Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2010

Redynamiser les zones économiques

Dans le Fontenay Magazine du mois de février, Pascal Buchet fait le point sur les grands dossiers gérés par la communauté d'agglomération Sud de Seine. Parmi les points évoqués, je ne peux que réagir à celui pompeusement intitulé "Redynamiser et valoriser les zones économiques".

Il est exacte que le développement économique est l'une des principales compétences de Sud de seine. Celà a eu pour conséquence la fusion des services liés au développement économique des quatres villes, ainsi que les services de l'emploi. Les actions de la communauté d'agglomération consistent, d'après l'article de Pascal Buchet, à définir un schéma territorial de développement économique visant à la création et à l'implantation d'entreprises sur le territoire de Sud de Seine.

Pour Fontenay-aux-Roses, cette action a-t'elle été bénéfique ? Avons-nous vu de nouvelles entreprises s'implanter sur notre commune ? Combien d'entreprises se sont créées ces dernières années sur notre ville ? Quelles conséquences bénéfiques, suite à l'action de l'agglomération Sud de Seine, avons-nous obtenues pour notre commune ?

A toutes ces questions, les réponses sont malheureusement évidentes. Notre ville ne bénéficie absolument pas de l'action de Sud de Seine en matière de développement économique. Certe, Pascal Buchet va nous répondre que des immeubles de bureaux ont été construits pour faire venir des entreprises (160.000 m2) ... oui, c'est vrai, mais uniquement sur Clamart, par exemple à proximité du passage du tramway (qui ne fait que longer Fontenay), sur Bagneux et sur Malakoff.

  • Alors en quelques chiffres, faisons le bilan du développement économique à Fontenay-aux-Roses :
  • Il n'y a eu aucun nouvel immeuble de bureaux construit sur la ville.
  • Des immeubles de bureaux, vides depuis des années parce que les entreprises ont quitté notre commune, sont reconvertis peu à peu en logements d'habitation (exemple avenue Foch, et prochainement avenue du Général Leclerc).
  • Le nombre de créations d'entreprises à Fontenay-aux-Roses est très nettement inférieur à ceux des villes voisines (Bagneux crée 67% d'entreprises de plus que Fontenay, Châtillon 118%, Le Plessis-Robinson 53%* ... ).
  • Quant à l'emploi, résultat significatif du développement économique, nous en avons perdu 200 en 2007*.
caricature.jpg

Si d'un point de vue global, l'action de la communauté d'agglomération Sud de Seine tend vers la redynamisation et la valorisation des zones économiques, en réalité elle ne profite absolument pas à notre ville ...

* Sources INSEE

Commentaires

Le tissu économique de Fontenay-aux-Roses est à la fois composé de très grosses entreprises placées sur le site du Panorama (CEA, LCIE, dépôt RATP ... ) et des PME réparties sur la commune. Mais en réalité, ces dernières ne restent pas longtemps (PB des transports, des locaux ... etc.).

Et pourtant il y a des possibilités que Pascal Buchet n'a pas saisies : construitre des bureaux à proximité du RER B (à côté du square des anciens combattants) ou au carrefour des Mouilleboeufs (près du RER Robinson).

Et c'est vrai que le fait de voir les locaux professionnels devenir peu à peu des habitations est symptomatique d'une évolution qui ne va pas dans le bons sens.

Écrit par : Arwenn | 02/02/2010

Vous posez un vrai problème. Il s'agit de tout un ensemble de choses qui s'imbriquent les unes les autres. Les commerces, le pouvoir d'achat des populations, l'implantation des entreprises sur Fontenay-aux-Roses, la véritable volonté politique de dynamiser l'économie ... dans notre ville, les choix opérés par Buchet ont amené à un échec flagrant.

Écrit par : Marianna | 02/02/2010

Les communes sinistrées qui parlent de développement économique sur tous leurs supports et qui finalement sont les moins performantes .

Sont nommées dans cette catégorie :

Fontenay ,Clamart , Malakoff = communauté d'agglo Sud de Seine ( +Bagneux ? )

A côté de ces villes , MOntrouge, Le Plessis Robinson...ont un tissu économique et commercial à la hauteur des espérances de leurs habitants et des salariés qui y travaillent .

Pourquoi , nous pouvons nous poser la question ...

Écrit par : Dominique | 05/02/2010

Les commentaires sont fermés.