndicats représentants le personnel municipal viennent de remettre à Pascal Buchet une lettre ouverte ayant pour objet : obligation de sécurité, sanction, souffrance au travail et dialogue social. Une liste de points qui constituent autant d'échecs dans la gestion des ressources humaines de la ville.

Scan-personnel.jpgManager de l'humain, c'est toujours difficile. Il y a environ 480 employés municipaux dont seulement 280 titulaires de leur poste (les autres sont contractuels). La gestion du personnel avec autant de personnes n'est donc pas une chose aisée. Cependant, à Fontenay-aux-Roses, les choses sont de plus en plus difficiles. Depuis des années, la situation des agents municipaux s'est grandement dégradée au regard de la sécurité du travail, des sanctions répétitives, de la souffrance au travail et du dialogue social.

Cette lettre ouverte est à la fois la mise en évidence d'un système méprisant, démotivant et basé uniquement sur le rapport de force. A tel point, qu'aujourd'hui la rupture est profonde entre la mairie et ses employés. L'absence de dialogue social et l'absence de confiance sont le résultat d'une gestion méprisante et des promesses non tenues.

Si l'Union Pour Fontenay-aux-Roses est choisie en mars prochain pour administrer notre ville, nous aurons une priorité : rétablir le dialogue pour créer les conditions d'une nouvelle relation entre mairie et personnel. Nous devrons aussi rétablir la confiance des agents, leur motivation et leur offrir de bonnes conditions de travail. Notre objectif est le travail en commun pour le bien-être des Fontenaisiens et pour rendre les services qu'ils attendent de la municipalité.

 

Je vous invite donc à lire cette lettre ouverte.

Article du 17 mai 2011 : Grève à la mairie de Fontenay-aux-Roses, le personnel dénonce une parodie de dialogue social.

 

20/02/2012

Lettre ouverte à Monsieur le maire

Pour compléter le compte rendu du dernier Conseil municipal, concernant la question posée sur les équipements des agents municipaux, veuillez trouver ci-dessous la lettre ouverte adressée à Pascal Buchet par les représentants du personnel.


Fontenay aux Roses le 13 février 2012

Monsieur le Maire
Hotel de Ville 92260 Fontenay aux Roses



LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE MAIRE

Monsieur le Maire,

L'année dernière, le déneigement avait tourné au calvaire pour nos collègues des services techniques faute de vêtements chauds et de matériel adapté.

Les sections syndicales FSUClias92 et CFDT Interco ont porté le fait à votre connaissance et ceci à plusieurs reprises, soulignant l'urgence de reprendre les dotations vestimentaires obligatoires interrompues depuis 2009.

Dimanche 5 février, en fin de matinée, l’intersyndicale s’est déplacée devant le Centre Technique Municipal afin de constater l’équipement des 4 agents chargés du déneigement ainsi que le matériel mis en œuvre.
- Un des 2 véhicules est tout rouillé avec le chauffage de cabine en panne.
- Les agents n'ont ni chaussures chaudes et étanches, ni pantalons, ni gants, ni parkas chaudes
- Pas de restauration ni de boissons chaudes prévu.

Nos collègues ont travaillés au déneigement toute la journée, finissant les pieds gelés, les mains crevassées par le froid et le sel.

Dans ces circonstances, travailler en extérieur par grand froid sans habits chauds constitue un danger grave et imminent pour la santé.

L’intersyndicale a rencontré les responsables afin de les alerter de la situation qui si elle perdure, justifiera le droit de retrait.

Le froid est la, plus de 50 départements en France sont en vigilance « grand froid ».
Nos collègues n'ont toujours ni couvre-chef, ni parkas, ni pantalons, ni chaussures, ni gants chauds !
Et il va leur être demandé de déneiger la ville aux prochaines chutes annoncées pour la fin de la semaine.

Ces conditions de travail indignes de notre collectivité ont été relatées au CTP du 7 février 2012, ne soulevant que le scepticisme de la directrice des services techniques. Elle s'est néanmoins empressée de commander en urgence quelques parkas jeudi 9 février !

Nous constatons la faillite de l'organisation actuelle pour les questions d'hygiène et de sécurité. Ne pas réussir depuis 1 an à doter le personnel communal des équipements indispensables à ses missions au service des Fontenaisiens est scandaleux.
Nous proposons que le CTP se dote d'une structure paritaire incluant tous les partenaires, administration, syndicats, médecin du travail, ACMO, experts si nécessaire dans les plus brefs délais, et ce malgré l'opposition systématique et incompréhensible de la 1er maire-adjoint.

Les questions de sécurité au travail sont sous votre seule responsabilité, monsieur le Maire.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l'expression de nos sentiments les meilleurs.