Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2010

Communiqué de Valérie Pécresse : la crise est là, la région regarde ailleurs

Valérie Pécresse, Présidente du groupe Majorité Présidentielle (MP) au Conseil régional Ile-de-France, dénonce le décalage entre la politique régionale et la réalité économique, et plaide pour une Région exemplaire.

La crise est là et la Région regarde ailleurs ! Alors que la situation actuelle impose une gestion rigoureuse de l’argent public et la concentration des moyens sur des priorités stratégiques, la Région refuse de réduire son train de vie et continue de mener une politique de saupoudrage tous azimuts.

Alors qu’elle propose d’augmenter de 3,9 % les tarifs des transports en commun pour les usagers (soit plus de deux fois l’inflation), la majorité régionale refuse de suivre la proposition du groupe Majorité Présidentielle de réduire de 5 % les dépenses de fonctionnement de la Région, suivant en cela l’exemple vertueux de réduction des déficits initié par le Gouvernement.

La Région multiplie les subventions, distribuées dans la plus grande opacité et sans la moindre évaluation, mais ne s’occupe pas des véritables préoccupations des Franciliens : l’emploi, le soutien aux entreprises en difficulté, la formation et la sécurité, en particulier dans les lycées. En pleine crise économique, le dispositif « aide régionale au sauvetage et à la restructuration des PME » n’a sauvé que 6 PME et 226 emplois sur les 12 derniers mois et ces objectifs sont même revus à la baisse pour les 12 mois à venir puisque le dispositif ne concernera plus que 2 entreprises et 66 emplois.

Le groupe MP est pour sa part déterminé à engager une réflexion approfondie sur les dépenses régionales et présentera d’ici l’automne un ensemble de propositions constructives pour mieux cibler les subventions de la Région et rééquilibrer les politiques régionales en faveur des dispositifs les plus stratégiques pour les Franciliens.

Commentaires

Et voilà, Huchon est repassé aux régionales et nous commençons déjà à revoir les dérives des 12 années précédentes. La hausse des tarifs des transports est honteuse lorsque l'on voit l'état des rames du RER B, par exemple. 3,9% pour les tickets, mais la hausse est de 6,7% pour les Pass Navigo !!!!

Écrit par : Aymar | 29/05/2010

Les commentaires sont fermés.