Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2010

Les Blagis : une véritable attente et un espoir de changements

Après un premier semestre animé dans le quartier des Blagis, notamment au travers des différentes opérations de police et dégradations diverses, samedi se tenait la fête des Blagis.

fete-des-blagis-01_juin2010.JPGCet événement était organisé par les habitants et les associations des Blagis et, malgré les aspects festifs et bien sympathiques qui prévalaient en cette belle journée, beaucoup de personnes et d'associations m'ont fait part de leurs préoccupations concernant la vie du quartier. Les événements violents qui se sont déroulés depuis le début de l'année (lire par exemple les articles suivants : "Tirs de mortiers de feux d'artifice sur une voiture de police", "Effraction à la Maison de Quartier des Blagis"), la fermeture du centre socio-culturel des Blagis (vaguement remplacés par la Maison de Quartier), ainsi que les problèmes de dialogues entre les communautés, ou encore la fragilité des quelques commerces qui tentent de survivre, ont été les points les plus souvent évoqués lors des entretiens que j'ai pu avoir avec les associations et les habitants.

Un autre point, souvent évoqué, est l'absence d'une véritable mixité sociale. Beaucoup de gens m'ont dit qu'ils avaient le sentiment que n'étaient regroupées dans ce quartier uniquement des personnes de mêmes catégories sociales et qu'ils souhaiteraient beaucoup plus de différences et de diversités.

Pour terminer, un point satisfaisant : la venue de personnes de l'opposition municipale, opposition à Pascal Buchet, a été fortement appréciée. Trop souvent, les habitants considèrent que les politiques ne viennent qu'à la veille des élections, et cette remarque je l'ai entendue plusieurs fois samedi. Aussi, l'intérêt que nous pouvons porter aux problèmes de ce quartier et les solutions que nous pouvons proposer constituent une véritable attente et un espoir de changement pour ce quartier.

fete-des-blagis-02_juin2010.JPG

Commentaires

Comment est il possible qu'il n'y ait pas d'améliorations dans ce quartier des Blagis ?
Pourtant P Buchet tient les rennes de la ville et fait de grands discours moralistes depuis suffisament longtemps pour oser supposer un mieux .
Dans les faits , il n'en est rien , la situation se dégrade et les habitants sont en droit d'attendre de leur maire des solutions pour un réel changement .

Mr le maire , il ne suffit pas d'un côté de flatter votre électorat et de l'autre laisser à l'abandon ces habitants à part entière de notre ville

Écrit par : abandon ? | 30/06/2010

J'ai trouvé cette fête triste. certains dans le quartier, notamment des jeunes et quelques associations ont refusé d'y participer. Je ne sais pas si vous pouvez faire quelque chose pour nous. Mais déjà, l'écoute que vous pouvez avoir de nos problèmes est une bonne chose et me rassure.

Écrit par : Barahona des Blagis | 30/06/2010

Bonjour, chers amis de l'opposition

Merci pour ce bel article.

Pourtant j'ai une remarque à faire vous concernant. Comme vous le dites dans votre article, les politiques ne viennet que la veille des élections.

A quand votre venue glorieuse afin de participer à nos soucis et ensemble y trouver de véritables solution plutôt que de dire de idioties dans vos quartiers du centre ville.

Beaucoup de gens ici souffrent de la précarité, de la maladie, de l'isolement générationelle, notamment les personnes agées et handicapées dont certains sont sous tutelles sans avoir le droit de s'exprimer dans les urnes.

Votre rôle social et politique ne se limité-t-il seulement à critiquer la politique de Pascal Buchet ? Même si ce qu'il fait est vague et peu impressionnant, nous disons que lui au moins il fait. C'est dire ce que nous attendons de votre personne.

A quand définirons-nous ce quartier de trois communes dans des noms distinctifs avec plein d'élan. Pour notre quartier ne pourrions-nous pas l'appellé "Blagis, quartier des poètes" ? Et celui de Sceaux "Blagis, ???" laissons les choisir. Quant à celui de Bagneux, nous pourrions l'appellé "Blagis, quartier des vignes" car ici, dans ce quatier, était cultivé des vignes et des pommiers dont les "Paradis" permettait de concrétiser les greffes dans la recherche lors des greffes.

Les solutions ne se cherchent pas seulement plaqué chez soi, et ce n'est pas toujours au gouvernement de faire les choses mais aussi aux élus locaux, qu'ils soient de l'opposition ou de la majorité municipales.

C'est peut-être la raison pour laquelle Pascal Buchet a obtenu un plébiscite lors de l'élection municipale. Ce n'est pas lui qui a gagné ici, mais vous qui avez perdu... du fait de votre absence.

Écrit par : Gérard Max de Fontenoy | 13/07/2010

A Mr Max ,

vous vous trompez de cible !
Pour votre gouverne , l'opposition est minoritaire , je vous conseille de venir assister au conseil municipal où il est difficile de défendre nos positions .

Votre question :
" A quand définirons-nous ce quartier de trois communes dans des noms distinctifs avec plein d'élan."
c'est à Mr Buchet et à la majorité que vous devez la poser .

En ce qui concerne l'opposition , ouvrez bien vos yeux et consultez les articles , le terrain, ils y sont et si vous allez au marché , aux festivités , aux commémorations ainsi qu'aux réunions organisées pour TOUS les fontenaisiens , vous sauriez .

Quant à votre proposition de donner de jolis noms aux différents quartiers des Blagis , je vous propose de transmettre votre message à Mr Buchet et son équipe .

Bien à vous .

Écrit par : ?! | 14/07/2010

Les commentaires sont fermés.