Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2012

Abandon du projet d'installation d'un LIDL à Fontenay-aux-Roses

La direction de la chaîne de magasins LIDL a décidé, finalement, de ne pas venir s'installer à Fontenay-aux-Roses.

En réalité, la direction de LIDL indique que l'installation d'un magasin sur le territoire de Fontenay-aux-Roses ne correspond plus à la politique d'implantion du groupe qui privilégie actuellement des ouvertures de magasins de plus grande taille. Je souhaite qu'une confirmation du côté de la municipalité nous soit rapidement communiquée.

lidl.jpg

Sans revenir sur les conditions opaques de ce projet (annonce d'un projet bouclé lors d'un Conseil de quartier, sans consultation des habitants et sans en avoir informé l'opposition), l'abandon de cette implantation pose quelques questions sur le devenir de ce terrain actuellement à l'abandon entre la rue Paul Langevin et la rue Jean Moulin (au carrefour des Mouilleboeufs) et sur les aspects financiers pour notre ville.

En effet, 1,2 millions d'Euros étaient inscrits au budget 2012 pour la vente de ce terrain à LIDL. C'est autant de recettes qui vont faire défaut au budget de la commune.

Fontenay-aux-Roses se retrouve maintenant avec ce terrain sur les bras. Comment l'utiliser ?

Je propose que ce terrain soit utilisé afin d'y créer soit une pépinière d'entreprises permettant à de nouvelles sociétés de s'épanouir et de se développer sur notre commune, soit d'y installer une zone d'activité artisanale. Dans les deux cas, notre ville pourrait bénéficier d'un regain de dynamisme économique qui nous fait tant défaut actuellement.

Nous voyons tous des entreprises s'installer ou bien des constructions de bureaux se faire dans les villes avoisinantes ... mais pas à Fontenay-aux-Roses. Nous avons là une occasion d'inverser cette tendance. Ce terrain est d'ailleurs idéalement bien placé, puisque à proximité du RER Robinson et devant un carrefour qui relie plusieurs communes.

Bien entendu, dans le cadre de la Démocratie participative, il serait intéressant que les habitants de Fontenay-aux-Roses soient consultés sur le devenir de ce terrain.

 

- Pour en savoir plus sur l'annonce de ce projet

 

Commentaires

La réponse par la démocratie participative. Hum hum !!!???

J'ai plutôt l'impression que la démocratie participative à FONTENAY participe au dérèglement de la vrai DEMOCRATIE.

Il ne faut pas vous faire d'illusion cher Emmanuel, ils ne changeront pas, ni leurs méthodes.

Le seul changement c'est oublier ses rancoeurs et établir tous ensemble une large union pour les mettre dehors.

Écrit par : HENRI | 13/09/2012

Est ce les 1 200 000 € qui manquent dans le budget ont généré la hausse des impots fonciers de 7,80 % que nous annonce Muriel.
Pendant ce temps là une ancienne collègue de FONTENAY qui habite depuis 10 ans au PLESSIS m'annonce 1,80 %.
Je m'aperçois donc qu'à force de d'écouter ceux de FONTENAY qui dénigrent le PLESSIS en parlant de densification, je me suis fait enfumer, et aujourd'hui je le regrette, j'aurais dû vendre mon appartement de FONTENAY.
Nous payons aujourd'hui à FONTENAY argent comptant la politique de paupérisation de M BUCHET. Entasser des gens pour en faire des électeurs en détruisant la prospérité; il va nous couter cher ce GERMAIN socialiste.

Quand à l'ex emplacement LIDL j'habite dans ce quartier je ne vois pas ce que l'on pourrait y mettre car ce sera difficile dans un carrefour d'avoir l'accord de la DDE de faire sortir beaucoup de véhicules!!!

Je suis d'accord avec Henri sur la démocratie participative, ce n'est encore qu'une technique d'enfumage!!!

Écrit par : bernadette | 20/09/2012

L'augmentation des impôts fonciers n'est pas due à l'abandon du projet LIDL, puisque cette hausse de la fiscalité a été votée en mars 2012, bien avant l'abandon de ce projet. On nous fait croire qu'à Fontenay la fiscalité locale est parmi les meilleurs du département en nous parlant des taux. Mais en réalité, on le voit en recevant actuellement nos feuilles d'impôts locaux, les impôts augmentent fortement dans notre ville. C'est du bluff et de la communication made in Buchet and mergy diffusée par la Pravda Fontenay Mag.

Ensuite concernant le terrain de LIDL, je trouve que l'idée de Mr Chambon de faire une pépinière d'entreprises est excellente. On voit bien que Fontenay n'accueille plus d'entreprise et que nous connaissons une véritable absence de dynamisme économique et commercial. La situation de ce terrain est excellente pour ce genre d'activités et ne causent pas les mêmes désagrément et contraintes qu'un commerce comme LIDL.

Écrit par : Benoît | 20/09/2012

Bonjour,

Pour approfondir le débat, je vous invite à vous reporter au Fontenay Mag de mars 2012, page 6. Vous y trouverez un article intitulé "Des finances saines pour une politique ambitieuse au service des Fontenaisiens". Vous y lirez également une phrase mise en exergue : "Nous n'augmenterons ni les impôts ni notre dette" !

Alors, aujourd'hui, je vous invite à regarder les rues de notre commune, les commerces et entreprises qui s'y trouvent, le dynamisme et la propreté de notre centre ville ... pour apprécier la politique ambitieuse au service des Fontenaisiens conçue par l'équipe en place.

Quant la non augmentation des impôts locaux, je vous laisse regarder vos feuilles d'impôts : il s'agit bien d'augmentations substantielles. La comparaison des augmentations des taxes foncières des villes avoisinantes, de gauche comme de droite, sont explicites :
- Montrouge : + 1.65 %
- Bourg-la-Reine : + 1.83 %
- Cachan : + 1.50 %
- Boulogne : + 1.75 %
- Fontenay-aux-Roses : + 7.84 à 7.99 %

Les faits et les chiffres sont bien plus parlants que les slogans.

Écrit par : Emmanuel Chambon | 20/09/2012

J'ai retrouvé le Fontenay Mag de mars 2012, page 6 (ici: http://www.fontenay-aux-roses.fr/fileadmin/fontenay/MEDIA/kiosque/Fontenay_Magazine/N__371.pdf).

Je ne vois pas la phrase "Nous n'augmenterons ni les impôts ni notre dette"...

Etes-vous sûr de votre source ?

Écrit par : Maxime | 21/09/2012

Max je n'ai pas vérifié je fais en principe confiance à M CHAMBON, qu'apporte la polémique à part vous faire plaisir.

Quand on est 6 % plus cher que notre ville concurrente LE PLESSIS, il ne faut que se contenter que des faits.

Où sont les dérives des finances à FONTENAY. Si c'est le clientélisme forcené du maire et bien il faut vite le mettre dehors.

Une ville ne doit pas fonctionner en tant que pompe à voix au profit d'un parti politique, mais fournir à l'ensemble de la population un espace de vie de qualité, de convivialité de commerces et de services.
Et là il faut reconnaître il a fait tout faux.
Beaucoup d'habitants de FONTENAY et moi en premier ne font plus les achats sur la ville, mais au PLESSIS à CHATILLON ou à SCEAUX.

Quelle erreur nous avons faite en 1994 en lui accordant notre confiance.

Pour 2014 je suis clairement dans son opposition, mais donnons nous les moyens, avons nous envie que celà change!!! J'espère.

Écrit par : Jeremy | 21/09/2012

Les commentaires sont fermés.