Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2011

Une Alliance Républicaine, Ecologiste et Sociale

Ce weekend se tient à Paris le 111ème congrès du Parti Radical. Des décisions importantes ont déjà été prises cet après-midi ...

Les Délégués du Parti Radical se sont réunis nombreux aujourd'hui pour débattre et valider un certain nombre de décisions importantes quant à l'avenir du parti centriste. A l'ordre du jour, trois principaux points ont été longuement et librement abordés, avec des dialogues riches et intenses entre différentes positions.

En premier lieu, la position du Parti Radical quant à sa relation avec l'UMP : le Parti Radical a décidé de s'émanciper et de quitter l'UMP, tout en restant dans la majorité présidentielle. L'objectif de cette décision est de pouvoir affirmer et défendre nos valeurs spécifiques, dans le respect et la considération de notre partenaire et, surtout, sans renier le bilan de l'action gouvernementale depuis 2002, à laquelle le Parti Radical a largement participé.

Ensuite, nous avons adopté le "Manifeste du Parti Radical", document constituant la base du projet ambitieux que le mouvement défendra dans les mois et les années à venir.

Enfin, nous avons confirmé notre volonté de créer une "Alliance Républicaine, Ecologiste et Sociale" (ARES) avec l'ensemble des courants centristes et humanistes que sont le Nouveau Centre, l'Alliance Centriste, la Convention Démocrate et la Gauche Moderne. J'ai retrouvé, pendant ce congrès, l'esprit qui animait l'UDF (à laquelle j'appartenais jusqu'en 2002) et il est vrai que la collaboration qui fonctionnait autrefois entre l'UDF et le RPR sera de nouveau une réalité avec cette "confédération centriste" et l'UMP.

Ces décisions ont été adoptées par un vote des délégués, à 93%.

alliance républicaine écologiste sociale,ares,parti radical,ump,confédération centriste,fontenay-aux-roses,opposition municipale

Qu'est que cela change pour Fontenay-aux-Roses et l'opposition municipale ?
Localement, la confédération centriste représente toujours une force d'opposition municipale, qui continuera à travailler, comme avant, avec nos partenaires de l'UMP et le groupe de la Droite et du Centre au Conseil municipal. Nous continuerons donc nos relations de travail, mais dans le respect de nos valeurs et de nos différences. L'un des rappels de cette journée est d'affirmer nettement que l'UMP n'est pas un adversaire, mais un partenaire, que nous respectons !

alliance républicaine écologiste sociale,ares,parti radical,ump,confédération centriste,fontenay-aux-roses,opposition municipale