Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2012

Le marché, un an après son inauguration

Grand projet de l'actuelle mandature, le marché aux comestibles a été inauguré il y a presque un an. Le moment est donc venu de faire un premier bilan de ce projet dont le coût global a été de 8 millions d'Euros.

En tout premier lieu, on peut s'interroger sur l'activité globale du marché. Si le nombre de commerçants a augmenté, l'activité commerciale de ceux-ci est très décevante. En effet, depuis la rentrée, plusieurs commerçants me disent qu'ils subissent une baisse sensible de leur chiffre d'affaires à Fontenay-aux-Roses. Notre première réaction consiste à leur répondre que c'est la crise, que les gens réduisent leur consommation pour se consacrer à ce qui est strictement nécessaire. Et bien, non. Car sur les autres marchés, auquels ils participent, ces commerçants ne constatent pas du tout cette baisse de chiffre d'affaires. C'est donc une particularité de notre ville.

Ensuite, je reviens sur la délibération N°3 du Conseil municipal du 11 octobre 2012, concernant la prolongation du délai de garantie de nombreux lots attachés à la construction du nouveau marché. Il semble que le marché connaissant un certain nombre de problèmes de finition ou de défauts de construction, la mairie a fait le choix de prolonger le délai de garantie de ces lots (exemple de défaut constaté : lire les brèves fontenaisiennes du 4 octobre 2012).

On le sait, des projets de construction de cette ampleur ne sont jamais sans problème de finition. Par contre, il est curieux de constater que cela concerne une majorité de lots (2, 3, 4, 6, 9, 10, 11 et 13) de ce projet. Un an après sa mise en service, il est quand même inquiétant de s'apercevoir que le nombre de ces problèmes non résolus reste aussi important.

Il appartient donc à la mairie de faire le nécessaire pour que cette situation se résolve rapidement et pour que ce marché aux comestibles puisse répondre aux attentes des Fontenaisiens. Mais au-delà, il me semble important qu'il y ait une véritable réflexion sur l'activité commerciale elle-même, permettant à la fois la satisfaction des commerçants et une réponse adéquate aux besoins des consommateurs de notre ville. Ce qui ne semble pas avoir été fait à ce jour.