Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2007

L'emploi : un objectif prioritaire

Actuellement, la candidate socialiste attaque le gouvernement et Nicolas Sarkozy en insistant sur le fait que le taux de chômage a non pas été ramené à 8,4% (chiffre de l'INSEE), mais a été ramené à 8,8% (Eurostat).

Mais quelle importance que le taux du chômage soit de 8,4% ou de 8,8% ? La réalité incontestable, ce sont les faits. Et les faits nous expliquent que ce taux de chômage est le plus faible depuis 1983.

Les résultats de l'action du gouvernement sont soulignés par deux points essentiels :

1/ Le marché du travail a accueilli 400.000 emplois nouveaux pendant ces deux dernières années. Le mouvement est donc positif.

2/ En même temps, le chômage français reste l'un des plus élevés des grands pays industriels. Il est le double de celui des Etats-Unis, de l'Irlande et de la majorité des pays d'Europe. Les Britanniques sont à 5,4%, les Italiens à moins de 8% et les Espagnols sont passés de 20% à 7,5%.


medium_sarko2.jpgL'emploi sera donc bien un objectif prioritaire de cette campagne électorale. Le programme de Nicolas Sarkozy, sur ce point, est très significatif. La France peut gagner la bataille de l'emploi et viser un taux de chômage de 5% d'ici à 2012. Parmi les propositions-phares de Nicolas Sarkozy, l'instauration d'un contrat de travail unique est essentiel (le contrat à durée déterminée disparaitrait). Ce contrat de travail unique serait à durée indéterminée offrant des droits sociaux qui se renforceraient avec l'ancienneté du salarié. Autres préconisations : la fusion de l'Unedic et de l'ANPE, l'éxonération des charges pour les heures supplémentaires, l'expérimentation d'une TVA sociale ...

Commentaires

Vous avez bien raison. D'une part Ségolène Royal, avec son slogan "du travail pour tous", propose pour régler le pb du chomage la généralisation des 35 heures et la suppression du CNE ... ah oui, j'oubliais de porter le SMIC à 1.500 euros !!!
Des experts en économie ont indiqué récemment que ce programme générerait la suppression d'environ 200.000 emplois.
Quant à Bayrou : sa seule mesure significative se résume à une limitation des charges sur 5 ans pour toutes les entreprises qui feraient la création de 2 emplois.

Écrit par : Dark | 17/04/2007

C'est vrai, il s'agit de l'institut Rexecode qui a calculé que le programme de Mme Royal provoquerait la destruction de 200.000 emplois.

Son programme économique c'est la politique de Jospin-Aubry :
- 35 heures généralisées dans les PME (qui ne tiendront pas le coup)
- créer plusieurs centaines d'emplois artificiels et précaires sur fonds publics pour les jeunes
- supprimer le CNE qui a été le seul contrat qui a véritablement libéré la création d'emplois

Depuis 2 ans, quelles que soit les stats, le chômage recule. La seule question est de savoir comment accélérer le mouvement ...

Écrit par : Daniel M. | 17/04/2007

Les commentaires sont fermés.