Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2009

Un conseil municipal très très chaud !

Hier soir, nous avions une séance du Conseil municipal. L'ambiance était très chaude : d'une part la salle du Conseil avait stocké la lourde chaleur de la journée, mais d'autre part, on sentait une certaine tension de l'équipe en place et plus particulièrement du maire.

Nous avons connu le paroxisme de cette tension, lorsque le maire s'est mis fortement en colère contre l'opposition en leur reprochant de s'opposer à sa politique en utilisant tous les moyens, comme notamment le dépôt de recours en justice. Avec une certaine violence, tant dans le ton que dans le verbe, il nous a pointé du doigt pour nous expliquer qu'il était inadmissible à une opposition de s'opposer.

 

D'abord, si il me paraît normal que des élus de l'opposition municipale expriment leur différence ou leur conviction sur tel ou tel sujet, il n'est certainement pas anormal que nous utilisions tous les moyens que notre démocratie et la loi mettent à notre disposition : les amendements, les tracts, les sites web, les réunions d'informations aux Fontenaisiens (que nous tenons chaque mois), les pétitions ... et aussi, bien entendu, le dépôt de recours en justice dès lors que nous jugeons que ce genre d'actions est indispensable.

 

Ensuite, si la municipalité a été, par exemple, condamnée suite aux recours déposés par les associations concernant les projets immobiliers de la rue Boris Vildé, c'est quand même bien parce que le maire n'a pas respécté la législation et son propre plan d'occupation des sols (POS). Cette action en justice devenait donc nécessaire, car tout n'est pas permis à une équipe municipale. Si des recours ont également été déposés concernant le projet de marché, c'est également parce que l'actuelle municipalité ne respecte pas la législation ou la réglementation.

 

 Je voudrais également dire que si le rôle d'une opposition est de s'opposer, il est aussi de proposer des solutions alternatives, voir parfois de soutenir des décisions de la majorité lorsque celles-ci nous paraissent bonnes. Ainsi, nous avons proposé des solutions alternatives concernant le projet du marché ou les travaux de réfection de la piscine municipale. Ainsi, nous avons soutenu et voté l'aménagement des offices de restauration scolaire dans les écoles primaires. Et je dois dire que nos cinq élus au Conseil municipal prennent des positions en toute objectivité pour le bien être des Fontenaisiens.

 

Enfin, pour conclure, il est intéressant de noter que, une fois l'envolée de Pascal Buchet terminée, 2 maires adjoints ont essayé de faire applaudir l'intervention musclée du maire ... et là, douche froide, l'ensemble des élus de la majorité municipale est resté inerte, sans réaction aucune, comme abasourdi par cette violence inattendue.

08/12/2008

Muriel Galante-Guilleminot élue à Sud de Seine et manque de cohésion de l'équipe en place

Au Conseil municipal du 4 décembre 2008, nous avons assisté, à nouveau, à un épisode croustillant du manque de cohésion de l'équipe socialo-communiste en place.

Suite à la démission du Conseil de Vincent Wehbi (élu du MoDem), le poste de représentant de l'opposition à la Communauté de commune Sud de Seine, que le MoDem occupait, était donc à pourvoir. Naturellement, Madame Vidalenc qui remplace Monsieur Wehbi s'est présentée à ce poste avec le soutien visible du Maire et de certains de ses élus. Nous connaissons tous les affinités qui existent entre le MoDem et le PS à Fontenay-aux-Roses.

Muriel Galante-Guilleminot (présidente du groupe UMP) a présenté également sa candidature en expliquant simplement que notre groupe étant le principal groupe d'opposition au Conseil municipal, avec ses 5 élus, il était logique que ce poste soit occupé par l'UMP. Cependant, l'opposition n'ayant que 6 sièges sur 35 élus, nous pensions que Madame Vidalenc serait élue nettement.

Et surprise ! Le résultat fut le suivant : 13 voix pour Muriel Galante-Guilleminot, 12 pour Christel Vidalenc et 7 votes blancs. Nous avons donc emporté ce siège à la Communauté de commune.

Si l'on regarde le détail de ces résultats : nous avons eu les 6 voix des élus de l'opposition (UMP + associatif), les voix du groupe communiste au complet et une voix d'un maire adjoint socialiste. Ce qui est le plus significatif, ce sont aussi les 7 votes blancs ... d'élus de gauche.

Depuis septembre, c'est la troisième fois que la majorité municipale apparaît très divisée. Les deux premiers épisodes, consultables sur ce blog, concernaient le règlement intérieur du Conseil municipal (opposition des divers gauche et des verts) et le projet de marché (de nombreux élus socialistes et divers gauche nous faisant part discrétement de leurs inquiétudes concernant le coût et le contenu du projet) ...

Quel sera le prochain signe de division de l'équipe municipal ?

19/05/2008

Réunion UMP à Fontenay-aux-Roses (21 mai 2008)

Depuis leur élection au Conseil municipal, nos cinq élus de l'opposition se sont organisés et se sont mis au travail. Le moment est donc venu de faire un premier point de leur action et, avec eux, je vous propose de nous retrouver le mercredi 21 mai, à 20H30, salle de l'église (à côté du bureau de tabac, place de l'église Saint-Pierre Saint-Paul).

Ce sera, pour notre mouvement, l'occasion de vous présenter le rôle de nos conseillers municipaux, de faire un premier compte rendu de leur action depuis deux mois et d'aborder tous ensemble quelques thèmes de réflexions.

Plus que jamais, je sais que l'UMP de Fontenay-aux-Roses doit montrer sa détermination à construire un avenir pour notre ville, doit affirmer son rôle d'opposant au maire socialiste et doit aussi afficher son union pour y parvenir.

Je reste à votre disposition et c'est donc avec grand plaisir que nous nous retrouverons mercredi soir.