Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2009

Fontenay-aux-Roses, première ville verte de France ?

 Je ne sais pas si vous avez remarqué l'état des rues de notre ville en ce début du mois de septembre. Je ne parle pas des déchets et saletés habituels qui restent pendant des semaines dans notre commune sans être ramassés et qui illustrent parfaitement le slogan, rabaché par l'équipe municipal en place, présentant notre commune comme un endroit « où il fait bon vivre ».

Non, je vous parle d'un phénomène nouveau qui est la pousse de la végétation sur les trottoirs, au milieu des rues, dans les canniveaux de notre commune. Les photos ci-dessous le démontrent clairement : il semblerait que le maire laisse simplement la végétation s'épanouir et se développer dans nos rues.

far-verte02.jpg far-verte01.jpg

 Je me pose alors quelques questions. S'agit-il d'une opération destinée à amadouer les alliés verts de Pascal Buchet ? Ou bien, d'un nouveau projet allant dans le sens de l'amélioration du cadre de vie des Fontenaisiens en laissant la nature reprendre ces droits ? Fontenay-aux-Roses sera-t'elle la première ville verte de France ?

far-verte04.jpg far-verte03.jpg

 far-verte05.jpg

En attendant, vous venez certainement de recevoir vos feuilles d'impots locaux. Vous avez certainement constaté l'augmentation de la fiscalité locale d'environ 10%. Vous savez également que les subventions aux associations ont été largement amputées cette année.

Les Fontenaisiens sont donc en droit d'attendre de la mairie un minimum d'action concernant l'entretien des rues de notre ville. A moins que toute l'énergie de l'équipe en place et les finances de la ville soient centrées sur le seul projet de nouveau marché (dont le buget, faut-il le rappeler, est d'environ  8 millions d'euros).

Commentaires

Je suis d'accord avec vous sur le fait que la ville est salle. Dans notre quartier, on a le sentiment que les services en charge du nettoyage ne passent au maximum qu'une fois par mois !!!

Par contre, un marché c'est nécessaire et celui que nous avons est une ruine. Je pense que cet investissement est nécessaire. Par contre 8 M d'euros ... gloups !!!!!!!

Écrit par : OLB | 02/09/2009

Ces photos sont éloquentes et c'est quand même surprenant de voir des plantes (dans ma rue) qui poussent sur le trottoir et qui font dans les 50 à 60 centimètres de haut ... la photo du pissenlit en plein milieu de la rue que vous présentez, je peux faire la même.

Écrit par : Arwenn | 04/09/2009

Notre "bonne ville de Fontenay" comme on pouvait le dire il y a quelques années avant l'avénement de la gauche, devient de plus en plus sale et en effet l'herbe pousse le long des caniveaux. Mais Fontenaisiens soyez rassurés car la rue Boucicaut et surtout le parking devant la Mairie sont lavés à grande eau pratiquement chaque semaine. Il est vrai qu'il y a là un locataire de marque !! ( à quand la fin de son bail ?) On ne peut pas plaire à tout le monde et tant pis pour ceux qui payent des impôts dont ils ne profitent pas des retombées !

Écrit par : P. BIZE | 04/09/2009

Dans le Fontenay Magazine distribué aujourd'hui dans les boites, le maire répond à votre article (comme quoi votre blog semble lu et touché sa cible ... BRAVO).

Un résumé de sa position est fait dans cette phrase : "il faudra donc tolérer quelques herbes folles ça et là au pied d'un arbre ou d'un canniveau. Mais cela vaut-il la peine de porter atteinte à l'environnement et à la santé des gens pour tenter de les éradiquer ?".

Alors, j'ai envie de faire 2 remarques :

1/ il ne s'agit pas de quelques herbes folles ici ou là, mais des herbes hautes de 20 à 50 cm, parfois au milieu des rues, des trottoirs et des voies cyclables (comme avnue Foch, par exemple).

2/ en quoi retirer les herbes folles porte-t'il atteinte à la santé des gens ? Si on ne veut pas utiliser de désherbants chimiques, il y a un produit génial : l'huile de coude. Le personnel municipal avec des outils traditionnels peuven retirer cette végétation ...

Je conclurai enfin par un constat sur les procédés écologiques mentionnés pour nettoyer les rues de cette végétation sauvage : la vapeur d'eau bouillante en surpression ...
- D'abord, nous voyons bien que ce procédé est peu efficace (il suffit de regarder nos rues)
- Comment peut-on dire que ce système est écologique ? Quelle quantité d'eau est gaspillée ? Quelle énergie est utilisée pour provoquer cette surpression ?

Une fois encore, le maire se moque de nous !!!!!!

Écrit par : Barahona des Blagis | 01/10/2009

merci d'indiquer le nom des rues afin que l'on verifie vos propos (que je crois car je l'ai constaté), mais savoir réellement d'où viennent vos photos est plus probant!

Écrit par : Carolina | 28/03/2011

Bonjour,

Ces photos ont été prises rue des Bénards, avenue Foch, rue des Fauvettes, rue Boucicaut ... A l'occasion de cet article, plusieurs Fontenaisiens m'ont fait parvenir des photos de leur quartier. Le constat est le même quelque soit le lieu.

Cet article date de septembre 2009, mais là encore, deux ans après, on verra la même situation puisque la politique d'entretien et de nettoyage des rues n'a guère changé depuis.

Cordialement

Écrit par : Emmanuel Chambon | 28/03/2011

Les commentaires sont fermés.