Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2010

Nouveaux exemples de la démocratie locale vue par Pascal Buchet

Une nouvelle fois, Pascal Buchet illustre sa conception de la démocratie locale à Fontenay-aux-Roses.

D'abord en modifiant le fonctionnement des conseils de quartier. Jusqu'à présent, ceux-ci permettaient la réunion des habitants de chaque quartier et la rencontre avec les élus de la municipalité. A cette occasion, le maire Pascal Buchet présentait ses projets ou ses décisions et pouvait ensuite dialoguer avec les Fontenaisiens. Souvent, d'ailleurs, il s'agissait pour les mécontents ou bien les opposants à un projet particulier de faire remonter leurs avis et opinions à l'équipe municipale.

Mais les débats d'opinions n'étant pas la priorité du maire, les conseils de quartier vont maintenant adopter une nouvelle forme. Dorénavant, les participants formeront des tables rondes avec un rapporteur. Le Maire interviendra plus tard et dialoguera uniquement avec les rapporteurs.
Nous sommes bien loin de la démocratie participative et nous entrons dans une nouvelle forme de démocratie locale : la démocratie sélective. En effet, sans douter de l'impartialité du rapporteur, cette nouvelle forme des conseils de quartier empêchera purement et simplement les Fontenaisiens de relancer le débat directement avec le maire.

 

affiche-elus.jpgEnsuite, depuis quelques mois, vous avez sans doute remarqué que sur les panneaux officiels de la mairie, là où se trouvent les affiches présentant les élus au Conseil municipal, les photos des élus de l'opposition, ainsi que la photo de Jean-Pierre Schosteck (notre député), ont été purement et simplement retirées. Sur ces panneaux ne reste que la liste des élus de la majorité municipale.
Peut-être que Pascal Buchet se souvient-il avec nostalgie de l'époque où, sur la circonscription, il avait été le seul à s'opposer à l'affichage des affiches du député précédent, Philippe Pemezec ?

Commentaires

Bienvenue dans un monde où le mot " démocratie " n'a plus son sens .
Vous remarquerez que c'est comme toute autre chose...
" Plus on en parle .. moins on en a "
ou comme la culture
" moins on en a... plus on l'étale "
A Clamart , nous avons le même , notre maire Philippe Kaltenbach .
Les 2 font la paire allant manifester dans les autres villes pour la démocratie mais ne l'appliquant surtout pas dans leur ville !

Les conseils de quartier !! pour se donner bonne conscience plus que d'être à l'écoute des citoyens !
Nous avons une charte qui n'est pas suivie ...
Nos rapporteurs sont les élu(es) de la majorité !!
c'est vous dire !! combien ils défendent les intérèts de celui qu'ils servent .

Pour l'affiche des élu(es) de l'opposition idem..

Courage à vous face à ces socialistes qui virent à l'extrême..
leur couleur est le rouge aujourd'hui !!

Écrit par : Courage | 28/02/2010

Quand nous vivons dans des villes dirigées par des dictateurs il faut bien en informer la population.

Je pense à une communication qui devrait plaire à nos 2 autocrates

Je suis sûr que celà va faire tilt, ils ne vont pas du tout apprécier.

Bien entendu ils vont nous jouer la dramatisation, la victimisation, et oui l'arroseur arrosé cela existe.

Quand à leur manière de faire de la politique, d'autres n'avaient pas fait mieux ils avaient utilisé la misère humaine des chomeurs pour en faire ses troupes de chocs afin de nous casser la gueule.
Et que font PASCAL et PHILIPPE une autre forme de copier coller. Ce n'est pas plus moral.

Mais parler de morale avec ces sinistres individus, c'est comme parler du sexe des anges.

Écrit par : HENRY | 01/03/2010

Les commentaires sont fermés.