Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2010

Suicide : l'enquête jette le trouble en mairie

Le titre de ce nouvel article est le titre de la première page du Parisien Libéré (Hauts-de-Seine matin) de ce jour. Cette fois-ci, Fontenay-aux-Roses fait l'objet de l'attention de la presse suite au suicide d'une fonctionnaire municipale, en juillet 2007.

suicide-en-mairie_04-10-2010.jpgL'affaire est connue de tous, à Fontenay-aux-Roses, mais personne dans la classe politique ne souhaitait en parler officiellement tant que l'enquête préliminaire n'était pas achevée. Le fait que le Parisien explique aujourd'hui la situation du maire, Pascal Buchet, au regard de la justice, permet enfin d'évoquer le sujet au grand jour. Mais bien entendu, il n'est absolument pas question d'exploiter ce drame à des fins politiciennes. Je souhaite uniquement informer les Fontenaisiens de cette histoire qui jette un énorme trouble en mairie et attendre que la justice puisse rendre ses conclusions.

Les faits relatés par le Parisien sont les suivants. En juillet 2007, une fonctionnaire municipale se suicide. La famille de la victime a déposé plainte pour harcèlement moral. Les difficultés relationnelles entre le maire et la victime étaient connues par l'ensemble du personnel municipal. Une longue enquête préliminaire a été menée par la BRDP (brigade de répression de la délinquance aux personnes). Deux expertises ne présenteraient pas Pascal Buchet sous son meilleur jour. Au final, la balle est dans le camp de Philippe Courroye, Procureur de la République de Nanterre, qui décidera fin 2010 de donner suite ou pas à ce dossier. Et si oui, Pascal Buchet sera renvoyé devant le tribunal correctionnel en 2011.

Je vous invite à lire l'article du Parisien qui vous donnera beaucoup plus de détail sur le déroulement de cette longue enquête (3 ans) et sur les conséquences éventuelles sur la carrière politique de Pascal Buchet.

Commentaires

Incroyable ! inacceptable !
Comment le premier magistrat de la ville et ce qu'il doit représenter au sein de la ville se retrouve devant les tribunaux.
Comment avoir confiance en cet homme qui, comme beaucoup donne des leçons et ne se les applique pas à lui même .
Quelle image pour la ville , les administrés , les associations , les anciens combattants ..etc..
Pour son équipe qui l'a suivi aux dernières élections .
Quelle honte ...
Prenons toute la mesure de cet article dans le Parisien et des conséquences qui en résulteront .

Écrit par : Josse | 04/10/2010

Merci Monsieur Chambon de cette information qui est une tragédie et que les Fontenaisiens doivent connaitre pour savoir qui est véritablement le maire de Fontenay-aux-Roses. Vous avez raison de ne pas vouloir exploiter cette affaire sur un plan purement politique dans le sens où vous respectez la douleur et la souffrance de cette famille. Nous attendons avec impatience le verdict final des tribunaux. Continuez cette action politique qui se fait dans la clarté et le respect des gens.

Écrit par : Arwenn | 04/10/2010

J'avais entendu parlé de cette affaire. C'est inadmissible et enfin la presse s'empare de ce dossier. Il faut que Buchet quitte son mandat de maire, et que la justice soit rendu. Merci pour votre blog qui nous permet d'être informé du comportement de cette équipe dont le chef est arrivé au bout, merci pour votre travail d'opposition.

Écrit par : Benoît | 04/10/2010

Respecter la douleur d'une famille celà se comprend très bien. Mais on ne peut plus le faire ad vitam aeternam.
Nous avions lors de la campagne des municipales pris connaissance d'un tract de ses collègues de la mairie qui rappelait ce fait tragique.
Nous avons su que l'enquête avait repris juste après qu'il soit réélu.
Qu'avons nous à attendre des tribunaux!! peu de choses. Les Juges du syndicat de la magistrature ne vont pas écorner "leurs frères". L'enquête durera jusqu'à ce qu'il soit élu sénateur. Ensuite il se réfugiera derrière son immunité parlementaire.
Je crois maintenant qu'il faut passer à l'action, la famille de la victime a fait son deuil, depuis 3 ans.
Quand on voit la pugnacité des opposants à Eric WOERTH qui le harcèlent sur toutes les actions qu'il a menée (il n'y a pas eu "mort d'homme"), et notre gentille attente, j'aimerais que l'équipe de l'opposition de FONTENAY n'ai pas une image de "politiciens décalés".
L'article du parisien doit nous servir de rebond pour montrer aux FONTENAYSIENS que leur maire est loin d'avoir les qualités morales, car il ne respecte que ceux qui lui permette de rester au firmament de sa ville.
Les autres il les jette comme des Kleenex (A M ADAM, Jenny SAUVAGNAC, D LAFON, P DUPLAN P GUYON).
Muriel nous sommes tous derrière toi pour le harceler de questions au prochain conseil municipal.

