Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2012

Un été à Fontenay-aux-Roses

A quelques jours de la rentrée, il est bon de revenir sur quelques événements ou quelques faits qui se sont produits cet été, à Fontenay-aux-Roses. Il convient de les signaler, car ils sont le reflet de l'évolution de notre société ou bien de notre commune.

 

inauguration,clairefontaine,fontenay-aux-roses,pascal buchet,contravention,distribution de tractsAu début du mois de juillet, le Mémorial symbolisant la résistance contre les crimes nazis a été dégradé. Ce monument se trouve sur la coulée verte et il s'agit d'une oeuvre baptisée "l'Homme Debout" (réalisée par Philippe Scrive et installée en ce lieu en 2008). Elle a été vandalisée dans la nuit du 3 au 4 juillet. Les deux morceaux de bois supérieurs avaient été descellés, la pierre surplombant la sculpture cassée. Et le cercle d’acier a disparu.


Au lendemain du weekend du 14 juillet, les Fontenaisiens qui prenaient le RER à la station Fontenay-aux-Roses ont découvert que les poubelles publiques avaient été vandalisées. Il s'agit des poubelles qui sont fixées aux arrêts de bus (avenue Lombart). Elles ont été brûlées et sont restées ainsi une petite semaine sur la voie publique.

17-07-2012_poubelles1.jpg     17-07-2012_poubelles2.jpg

 

25-08-2012_tags-insultes01.jpgUn immeuble donnant sur la nouvelle place devant le château Laboissière a été largement dégradé par des tags, à la prose très éloquente. Ainsi, depuis la mi-août, les Fontenaisiens peuvent lire "Nike la BA.C", "béze la france" et autres "vive l'algérie" ... Outre le fait que ces inscriptions sont de grandes tailles, rédigées avec une orthographe discutable, sur une place fraîchement aménagée et face au nouveau marché (donc à la vue de tous), ces dégradations et la violence qu'elles sous-entendent à l'encontre de notre pays et des forces de l'ordre sont inacceptables.

25-08-2012_tags-insultes02.jpg       25-08-2012_tags-insultes03.jpg

 

25-08-2012_naturesauvage01.jpgCet été, les Fontenaisiens ont aussi constaté les effets  du slogan "Fontenay, ville verte grandeur nature" inscrit sur la couverture du Fontenay Mag de juillet-août 2012. Ainsi, on peut lire dans le journal municipal que "le plan de désherbage mis en oeuvre par la ville permet de cartographier tous les espaces verts laissés volontairement à la nature sauvage ... cette nature sauvage qui s'intégre parfaitement à son milieu urbain". C'est ainsi que les rues de Fontenay-aux-Roses sont apparues envahies par les mauvaises herbes, aux pieds des arbres non-entretenus et dans les caniveaux, lui conférant un aspect que vous êtes beaucoup à me signaler comme peu bucolique. Monsieur le maire nous répliquera certainement que l'opposition municipale est peu sensible au caratère sauvage de la nature. Mais, en réalité, qu'en pensent les Fontenaisiens ?

25-08-2012_naturesauvage02.jpg

Commentaires

Le système mis en place par BUCHET fonctionne à plein tube. Comme il pensait que les électeurs FONTENANISIENS ne votaient pas bien, il en a fait venir d'ailleurs, et les loge en HLM.
Aujourd'hui on paye argent comptant cette politique mais ce n'est qu'un début demain, je ne veux donner de mauvaises idées, mais nous allons être étonnés.
Je rêve tous les jours à son remplacement!!!

LA POLITIQUE DE BUCHET A FORCE DE VOULOIR JOUER AUX APPRENTIS SORCIER ET PACTISER AVEC LE DIABLE, ET FAIRE DE LA DEMAGOGIE IL NE FAUT PAS S ETONNER DES REACTIONS DES GENS DECUS.

Écrit par : JEREMY | 29/08/2012

Vous avez oublié de mentionner dans ce triste bilan de l'été fontenaisien, l'agression dont a été victime une petite grand-mère qui se rendait au domicile de ses petits-enfants (rue La Fontaine). Elle n’a pas remarqué qu’elle était suivie par un homme. Celui-ci l’a agressée par derrière pour lui arracher sa chaîne en or pendant que 2 complices faisaient le guet.

Écrit par : Goas | 29/08/2012

Je lis le vandalisme du monument Mémorial... je n'étais pas au courant.
Je suis étonné qu'il n'y ait pas eu de réaction des donneurs de leçon démocrates. Ont ils une indignation sélective.
Pourtant ils s'étaient fortement mobilisés pour vilipender M Constant car il avait osé tourner le dos au maire.
C'est beaucoup plus grave que détériorer le monument qui lui même honore la mémoire des victimes du nazisme.
A moins que les donneurs de leçons soient contre ces victimes est ce pourrait être un début d'explication.

Écrit par : MAX | 01/09/2012

La dégradation du mémorial est bien entendue inadmissible et condamnable. Je pense qu'il s'agit probablement de quelques jeunes délinquants inconscients et mal-élevés, qui se mettent en marge de la société et qui méritent d'être sanctionnés avec fermeté ... si jamais on les identifie et si on les retrouve.
Mais la prestation d'un élu lors d'une commémoration, qui prétend vouloir jouer un rôle dans la commune, est pour moi tout aussi inadmissible (même si c'est différent) et doit être également sanctionné lors du vote des gens. En effet, lors d'une commémoration patriotique (8 mai 1945), tourner le dos aux associations d'anciens combattants et au monument aux morts constitue bien une offense impardonnable, qui ne peut être justifiée par la tentative ridicule d'exploitation politique d'un moment de mémoire et de recueillement. Merci à Max de nous avoir rappelé cet acte honteux de ce monsieur. L'électeur que je suis ne l'oubliera pas, le moment venu.

