Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2009

Réunion du Conseil municipal de Fontenay-aux-Roses

Ce soir, à 20H30, aura lieu le Conseil municipal. Lors de ce Conseil, deux sujets d'importance retiendront tout particulièrement mon attention.

Le premier concernera la modification du POS (Plan d'Occupation des Sols) de Fontenay-aux-Roses. Le Commissaire-Enquêteur a remis son rapport suite à l'enquête publique. Ce rapport indique notamment qu'il y a eu 234 observations portées sur les registres, que 20 personnes ont effectué leurs observations par oral et que 7 courriers ont été envoyés au Commissaire-Enquêteur pendant l'enquête. Il s'agit donc d'une participation très importante pour ce genre d'enquêtes publiques habituellement peu mobilisatrices. A 97%, les avis se prononcent contre la modification du POS, et plus précisémment concernant les modifications portant sur les zones UE. Cependant, les conclusions du Commissaire-Enquêteur donnent un avis favorable à cette modification du POS.

Cependant, le Commissaire-Enquêteur a fait plusieurs remarques :
- Concernant les parutions légales dans la presse : comme je l'avais déjà dénoncé sur ce blog, le Commissaire-Enquêteur souligne " ... que l'un des deux journaux, l'Echo d'Ile-de-France, ne se trouve pas en kiosque. Sa diffusion est confidentielle. De ce fait la parution de l'avis d'enquête dans ce support ne remplit pas son rôle".
- Concernant le bulletin municipal : " ... il a été particulièrement discret sur l'annonce de la présente enquête publique et le site internet de la ville n'en a pas fait état ... ".
- Concernant le Conseil municipal : là encore, le Commissaire-Enquêteur pointe le manque de communication de l'équipe municipale, puisque il relève que le " ... Conseil Municipal est un moyen d'information important de la population ... Or le Conseil Municipal de Fontenay-aux-Roses n'a pas débattu du projet de modification du POS. ".
Il est clair que le Maire a voulu que cette modification du POS se fasse dans la plus grande discrétion possible, avec l'information minimum et sans aucune concertation. Comme d'habitude, pour les dossiers qu'il souhaite faire passer à tout prix !

Le second point, concernera l'Escale. La mairie veut fermer ce centre socio-culturel qui joue un rôle majeur dans le quartier des Blagis. Au Conseil municipal de ce soir, l'ordre du jour comprend notamment le vote des acomptes de subventions attribués aux associations. L'Escale ne figure plus dans la liste des associations subventionnées et c'est en partie la raison qui conduit à la dissolution de cette association.

Je vous invite donc à venir nombreux ce soir, pour soutenir nos élus de l'opposition municipale.

Commentaires

J'étais au conseil municipal, mardi soir. Le maire nous a expliqué qu'il avait une véritable détermination politique pour résoudre ce problème. J'ai jugé que les positions de Michel Faye et des élus de la droite étaient dangereuses et sans réflexion. La réponse de Pascal Buchet est claire :
- on ne donne pas de subventions à une association qui se trouve en cessation de paiement ;
- on n'aggrave pas les difficultés d'un quartier en dramatisant et en faisant peur. Les enfants du quartier vont pouvoir aller au CCJL, le soutien scolaire existera encore et surtout ils ne vont pas sombrer dans la drogue et la délinquance.

A droite, vous allez devoir faire preuve de réalisme et arrêter de dire que les Blagis est un quartier difficile !
Il faut aussi dénoncer le rôle de certaines personnes de l'UMP qui visitent régulièrement le quartier en tenant des propos extrémistes et populistes.

Écrit par : Thierry D. | 17/12/2009

Thierry il faut être pragmatique et enlever vos lunettes roses, ainsi que la perfusion à BUCHET qui vous fait vivre!!

Allez vivre au BLAGIS et vous serez moins angelique

Écrit par : doudou | 17/12/2009

Les commentaires sont fermés.