Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2013

Des potagers dans la ville

Toutes les initiatives apportant une réflexion sur l'écologie urbaine doivent être soutenues et approfondies. Une association de Fontenay-aux-roses tente de mener une expérience de création de jardins potagers en milieu urbain : je soutiens complétement cette démarche.

A quelques jours du Forum des Associations de notre ville, il est intéressant de constater le dynamisme du milieu associatif à Fontenay-aux-Roses. Diversité d'actions et de projets, richesse humaine et bénéfices pour les Fontenaisiens sont apportés par les quelques 150 associations référencées sur notre commune.

Sans titre 2.jpgIl y a une association que je soutiens particulièrement pour l'originalité de son action dans le domaine de l'écologie urbaine car elle répond à plusieurs objectifs que sont l'amélioration du cadre de vie, l'utilité sociale et urbaine des jardins collectifs. Cette association s'appelle "Cultures Partagées Carottes et ville".

Une première expérience a consisté à mettre en place des jardins potagers selon le principe des jardins urbains (principe datant du 19ème siècle). Ainsi, des petites parcelles sont mises à disposition des habitants qui le souhaitent pour cultiver légumes, salades et toutes plantes que l'on trouve habituellement dans les jardins potagers. Un premier site a été mis en place dans le quartier des Blagis après beaucoup de difficultés. Un second site a été mis en place derrière la cité universitaire (quartier Scarron).

carottes-ville_03.jpg

Ce genre d'expériences ne peut fonctionner qu'avec le soutien des institutions : bailleurs sociaux, région, département et ville.  Cela nécessite des investissements, des conventions juridiques, des engagements et des soutiens. On aurait pu attendre de la part de la mairie de Fontenay-aux-Roses une aide logistique, financière et un appui personnel de la part du maire. Et c'est tout le contraire qui s'est passé : la mairie a mis des bâtons dans les roues de cette association, à tel point que le site du quartier des Blagis risque d'être fermé, alors que les jardiniers amateurs qui y participent reconnaissent le succès de cette opération.

Le tissu associatif de Fontenay-aux-Roses est riche d'idées et d'actions. Il appartient à la municipalité d'encourager et d'aider les initiatives, le bénévolat et le rôle de ces associations.

 

carottes-ville_02.jpgcarottes-ville_01.jpg

03/09/2013

La stèle des victimes de la déportation à nouveau vandalisée

Le Mémorial symbolisant la résistance contre les crimes nazis a été dégradé. Cela fait la seconde fois (juillet 2012) que ce monument est victime du non respect et du mépris de certaines personnes.

Ce monument se trouve sur la coulée verte et constitue le lieu des commémorations concernant les crimes nazis contre les juifs (Râfle du Vel d'Hiv notamment). Cette oeuvre baptisée "l'Homme Debout" a été réalisée par Philippe Scrive et installée en ce lieu en 2008.

Ce matin, on pouvait constater que d'une part le monument lui-même a été abimé (disparition de la statue qui se trouvait au centre du monument) et d'autre part que l'ensemble du terrain était parsemé de déchets de toute nature (bouteilles vides, restes de nourritures, papiers ... ). Un lampadaire a même été arraché et se trouve couché au sol.

Cet événement est inacceptable. Comme vous le savez, je suis très attaché au devoir de mémoires et ces actes me touchent au plus haut point.

Ce qui me révolte d'autant plus, c'est que cet événement vient s'inscrire à la suite de la longue liste des faits qui se sont produits dans Fontenay-aux-Roses, ces derniers mois. Pascal Buchet a beau dire que notre ville est une ville calme, mais les Fontenaisiens ressentent nettement ce qui se passe. Ils ne sont pas dupes.


 

image1.jpg

image2.jpg

image3.jpg

image4.jpg

image5.jpg

image6.jpg