Écrit par : Jacques A. | 02/09/2012

Je suis content que Jacques A fasse encore partie des plus fervents supporters de M BUCHET.

Combien est il payé pour le faire, et le soutenir à ce point, a t il eu sa carte du PS offerte comme celà se fait dans certaines fédérations.

Quand on sigmatise plus un comportement plutôt qu'une dégradation, celà veut dire que l'on excuse toute forme de délinquance. Vous avez vraiment un problème d'échelle des valeurs.

J'espère que vous allez aussi traîner au tribunal l'homme qui a manifesté sa désapprobation avec sa pancarte HARCELEUR lors de l'inauguration du marché. C'était une diffamation par rapport à un élu qui a tellement fait pour paupériser ma ville.

Mais je crois savoir que la plus grosse des insécurités qui nous menace ce sont ceux qui pensent mal, mais heureusement il y a la police de la pensée gérée par des bonnes associations largement subventionnée par la bonne gauche.
Elle traîne au tribunal tout ceux dont la pensée n'est pas correcte :
Eric ZEMMMOUR, Pierre CASSEN, Mohamed HILOUD.


VIVE LA REPUBLIQUE FROMAGERE

Écrit par : MAX | 02/09/2012

Max ne m'a pas bien compris, alors je vais lui redire autrement ce que je voulais exprimer. D'abord je ne suis en aucune manière un fervent défenseur de Buchet qui pour moi est le plus mauvais maire que Fontenay a eu : le triste aspect de la ville me semble suffisamment significatif.
Je suis de droite, mais je sais faire la part des choses. J'ai dit tout simplement que d'un côté la dégradation du mémorial contre le nazisme est inadmissible et les auteurs doivent être condamnés pour ce qu'ils ont commis. Mais utiliser le comportement de ces délinquants pour excuser un geste ridicule et honteux d'un élu de droite (donc de mon camp) lors de cette commémoration ne me paraît aucunement justifié. C'est simple. Constant a heurté et choqué nombre de personnes, qu'il en assume simplement les conséquences. Mais surtout, surtout, ne mélangeons pas tout et remettons les choses à leur juste place. Je ne stigmatise pas un comportement par rapport à une dégradation, c'est vous Max, qui mélangez les deux choses : un acte grave de vandalisme pour excuser un comportement qui n'est pas acceptable de la part d'un élu (quelqu'il soit, de droite comme de gauche).

Écrit par : Jacques A. | 02/09/2012

Je suis bien contente de quitter prochainement Fontenay-aux-Roses : des impôts locaux dithyrambiques, un centre-ville atone, des équipements peu attrayants... La médiathèque, qui est pourtant récente, a été très mal conçue : beaucoup de sous-pentes qui font perdre un espace considérable. Les livres sont entassés et il n'y a guère de choix... J'ai été surprise qu'il n'y ait même pas un espace multimédia digne de ce nom. Les trottoirs de la ville sont presque tous dans un état désastreux. Avec une poussette et des enfants en bas-âge, c'est la galère ! À ce propos, quel dommage qu'il n'y ait pas de classes de toute petite section dans les maternelles. Enfin, comme le maire a besoin d'électeurs socialistes pour se faire réélire, il privilégie évidemment la construction en masse de logements sociaux, quitte à ce que le semblant de cohésion sociale existant se délite un peu plus. Un beau gâchis !

Écrit par : Christelle | 11/09/2012

A Christelle, ce tableau à charge n est pas très objectif. La médiathèque dont le succès public est réel présente en effet quelques défauts de conception et n est pas climatisée. Les impôts sont plus faibles à Fntenay que dans les villes voisines. Comparez avec le Plessis Robinson et vous réviserez votre jugement. La voirie est en mauvaise état, les trottoirs sont refaits plus régulièrement. Quant à la construction massive de logements sociaux, il y a du avoir moins de 100 logements collectifs certes tous sociaux construits depuis l élection de Buchet, il y a presque 20 ans. Vous avez le droit de ne pas aimer le maire et son équipe mais ne travestissez pas la réalité qui est plus grise que noire.

Écrit par : Farandole | 12/09/2012

En ce qui concerne l'été vous oubliez les nombreuses dégradations sur les voitures en stationnement dans le bas de Fpntenay et plusieurs cambriolages.
Pas de polémique stérile (max) mais union pour faire barrage à buchet

Écrit par : Duquesnes | 12/09/2012

Enfin 2 compétiteurs pour le OUI OUI d'or : Farandole et Duquesnes

Si parler d'une dégradation d'un monument du souvenir des victimes du nazisme dont on fait partie certains de mes aïeux, c'est de la polémique stérile, je crois que l'on marche sur la tête.
Si on ne peux plus exprimer un avis dans ce pays, celà devient grave.

Écrit par : Max | 12/09/2012

ne le pense pas

Écrit par : haltrerrY | 19/11/2013

Les commentaires sont fermés.