Écrit par : Henry | 05/10/2010

Cet article est une excellente chose et il est très bien que il soit diffuser plus largement, notamment grace à votre blog. Bravo pour avoir diffuser cette info quasiment au moment où sortait le journal. Il faut le diffuser autour de nous. Tout le monde ne lit pas le Parisien.

@ Henry
Je comprends votre impatience, mais faites attention. Il ne s'agit pas du détournement d'une somme d'argent pour un emploi fictif au sein d'un ministère, ou bien d'abus divers lors d'une campagne électorale comme on en voit chez beaucoup des politiques de droite comme de gauche. Il s'agit de la mort d'une personne, qui laisse un mari et des enfants qui ne grandiront pas avec leur mère. Tant que la justice n'a pas tranché, vous risquez de faire beaucoup de mal à cette famille largement éprouvée.

Par contre, je le redis, faisons la diffusion de cet article le plus largement possible, donnons l'adresse de ce blog, car les faits énoncés dans cet article sont à promouvoir : le vrai visage de Buchet est là !

Écrit par : Justice | 05/10/2010

@Justice
La justice ne tranchera pas, elle continuera à prendre son temps, les frères juges du SM s'en occupent, je crois qu'il faut arrêter dans l'angélisme. Cette critique n'est qu'un constat de ce qu'on enduré les juges Eric de MONTGOLFIER ainsi que Georges FENECH, sur des dossiers sensibles)
Quand au mal irréparable il est déjà fait pour cette famille.
Il faut arrêter le stade de la compassion et passer à l'action, car cet individu ne mérite plus d'être notre maire. Ce qu'il a fait c'est beaucoup plus grave que les déballages politiques de cet été relayés par la bonne presse (de gauche).
Soyons pugnace et courageux et nous mériterons la considération des victimes, ainsi que de nos concitoyens.
Et nous aurons peut être un jour la possibilité de faire revivre cette ville.

Écrit par : henry | 05/10/2010

Je pense que nous sommes tous d'accord, Pascal Buchet ne peut pas rester maire de notre ville. Le reste n'est que débat stérile et sans intérêt. Il ne faudrait pas, une fois de plus nous diviser sur des détails.

Écrit par : Barahoma des Blagis | 05/10/2010

je viens de tomber sur ce post et je suis effarée par ce que je lis. vous avez mille fois raisons de présenter cet article qu'il faut diffuser le plus largement possible. Votre approche est la bonne !

Écrit par : S Pierrin | 05/10/2010

Buchet n'a pas d'honneur et de respect pour les administrés de la ville. Si il était courageux, il démissionerait de son poste de maire pour rester au conseil municipal en tant que simple membre, uniquement le temps que la justice se prononce, le condamne ou bien le blanchisse ... Cette affaire a mis du temps à être révélée, mais les faits sont graves et la justice doit faire son travail sérieusement.

Écrit par : Bruno | 06/10/2010

BUCHET honneur !!! je m'étouffe
BUCHET courageux NON PLUS il fait des coups tordus dans le dos de tous.
BUCHET BONHEUR le sien oui, il se sert de sa fonction pour mieux rebondir (sans jeu de mots)
Je suis à peu près d'accord sur ce qu'à écrit HENRI et suis contre l'attentisme.
Nous ne devons pas rester les spectateur comme dans la pièce de S BECKET " EN ATTENDANT GODOT" dans l'attente d'une quelconque révélation.
De la presse non plus car elle est bien noyautée par l'équipe municipale en place.
Mais plutôt interviewer notre député afin qu'il saisisse la ministre de la justice sur ce disfonctionnement. Et voir si on ne peut pas faire dynamiser cette enquête.

Et ensuite une bonne communication et "le fromage pourrait tomber". Mais attention il y a un renard (dans l'équipe municipale de BUCHET) qui sait que le fromage tombera avant la fin de son mandat, et qui guette la chute du fromage pour s'en emparer. Et je suis sur qu'il pourrait être élu à sa place.

C'est à nous d'en tenir compte, de nous unir (celà veut dire faire taire nos égos) et constituer la meilleure équipe autour d'un animateur charismatique, qui combatte plus efficacement BUCHET et nous permette enfin de gagner.

On ne peut plus le harceler qu'au fleuret moucheté, mais au son du canon, et nous serons entendus.

Écrit par : gerard | 07/10/2010

Les commentaires sont fermés.