Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2009

L'avenir de l'Escale est de plus en plus incertain

L'avenir de l'association socioculturelle de l'Escale, est de plus en plus incertain. En effet, une réunion s'est tenue vendredi dernier et a abouti à la décision de fermer l'Escale à partir du 18 décembre. Une ré-ouverture de l'association est envisagée pour le mois de janvier 2010, mais avec une très forte incertitude.

De quoi s'agit-il ? L'Escale est un centre socioculturel implanté dans le quartier des Blagis dont le rôle est indispensable à la vie de ce quartier et qui rend des services importants à ses habitants. En effet, le centre assure des activités pour les enfants et les jeunes (accompagnement à la scolarité, loisirs, danse, théatre ... ), mais aussi pour les adultes (loisirs, club des aînés, informatique, anglais, apprentissage du français et alphabétisation ... ), complétées par des permanences et des services (assistante sociale, la Caisse d'Allocations Familiales). Autant dire qu'il s'agit d'un point d'ancrage essentiel de ce quartier à la vie sociale et culturelle de notre ville, contre l'isolement et l'abandon.

Que se passe-t'il ? Depuis plusieurs mois, de graves dysfonctionnements sont mis en évidence et des conflits internes au sein de l'association se sont fortement développés. Pendant l'été dernier, la Fédération des Centres Sociaux des Hauts-de-Seine et les membres du Conseil d'administration ont alerté la mairie sur les inquiétudes et les risques de fermeture de l'association. Plus grave, devant ces dysfonctionnements, l'Etat, le Département des Hauts-de-Seine et la CAF, ont émis d'importantes réserves en remettant en cause les subventions versées à l'association.

Dans le Fontenay Magazine d'octobre, en réaction à cette problématique, Pascal Buchet prend simplement position en insistant sur « les activités appréciées et qui doivent se développer » tout en faisant « confiance à l'association et à sa présidente pour s'en sortir ». Autrement dit, le maire, une nouvelle fois ne prend pas ses responsabilités face à cette grave situation et il attend que d'autres résolvent les problèmes à sa place. Car il faut le rappeler, l'Escale est à l'origine une création de la municipalité (certe d'une équipe qui n'était pas celle en place aujourd'hui), subventionnée de façon importante par la mairie. Il serait donc normal que le maire s'empare sérieusement de ce dossier.

Le résultat est maintenant bien là. Les mères de familles du quartier ne veulent pas en rester là et veulent sauver à tout prix l'Escale, car elles savent quel rôle essentiel assure le centre pour les enfants. Un quartier entier est inquiet de perdre l'un des derniers ponts de stabilités sociales et culturelles qui peuvent être apportés aux Blagis.

Pour notre part, à l'UMP Fontenay, nous mettons en place, dès maintenant, un groupe de réflexion, auquel il vous est possible de participer, afin d'apporter, à notre niveau, des solutions et une aide pour sauver le centre de l'Escale.

Commentaires

Dossier à suivre notamment en ce qui concerne les subventions par rapport au conflit interne de cette assoc.

Écrit par : j c porcheron | 30/11/2009

Une fois de plus, notre quartier des Blagis est abandonné par la municipalité. Buchet ne vient ici que lorsque ce sont les élections. Il vient haranguer les foules pour les amener à voter et à 70% ce quartier lui offre à chaque fois un chèque en blanc. Il serait temps de prendre conscience que l'équipe socialiste en place ne se préoccupe guère de nous. La fermeture de l'escale serait une catastrophe sur le plan social, culturel et de l'intégration ... Les mamans du quartier veulent organiser une manifestation pour soutenir le maintien de l'escale. Si elles arrivent à l'organiser, j'y serais et j'espère qu'à l'UMP vous serez à nos côtés.

Écrit par : Barahona des Blagis | 01/12/2009

De toute façon, on sait bien que notre quartier est laissé à l'abandon et on voit bien qu'il n'intéresse pas les élus. Nous avons des problèmes multiples : nuisances sonores la nuit, trafic de drogues, agressions contre le peu de commerçants que nous avons ... alors, la fermeture du centre est vraiment un drame.

Écrit par : CC | 02/12/2009

Je suis OK avec tout ce qui est dit ici. Je trouve votre blog intéressant. Nouvelle Fontenaisienne, de droite, je découvre les différentes offres de l'opposition au maire. Votre blog me parait simple, avec des idées claires et de la critique évoluée, avec aussi des propositions.
Je n'habite pas le quartier dont vous parlez dans cette note, mais si je comprends bien il s'agit d'un quartier un peu abandonné. Dommage que la mairie ne s'en occupe pas plus que cela.

Bonne continuation à vous.

Écrit par : Mariana | 04/12/2009

Les commentaires sont fermés.